9 commentaires sur “Comment se préparer en attendant l’hiver, avec Florent Ligney ?”

  1. Jerome dit :

    Merci pour cette vidéo!?
    Pour ma part, durant l’hiver j’aime bien pratiquer des épreuves enchainées avec des copains ( run and bike ) Ca permet de courir en equipe de façon ludique. Je profite aussi des multiples paysages en pratiquant du trail. Donc ma source de plaisir est la decouverte de nouveaux paysages et courir avec des copains. Depuis 2 saisons Je profite aussi de cette periode pour pratiquer de la musculation et de l’halterophilie ( DC, souleve de terre, squatt, épaulé jettée, arraché épaulé… ), j’ ai constaté une nette diminution de petite blessure et j’ai gagné de la force sur le vélo.
    Vivement la prochaine vidéo

  2. jean-marc2a dit :

    Sympathique et instructive vidéo, comme d’habitude ! Pour ma part, lorsque je cherche à ne rouler que par pur plaisir, c’est lorsque je me sens en communication intime avec l’environnement (montagne Corse), plutôt en fin de journée, lorsque les rayons du soleil deviennent obliques et qu’ils mettent de la poudre d’or dans l’air. J’appelle ce moment, l »heure magique, l’heure de la trêve sacrée… En effet, les animaux diurnes se replient dans leurs nids, tanières etc… les insectes sont beaucoup moins présents, les animaux nocturnes ne sont pas encore là, la paix est totale, le silence règne en maître ! Sentir mon corps, mes muscles en action, mon esprit libéré devient joyeux dans cette ambiance vraiment extraordinaire ! Je reconnais bien sûr le privilège qui est le miens, de vivre dans ce coin paradisiaque et surtout, d’en être conscient !

  3. Michel dit :

    Vidéo intéressante et bravo Florent pour arriver à assouvir sa passion tout en assumant les responsabilités d’une gestion d’entreprise.

    Durant cette période d’Octobre à Février, je fais le W.E. du VTT et 1 sortie route en maintenant des volumes de sortie de 70 à 100 kms pour rester proche des volumes kilométriques des Cyclosportives, mais en prenant le temps d’ apprécier le paysage.

    2x par semaine je fais une préparation cycliste sur 16 Semaine sur Home Trainer en alternant exercice de Vélocité, Foncier, PMA, fractionné, etc… ces exercices durent maximum 1h.
    Cette année, je vais compléter ces séances sur home trainer par 1/2 heure à 45 mn de musculation pour renforcer le haut du corps.

    Michel

  4. christophe dit :

    Salut, tu veux pas nous rappeler le blog de ton invité stp? (just a joke)
    après une saison gâchée par un burn-out et des blessures,
    j’essaye de me refaire physiquement et psychologique en profitant du plaisir des entrainements en club (triathlon très bien encadrés à Angers) juste pour le plaisir de l’effort et de la « promenade »entre copains… et surtout sans l’excès de pression que je m’étais infligé l’an passé. Je consigne dans mon carnet d’entrainement les erreurs à ne pas reproduire la saison prochaine et surtout j’essaye d’appliquer ce que j’y avais consigné l’an dernier , comme la préparation physique générale que j’avais négligée au profit d’un entrainement spécifique. Venant du rugby j’aime bien la lutte ou jijutsu brésilien avec une part importante de renforcement musculaire. Pas mal de natation en piscine, les bassins commençaient à me manquer, Enfin je commence à réfléchir sur le planning d’entrainement en terme de macrocycle sans encore viser des échéances trop précises. Enfin un truc qui me surprend dans le monde du cyclisme: l’absence de séances spécifique D’ETIREMENT-ASSOUPLISSEMENT .Cette année, j’insiste tout particulièrement sur les muscles postérieurs (mollets-ischio-paravertebraux du haut en bas etc). ça m’a beaucoup manqué l’an dernier et je pense que c’était une des causes majeur de mes problèmes musculaires.
    Enfin je crois que je vais repiquer l’idée de Jérome concernant le run and bike mais à la cool.

    • Nicolas Elzeard dit :

      Fantastique Christophe !
      plein de source de plaisir. très bien de revoir ton cahier d’entrainement pour capitaliser sur les erreurs et aussi penses au « ça marche » et les points forts, c’est exellent pour prendre du plaisir que de travailler ses points forts 😉

  5. Christophe dit :

    Merci. il est vrai que foirer sa première saison à ce point peut en refroidir plus d’un. Je vais suivre ton conseil de travailler les points forts comme source de plaisir et d’amélioration de l’estime de soi(force et vélocité en ce qui me concerne a défaut d avoir un gros cardio). Ca s’intégrera parfaitement dans mon mois de foncier et j’en salive d’avance. D’autant que j’aime bien ce genre de travail ( surtout sur home trainer!). J’ai d’ailleurs noté l’an dernier que ce genre d’exo me fait grandement progressé en côte ce qui est de très très loin mon point faible ( 1m80 pour 83kg c’est pas vraiment le morphotype d’un grimpeur colombien….)

  6. poli robert dit :

    intéssante vidéo, comme d’hab. pour ma part, pour que ma motivation reste constante je diversiffi les activités, la fin de saison aidant, je privilégie le vtt (rock d’azur bientôt) mais sans prétention les paysages, les pots , le big salon, puis le jogging, étant responsable d’une salle de sport sur marseille, j’ai à ma disposition un panel de machines de torture
    et autres tapis de course, vélos, rammeurs exct. tous les jours un peu d’exercices en augmentant progressivement la durée et l’intensité, le week end sortie route avec le club ou les pots, j’ai trouvé un bon équilibre ainsi.
    sportivement
    Robert.

  7. bonjour
    toujours très intéressant. Pour moi , ces plutôt sortie en pleine nature ( derrière toulon ) en cherchant les petites routes sans voitures, que du plaisirs seul ou entre amis au milieux des vignes, de la forets à respirer de l’air pur. Puis je consacre un dimanche matin sur deux à ma famille, on vas à la piscine ensemble ou grande marche avec pic-nique, je trouve important de donner un peu plus de temps pendant cette période.
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *