14 commentaires sur “Grimper en force ou en moulinant ?”

  1. Huertas dit :

    Super video merci

  2. frank dit :

    Super vidéo.
    Je voudrais avoir des conseil sur les sprint en compétition.
    Des conseil sur les sprint massive.

    frank

  3. chopard jean-claude dit :

    Bonjour Nicolas,

    Merci pour cette super vidéo.
    Nous voyons le professionnalisme.

    jean-claude

  4. SAIS dit :

    J’ai essayé les deux methodes,le gros braqué 52/12- je le teint bien sur une côte de 1K5 4-5% c’est plus facile que sur 42/20 mais dans l’ensemble j’ai une bonne récup -2mn,merci pour le conseil

    Jean-Luc

  5. Jean dit :

    Ce sujet me passionne….et le coaching demeure essentiel pour éviter l’improvisation…j’amorce le travail dès demain..!! Jean

  6. Philippe dit :

    Le top du top pour moi ce sera à terme d’arriver à monter la même côte en moulinant autant mais avec une dent ou deux de moins et toujours avec la même FC. Je sais c’est beaucoup demander mais il faut savoir se fixer des objectifs dans la vie, pas vrai? 😉

  7. Samson dit :

    Merci Nicolas pour la combine, je ferai le test grandeur nature samedi à l’Ariégoise 😀

  8. Patrick dit :

    Salut Nico.
    J’ai fait le test ce matin sur une petite côte (500m à 2%, puis 700m à 5%).
    Premier run : en danseuse, 2ième en moulinant.
    FC: un peu plus élévée en danseuse (+5bpm).
    Récup (jusqu’à 70% FCM): un peu plus rapide après la danseuse.
    Sensation: j’ai plutôt l’habitude de mouliner (je viens du VTT 😉 ), mais en danseuse, c’était pas trop mal.
    A tester sur une vraie côte.

    Cordialement.

  9. egea dit :

    encore un article que je parcours avec intérêt.
    Mais pour ma part quand on est en forme et qu’on a le bon rapport poids puissance on trouve facilement de l’efficacité.
    Reste la galère de ce qui on une surchage pondérale et qui doivent composer avec elle (c’est mon cas) et bien souvent j’aborde une cote avec du jus et la patate puis je fais comme ces voiture à ressort je ralentiiiiii et ensuite je fini avec du souple car je n’en peu plus .
    le probleme reste le même que je sois souple au départ ou que j’enroule du braquet , je démarre avec 250watt puis je me stabilise a 220 puis je m’efondre à 120w pour repartir à 180 ……… pour une bosse de 4ou 5km entre 3et6% ………..sic

  10. pierre dit :

    Il faut faire la différence entre une côte de 4 à 6 km à 5%, et la montée d’un col voir l’enchaînement de plusieurs cols.
    Dans mon monté en force les côtes, est plus efficiant, je vais plus vite qu en moulinant. Dans les cols, c’est différent, la pente est parfois irrégulière, les % changent brutalement. Dans mon, cas j adopte une fréquence de pédalage de l ordre de70/75 rpm, plus économique.
    C est à chacun de s adapter, la recette miracle n existe pas.
    Entrainement + entraînement et encore entraînement.
    Comme dit Nico bon courage les amis

  11. Salut Nico,
    quel doit etre le pourcentage de la cote ????
    Cordialement

    • Charif dit :

      À mon avis tu devra faire avec ce que tu as. Pas besoin de chercher un fort % mais il faudra juste régler tes vitesses en fonction 😉

  12. ANGLADE dit :

    Magnifique vidéos, je vais faire le test la semaine prochaine et je te dirai le résultat.
    Merci encore Nicolas.
    Francis

  13. toutee dit :

    je pense que la cadence de pedalage est celle qu on prend naturellement quand on est fatigue comme la foulee en course a pied
    sportivement
    christian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *