Les tendinites du cycliste : 3 moyens de les éviter

Les tendinites du cycliste : 3 moyens de les éviter

 


Transcription de la vidéo :

Bienvenue sur la chaîne des cyclistes qui se bougent !

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie. Petite vidéo matinale sur les tendinites, parce que oui, je me suis rendu compte que je n’avais jamais fait de vidéo sur les tendinites. C’est un sujet pourtant important , et donc merci à plusieurs d’entre vous qui me l’avez rappelé.
Donc, les tendinites, rapidement, qu’est-ce que c’est ? C’est un échauffement de nos tendons. Le tendon c’est la pointe du muscle, le bout des muscles, les filaments essentiellement, qui les relient aux os, qui vont créer le mouvement. Et s’il y a un échauffement de ce tendon, eh bien, ce tendon va avoir tendance à faire mal. Dans certains cas, si on continue à ne pas tenir compte de cet échauffement, ça va créer une inflammation, donc un gonflement du tendon. Vu que le tendon va gonfler, être plus gros, il va frotter encore plus et donc on est dans un cercle vicieux et si on continue à ne pas le soigner, eh bien, évidemment, on va jusqu’à la rupture du tendon.

Alors, ce qu’il est important de comprendre, selon moi, c’est qu’une tendinite a des causes, et que comprendre les causes est plus important que d’essayer de soigner par des crèmes, des lotions, des médicaments, voire des infiltrations de corticoïdes. C’est le moyen préféré des médecins, en général, c’est vite fait, on soigne on occulte la douleur et c’est parti. Sauf qu’on fragilise encore plus le tendon et que le problème ne se réglera pas.

Alors, première cause des tendinites, c’est souvent une cause mécanique. Le vélo, en plus, est un sport où il y a énormément de répétitions, donc il y a souvent des tendinites au niveau des genoux ; parce que le genou se fléchit et se tend 80-90 fois par minute, donc si vous avez une mauvaise position, eh bien, inévitablement, vous allez créer un échauffement du tendon, parce que vous avez simplement un coup de pédale qui n’est pas en ergonomie avec votre physiologie. Donc là, l’importance d’avoir de bons réglages, d’abord des cales de vos chaussures, ça, c’est important, et puis de la hauteur de votre selle également. Observez, faites observer votre coup de pédale s’il n’y a pas vraiment quelque chose qui saute aux yeux en étant un problème, et dans l’extrême cas, allez jusqu’à investir un peu dans une étude posturale – même si, j’y reviendrai dans d’autres vidéos, mais les études posturales, on peut en dire beaucoup. En tout cas, ça vous donne un point de repère, déjà, pour dire : il n’y a pas un problème dans ma façon de pédaler, dans ma position.

Deuxième cause qui peut être presque mécanique, eh bien, c’est le poids. Il est évident, même si vous avez une bonne position et que vous êtes en surpoids, eh bien, vous allez créer de la tension dans votre chaîne musculaire, et là où il y a la faiblesse il peut y avoir un échauffement, donc ça peut être dans un tendon, parce que vous avez une faiblesse dans ce tendon-là. Et donc, là, la cause c’est le poids.
Si vous êtes en surpoids – j’ai déjà donné des règles, encore une fois simplistes, mais qui donnent déjà une bonne indication – autrement dit, si vous pesez plus que votre taille moins 100 – autrement dit, si je fais 80 kilos , si je fais plus de 80 kilos, il y a des chances que je sois en surpoids, ou pas, parce que je peux être très musclé. Mais en tout cas, il y a des chances que mes muscles soient en forte sollicitation. Donc, au minimum, observez ça. Ce n’est pas la peine de se poser cinquante questions, si vous faites 82 kilos pour 1,70 mètre, et que vous avez des tendinites, eh bien, la cause vient de là.
Donc, ça ne sert à rien de prendre des médocs et de vous soigner si vous ne soignez pas la cause principale.
Donc, diminuez un peu les sorties, essayez d’être beaucoup plus souples sur vos braquets, et puis surtout faites attention à votre alimentation. Parce que, je vous l’ai déjà dit et je le répète encore ici, la perte de poids, c’est 80 % l’alimentation. Faire du sport, c’est bien, c’est indispensable, mais 80 % c’est l’alimentation.

Et d’ailleurs, justement, troisième cause des tendinites, ça peut être l’alimentation. Eh oui. Si vous avez une alimentation qui est trop acidifiante, eh bien, vous allez agresser vos cellules, et pareil que dit précédemment, là où il y a aura une petite faiblesse, parce que vous sollicitez, etc., eh bien c’est là où ça va craquer, et souvent les tendinites sont d’origine alimentaire.
Par exemple, qu’est-ce que c’est une alimentation acidifiante ? Pour faire simple, c’est une alimentation qui est trop riche en viande, particulièrement rouge, ou charcuteries qui contiennent beaucoup d’acide urique. Donc ça va augmenter l’acidose de votre organisme.
Également le sucre. Vous allez me dire : oui, mais je suis sportif, je mange du sucre ! Certes, pendant l’effort, à peu près, mais en dehors des efforts, si vous mangez sucré, eh bien ça va acidifier votre organisme.

Alors, ce qui va permettre de diminuer l’acidité de votre organisme, évidemment, ça va être tout ce qui est fruit et légumes verts. Là, ça va diminuer. D’autres choses, mais vous avez aussi énormément de minéraux et de micronutriments, comme la vitamine E, par exemple, qui aide à lutter contre le stress oxydatif ; qu’on trouve beaucoup, notamment, dans les amandes. Ce sont des choses que vous pouvez prendre. Vous pouvez prendre aussi quelques compléments alimentaires. Vous savez que, moi, je prends en traitement de fond – parce que notre alimentation aujourd’hui, même en mangeant des fruits, des légumes, etc., elle n’est pas assez riche en micronutriments, même quand c’est bio –, je prends de la spiruline fluide NaturaBlue.
Mais en complément, dans certaines périodes, je peux prendre des compléments alimentaires, parce que j’ai une grosse charge de travail, etc., et qui vont m’aider à lutter contre cette acidité de l’organisme, due à l’effort sportif, tout simplement.

Qu’est-ce que je voulais dire aussi… Eh oui, c’est un grand classique aussi, quelque chose qui va vous aider à diminuer l’acidité de votre corps et qui va éviter l’agression des tendons, eh bien c’est boire. Boire, tout simplement. Boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour ; l’été il ne faut hésiter à boire 2 à 2,5 litres d’eau. Et ça comment ? En buvant, plutôt de l’eau chaude, c’est pas mal, de l’eau tiède en tout cas, et puis essayer de boire régulièrement un grand verre d’eau, toutes les demi-heures, toutes les heures, pourquoi pas se mettre un bip, pour être sûr de ne pas l’oublier.

Voilà pour, je dirais, les grands principes de base sur les tendinites.
Encore une fois, on peut ensuite aller plus dans le détail, mais ça, je pense que c’est du cas par cas. Mais si déjà vous faites attention à ces trois éléments : l’aspect mécanique, votre position ; votre poids et votre alimentation, vous diminuez, allez, 80-90 % de risques de tendinite, et ce sera le meilleur moyen de les soigner, sachant que quand vous avez une tendinite inflammatoire, c’est-à-dire vraiment qui fait mal, presque tout le temps, même quand vous ne faites pas d’effort, eh bien il y a deux choses qui sont bonnes. C’est 1) le repos, 2) le repos et 3) le repos, d’accord ?

Je dis ça, ce n’est pas tout à fait vrai, parce que la douleur est une bonne information. Si vous avez une tendinite du genou, par exemple, mais que vous pouvez nager ou que vous pouvez marcher sans que ça vous fasse mal, eh bien arrêtez le vélo, mais par contre, continuez un peu des efforts, parce que ça va vous permettre d’amener des micronutriments.
Et puis vous avez, bien évidemment, je terminerai par là, pour soigner la tendinite, vous savez que je suis un grand fan de l’électrostimulation, particulièrement des Compex, qui ont des programmes “Tense” qui sont vraiment super bien faits, qui vous permettent de cicatriser le tendon beaucoup plus rapidement.

Voilà. Donc, comme d’habitude, les amis, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur “j’aime” et puis partagez-la. Et puis si vous venez pour la première fois, vous avez ici des petites vignettes qui s’affichent pour vous abonner et recevoir chaque semaine les publications de La Meilleure Cyclosportive, ou aller carrément sur le blog prendre un bonus gratuit qui vous permet d’améliorer votre force, votre mental ou votre alimentation.
Je vous dis à très bientôt et, bien sûr, maintenant, à vous de jouer !

Articles relatifs

Commentaires (1)

Eric

Histoire vécue pour les tendinites qui durent : un petit contrôle chez le dentiste. Une simple carie peut engendrer une tendinite !

Ajouter un commentaire