Les bienfaits de la sève de bouleau pour les cyclistes au printemps

Depuis plusieurs années je mets en place une cure de sève de bouleau au printemps. Récemment j’ai fait l’acquisition d’une nouvelle maison où se trouve un bouleau. J’ai voulu partager avec vous mon expérience de cette méthode issue de la naturopathie avec énormément de bénéfices et très facile à mettre en place.

Les nombreux bénéfices de la sève de bouleau pour les cyclistes

En fin d’hiver la sève du bouleau remonte des racines vers les branches. Elle est chargée en de nombreux nutriments, minéraux (calcium, fer, magnésium, silicium, zinc, potassium et vitamine C) et protéines (17 acides aminés) puisque sa fonction est bien de continuer à la croissance et à la réparation de l’arbre.
Sa texture ressemble à celle de l’eau avec un léger gout sucré et boisé.

Depuis plus de 600 ans la sève de bouleau est utilisée pour soigner les problèmes de calculs rénaux grâce à ses vertus détoxifiantes, diurétiques et dépuratives. Idéale donc pour « nettoyer » l’organisme après l’hiver ou après avoir fait des abus de nourriture, d’alcool ou de médicaments. De nombreuses études ont démontré sont efficacités pour :

– Retrouver de la vitalité et de l’énergie
– Améliorer l’humeur et le moral
– Prévenir l’ostéoporose
– Lutter contre le mauvais cholestérol.
– Réduire les troubles urinaires (notamment les prostites/cystites fréquentes chez le/la cycliste)
– Calmer les problèmes de peau
– Soulager les rhumatismes
– Diminuer les inflammations (tendinites)
– Renforcer son système immunitaire bien fatigué après l’hiver

Autrement dit c’est le complément idéal pour créer les conditions d’une reprise et d’un entrainement intensif dès le début du printemps avec l’arrivée des beaux jours.

Contre-indication à la sève de bouleau

Toute substance ayant des effets peut avoir des contre-indications car toute médaille a son revers. Pour autant les études sur la consommation de sève de bouleau montrent peu, pour ne pas dire pas, d’effets secondaires graves et quelques-uns gênants pour les personnes qui seraient sensibles à des allergies de certains pollens dont celui de bouleau (irritation de la peau ou des yeux, légers problèmes respiratoires). Bien sûr, par précaution, les personnes suivant des traitements lourds contre l’hypertension, le diabète, pour le cœur ou une chimio devront demander à leur médecin avant de commencer une cure (au cas où l’effet dépuratif éliminerait leurs traitements avant que le corps n’ait pu l’ingérer).

Où trouver de la sève de bouleau ?

On peut la récolter directement sur l’arbre ou acheter des versions pasteurisées en magasin bio. Pour la récolter, c’est très simple. Il faut commencer par trouver un arbre soit chez vous soit en forêt près de chez vous. Le bouleau est un arbre très fréquent dans nos régions. Commencez par faire un petit trou dans le tronc (avec une mèche de 4 ou 5) sur 2 cm de profondeur, c’est suffisant pour avoir une bonne récolte et pas trop, ce qui blesserait inutilement l’arbre. Ensuite, enfoncez un petit tuyau en plastique (ou une paille) dans le trou pour guider la sève dans votre récipient. Fixez une bouteille en plastique (elle se déformera facilement, ce qui facilitera sa stabilité) avec du fil de fer. Un mois plus tard, à la fin de la récolte, il faudra prévoir de reboucher le trou avec un petit bouchon en résine d’arbre ou avec de l’argile. Cette action n’est pas nocive pour l’arbre et ne compromet ni la croissance du bouleau, ni la pousse des feuilles. Si vous n’avez pas la chance de pouvoir récolter de la sève de bouleau fraiche, vous pouvez vous en procurer aux mois de mars et avril dans des magasin bios, des épiceries locales ou directement chez des producteurs ou des amis qui ont des bouleaux. Les versions pasteurisées se conservent très bien tant que la bouteille n’est pas ouverte et ensuite vous pouvez la garder 1 à 2 semaines au frigo. Elles contiennent parfois un peu d’alcool.

Comment faire sa cure de sève de bouleau pour les cyclistes ?

Une bonne cure de sève de bouleau dure 3 à 4 semaines. Il suffit de boire un grand verre de sève tous les matins de préférence avant le petit déjeuner. Et c’est tout. Toutefois, on peut en consommer jusqu’à 1 litre par jour et par personne sans effets secondaires (au-delà on peut avoir des troubles intestinaux légers). Par contre, vous en augmenterez les effets bénéfiques cités plus haut. Maintenant c’est à vous de jouer ! Laissez-moi dans les commentaires vos expériences de cure de sève de boulot et n’hésitez pas à partager cet article auprès de vos amis cyclistes, triathlètes, etc…

seve de bouleau cycliste

Articles relatives

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents

12 Exercices pour Retrouver la Forme Rapidement

Laissez moi le prénom et l’adresse où vous souhaitez recevoir les 3 vidéos gratuites + le Plan abdos en béton, juste en dessous:

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes