Récupération

Course à pied les jours de repos ?

Je te pose le contexte…
Un mec que j’entraine vient me voir et me demande : « Nico, les jours de repos où je ne fais pas de vélo, est-ce que je peux faire de la course à pied ?».

Ma réponse est très simple.
Et très directe : NON.

Quand on y réfléchit, ça devient plus logique…

Pourquoi prendre un jour de repos?

Le principe du jour de repos, c’est de ?
Se reposer oui.
Et donc par extension, de ne pas faire de sport.

Que ce soit du vélo, de la course à pied,  de la natation, de l’escalade, 
ou n’importe quoi d’autre, 
tu DOIS éviter.

Les jours de repos sont les plus importants.

Je le répète : les jours de repos sont les plus IMPORTANTS.
Ils jouent un rôle à hauteur de presque 70% dans ta progression.

Oui, ton corps a besoin de se reposer.

C’est pendant ces jours OFF que ton organisme se reconstruit et qu’il se renforce.
Si tu commences à le fatiguer pendant les phases de récupération, tu vas l’affaiblir.
Il ne pourra pas permettre à tes fibres de se reconstruire.

Et le risque ?

Tu peux vite te retrouvé en sur-entrainement, en burn-out ou hyper-fatigué.

Tes résultats vont commencer à chuter.
Et pour compenser…
Tu vas t’entrainer encore plus.

C’est un cercle vicieux, une spirale infernale dans laquelle tu ne progresses plus.

C’est d’autant plus important quand on dépasse les 40 ans et qu’en plus on a une vie chargée à côté (vie professionnelle, femme et enfants, etc.)

Retiens donc bien la leçon : jour de repos = jour de REPOS.

Récupération et progression

Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur la récupération et les moyens qui existent de la booster.
(Parce que oui, tu peux accélérer le processus.
Ça te permet d’être plus rapidement sur pied.
Pour des séances d’entrainement toujours plus intenses.
Et des progrès fulgurants.

repos, progression, NHT, course à pied, vélo, cyclisme, récupération

Je t’invite à découvrir mon programme NHT (Natural Hormonal Training) : c’est par ici

Je te donne toutes les clés pour une récupération de compet’ (et par conséquent… une progression de compet’).

L'impact des régimes sur le mental

Bienvenue sur le blog des cyclistes qui se bougent !

S’il t’arrive de faire des régimes pour t’affûter, ou juste avant les compétitions pour être à ton poids au top ; si tu veux savoir l’impact, non pas au niveau alimentaire, mais sur le plan mental de ces régimes, je te propose d’écouter la vidéo qui suit.

Mais avant, si tu n’es pas abonné, pense à cliquer sur le bouton juste ici, ou alors sur le lien dans la description juste en dessous pour recevoir un bonus gratuitement, et chaque semaine les conseils de La Meilleure Cyclo directement dans ta boîte mail.

Allez à plus, à toi de jouer !

Le mental… comment ça marche ?

Bonjour les amis, aujourd’hui je vais vous parler d’une approche un peu différente des régimes.

On parle souvent des régimes, évidemment sur le plan de la diététique, sur le plan alimentaire, éventuellement sur le plan des activités sportives, et c’est très intéressant, mais, vous le savez, ma spécialité c’est la préparation mentale, et j’aimerais aujourd’hui vous montrer l’impact au niveau mental, et donc les choses à savoir prendre en compte, au moins au niveau d’un élément qui est l’énergie.

Ici vous avez ce petit schéma, qui est même une construction – parfois une image vaut mieux que mille mots –, et on se demande souvent comment le mental fonctionne. Eh bien, cette petite représentation vous permet de le comprendre rapidement.

Un mental performant se base essentiellement sur la concentration.

Si vous êtes concentré sur ce que vous faites, vous êtes performant, que ce soit dans le sport ou ailleurs, dans votre business, dans l’entreprise. Même quand vous parlez avec quelqu’un, si vous êtes concentré, c’est-à-dire que vous êtes en totale écoute, vous êtes pleinement concentré sur ce qu’il dit, eh bien, vous êtes « performant » dans votre écoute.

Mais la concentration repose sur 4 socles qui, s’ils en sont pas solides, vous allez avoir énormément de mal à vous concentrer.

Par exemple, la motivation. Moi, personnellement, j’ai fait 4 ans d’études en sciences économiques quand j’étais jeune, et je détestais la comptabilité. Je n’étais absolument pas motivé, ça n’avait pas de sens, je ne comprenais pas à quoi ça allait servir, eh bien, je peux vous dire que j’avais énormément de mal à me concentrer plus de 5 minutes.

Par contre, vous me parliez du fonctionnement des muscles, d’entraînement, etc., je pouvais être hyper concentré pendant des heures.

Vous voyez que la concentration dépend de nos motivations.

Elle dépend également de l’estime de soi – ça, c’est plus complexe, j’en parlerai une autre fois – et de nos émotions.

On le comprend facilement : les gens qui sont très sensibles au niveau émotionnel, par exemple, ils s’engueulent juste avant une course, eh bien, pendant la course ils vont avoir énormément de mal à rester concentrés pendant la course.

Si à un moment ils se font peur, d’un coup la peur va les bloquer pendant tout le reste de la course, etc.

Mais, celui qu’on va voir principalement par rapport au régime, et là où je veux montrer le « danger » mental des régimes, c’est que ça impacte au niveau de notre énergie.

On voit bien ici que si votre énergie est faible, eh bien, le mental va être déséquilibré.

C’est parlant.

Si tu veux apprendre à gérer ton stress juste avant et pendant tes courses, ou simplement dans ta vie quotidienne, clique ici !

Alimentation : la restriction calorique affaiblit votre volonté

Quand on fait des régimes, on affaiblit notre ressource énergétique de 2 manières.

régime, vélo, moral, énergie, alimentation,

D’abord, parce que quand on fait un régime, on mange moins, on a moins d’énergie quand on mange moins, même si on essaie de manger des bons aliments. Souvent on conseille, si on veut perdre du poids, de manger 500 calories de moins que notre besoin. Et donc, on va avoir moins d’énergie.

Ce qui veut dire que mentalement, ça sera plus difficile à tenir dans le temps. Vous savez, prendre de bonnes résolutions, c’est bien, mais après il faut avoir le mental pour les tenir et durer.

Eh bien ça, déjà, vous voyez qu’au niveau alimentaire, si vous avez moins d’énergie, ça sera un peu compliqué.

L’entraînement use votre motivation

Deuxième chose qui impacte généralement quand on fait des régimes, c’est que, surtout quand on est sportif, c’est qu’on essaie de faire du sport à côté.

Donc, on fait du sport, on fatigue notre organisme – énergie plus faible –, et on ne s’alimente pas toujours de manière à reconstruire, à être suffisamment solide au niveau énergétique.

Donc, ça affaiblit mon niveau d’énergie, je vais avoir du mal à durer dans le temps, et je vais avoir du mal à résister à mes tentations.

Donc il y a une espèce de paradoxe.

L’astuce du coach

Le conseil que je vous donne et que je préconise, c’est que quand vous faites un régime, parce que vous êtes en préparation d’un objectif, etc. – encore une fois je l’ai dit et je le rappelle là –, les régimes ne sont pas bons à long terme pour la santé.

Maintenant, on peut comprendre que quand on prépare un objectif vraiment important pour soi, dans le cyclisme, le poids est hyper important, c’est l’ennemi n° 1 du cycliste, eh bien peut-être que pendant 3-4 semaines, on va essayer d’un peu plus s’affûter.

Si par contre vous êtes en surpoids, vous avez 10-15 kilos de trop, ne faites pas de régimes pour perdre du poids, prenez de bonnes habitudes alimentaires, faites du sport régulièrement, et progressivement vous allez vous rapprocher d’un poids santé.

Mais si vous voulez vous affûter au dernier moment, je peux le comprendre, mais soyez vigilant de préserver votre énergie.

Comment ?

Déjà, au niveau alimentaire. Si au niveau calorique vous diminuez un peu, augmentez d’autant l’apport qualitatif en nutriments, c’est-à-dire vitamines et minéraux.

Soyez un petit peu plus surchargé, parce que si en plus il manque à votre organisme des vitamines et des minéraux – qui au niveau calories font zéro, donc vous pouvez en manger suffisamment.

Vous savez que moi, je préconise la spiruline, et particulièrement l’acéruline, l’association de spiruline avec de la vitamine C, mais vous pouvez prendre d’autres choses. Mais soyez vigilants de bien avoir une bonne richesse en minéraux sur votre alimentation pendant les périodes de régime.

Deuxième chose qui favorise au niveau de l’énergie, c’est le sommeil.

Prenez soin, vraiment, de votre sommeil. C’est très important. En période de régime, vous avez besoin de plus dormir.

régime, vélo, moral, énergie, alimentation,

Donc faites des siestes, essayez de vous endormir plus tôt, prenez un peu de compléments en mélatonine pour vous endormir plus tôt, dormir plus tard, avoir un sommeil de meilleure qualité.

Donc, dites-vous ; je fais un régime, mais qu’est-ce que je fais pour améliorer mon sommeil ?

Les 4 piliers de l’énergie, c’est : 

L’activité physique, donc là, une activité physique plutôt santé que performante – mais bon, en préparation d’objectif, on ne peut pas trop faire autrement.

L’alimentation. Bon, là, vous êtes en régime, donc au moins améliorer la qualité des nutriments.

Le sommeil

Et le dernier, l’oxygénation. L’air, l’oxygénation permet d’augmenter son niveau d’énergie.

Voyez les sportifs avant une compétition, ils respirent fort, etc.

La relaxation, aussi. C’est-à-dire des grandes respirations profondes par le ventre. Vous avez différentes applications. Moi j’utilise l’application Respirelax.

Vous faites ce qu’on appelle la cohérence cardiaque, la respiration carrée, la respiration abdominale, les respirations du yoga. Tout un tas de respirations que vous trouverez sur Internet facilement, qui vont vous permettre de vous calmer, de vous apaiser, et donc de récupérer !

Préserver son énergie, c’est récupérer, ce n’est pas forcément se dynamiser à bloc. Ça, vous en faites assez avec le sport, mais trouver des moyens de se ressourcer. Et la respiration profonde, plusieurs fois par jour, est un moyen excellent de se ressourcer.

Par exemple, si vous faites de la respiration profonde 5 minutes 2 fois par jour, dont une fois le soir juste après le repas, vous allez – toutes les études l’ont montré et vous allez le tester par vous-même, comme d’habitude –, vous allez voir que vous vous endormez plus facilement, et vous avez un sommeil plus réparateur.

En résumé

Alors, en résumé, vous l’avez compris, les régimes ont un impact, bien sûr, sur notre physique, mais aussi sur notre mental. Notamment sur notre niveau d’énergie.

Si vous voulez arriver à mieux tenir dans le temps et à moins facilement céder aux tentations, il est important que vous préserviez votre niveau d’énergie en augmentant votre ration de minéraux et vitamines quotidienne.

En préservant au maximum votre sommeil, c’est le moment où il faut se coucher tôt et bien dormir le plus possible.

Et enfin, « travailler » la respiration de récupération plusieurs fois par jour.

Ainsi, vous avez plus de chance de tenir bien votre régime, d’obtenir les résultats que vous voulez sans faire derrière un rebond de compensation, où vous allez vous gaver pour compenser toutes les frustrations que vous avez eues les semaines précédentes.

Voilà les amis, comme d’habitude, j’aimerais que vous testiez ce que je vous ai dit là, que vous l’éprouviez, et que vous me laissiez dans les commentaires si vous avez déjà essayé ce genre de choses, si vous avez remarqué ce genre de choses, si vous avez des questions ou quoi que ce soit concernant ce sujet-là, laissez-les-moi dans les commentaires.

Alors, comme d’habitude, si vous avez aimé cette vidéo, pensez à cliquer sur le bouton “j’aime” et à la partager avec vos amis qui en ont bien besoin.

Laissez-moi dans les commentaires vos questions ou vos idées pour les prochaines vidéos.

En attendant, si ce n’est pas déjà fait, pensez à vous abonner sur le bouton d’abonnement qui est juste là, ou dans le lien de la description juste en dessous. Vous recevrez un bonus gratuit et les conseils de La Meilleure Cyclosportive chaque semaine dans votre boîte mail, directement.

Allez, les amis, maintenant, c’est à vous de jouer !

*Tu veux rajouter quelque chose ?*

*Non, c’est bon.*

*Il est toujours comme ça.*

Coupure de fin de saison cycliste : combien de temps ?

Si tu es en coupure et que tu ne sais pas trop combien de temps tu dois couper pour te régénérer sans...

Courbatures, douleurs musculaires, comment récupérer plus vite

S’il t’arrive d’avoir des courbatures puissantes, fortes, plusieurs jours après une course en vélo, ou tout autre sport, cela peut être préjudiciable,...

Fais-tu l'une de ces deux erreurs que font 90 % des cyclistes ?

Il y a deux erreurs très répandues chez les cyclistes, dont une qu'il faut absolument éviter : en faire trop ! On...

Comment s'entraîner pendant la coupure ?

"Nico, comment ne pas perdre son niveau pendant la coupure hivernale ?" Cette question m'est posée très régulièrement, et je vais y...

Le vélo est un sport vicieux

Comme la plupart des sports d'endurance, le vélo est un sport dont on ne voit pas les conséquences de ses erreurs tout...

Alimentation et récupération avec Thierry Bernard

Dernière partie de mon entretien avec Thierry Bernard sur l'alimentation. Transcription de la vidéo : Bienvenue sur la chaîne des cyclistes qui...

4 remèdes contre l'état de fatigue

C'est un peu la saison qui veut ça, donc je continue sur le sujet de la fatigue et je vous donne les...

Comment évaluer si je suis cramé en vélo ?

En début de saison ou en pleine saison, il est intéressant d 'avoir un moyen de tester pour savoir si on est...

Theme Settings