Récupération: Éliminer avant tout

Récupération: Éliminer avant tout

La récupération est une clé essentielle d’un entraînement performant et d’une progression durable. Suite au petit sondage de l’été, vous avez été très nombreux à me demander des vidéos sur la récupération, en voici donc une petite série de 2 vidéos :

Si tu as aimé cet article partages-le et inscris-toi pour recevoir gratuitement 4 conseils de pro pour améliorer ta récupération Inscris-toi ici >>
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :
Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie.

Je profite de mon séjour à Lille pour vous parler de récupération parce que, justement, j’ai fait une course ce week-end et puis je suis monté à Lille et, là, je vais pouvoir récupérer un petit peu.
Donc, on me pose souvent des questions sur la récupération, récupération active, récupération passive,   « Nicolas qu’est-ce qu’il faut faire pour la récupération ? », etc. Donc, je vais peut-être faire une série de vidéos là-dessus, mais là, déjà, je voudrais commencer par bien vous parler des deux phases importantes de la récupération.

La première phase, c’est une phase d’élimination, éliminer les toxines, la fatigue psychique et physique qu’on a pu avoir pendant l’effort, l’entraînement ou, bien sûr, la compétition. Donc, premièrement, éliminer.

Deuxièmement, reconstituer.

Phase un : éliminer

 

Donc, éliminer après un effort, encore une fois, quel qu’il soit : un petit entraînement, mais qui a été intensif, une longue sortie en endurance, ou une compétition, ou une accumulation d’entraînements où l’on sent que vraiment on a de la fatigue, eh bien, c’est important d’éliminer. Alors, pour éliminer, il y a plusieurs choses à faire et plusieurs méthodes. Je dirais que la première des choses à faire c’est boire, boire énormément parce que l’eau va vous permettre d’éliminer toutes les toxines, les déchets dans les muscles, les radicaux libres, etc. Les hormones du stress et compagnie. C’est vraiment important d’éliminer. En buvant de l’eau, c’est le meilleur aliment pour éliminer. Bien sûr, vous pouvez prendre du thé vert ou de l’eau un petit peu sucrée, ou du thé vert sucré, d’accord. Les boissons énergétiques, bien sûr, elles sont faites pour ça, la récupération. En général, c’est essentiellement des sucres et des minéraux, parce que c’est ce qu’on a besoin de reconstituer après, donc on est déjà en reconstitution, mais du sucre dans l’eau, vous le savez, quand on met quelque chose dans l’eau ça a un effet diurétique qui permet d’éliminer plus facilement, donc c’est vraiment l’eau qui va aller dans tous les tissus et qui va vous permettre de bien éliminer.
La deuxième chose pour éliminer, plus ou moins rapidement selon vos possibilités de le faire, c’est la récupération active. La récupération active, c’est quoi ? C’est, plutôt que de ne rien faire, je vais mettre mes muscles en activité, en action. Je vais pédaler un petit peu, pourquoi pas, c’est une bonne chose. On voit aujourd’hui les cyclistes du Tour de France qui juste après leur épreuve, se mettent sur le home-trainer et pédalent. Ça a des avantages et des inconvénients, d’accord. Parce que, bon, après un effort très intense on est fatigué, physiquement et psychologiquement, et se remettre sur le vélo pour pédaler à très faible intensité, hein, c’est ça le but. On n’a pas besoin de le faire beaucoup, un quart d’heure à une demi-heure ça suffit, mais de le faire à très faible intensité. On peut le faire aussi avec d’autres sports. Alors, par exemple, beaucoup de coureurs à pied, après des séances intensives, font un peu de vélo pour récupérer parce que c’est moins traumatisant. Alors, vous, en cyclisme, faire de la course à pied après le vélo c’est un peu traumatisant, la course à pied. Mais pourquoi pas, peut-être le lendemain pour se changer un peu les idées, pour, en fait, faire fonctionner d’autres muscles. La natation est excellente pour ça, parce que vraiment, ça permet de faire un effort, mais sans solliciter les muscles qui ont déjà travaillé. En sollicitant d’autres muscles, donc, ça permet de mieux éliminer sans fragiliser les muscles qui ont déjà été super sollicités. Pareil, vous pouvez avoir… la récupération, c’est aussi… ça peut être une récupération au niveau de la peau parce que vous avez des irritations, etc. Alors, allez faire du vélo derrière, ça peut être traumatisant, alors que faire un autre sport, c’est bien. C’est aussi, là, l’intérêt de l’électro-stimulation qui permet de récupérer ; il y a vraiment des programmes de récupération en activant les muscles, mais sans avoir à se remettre sur le vélo, sans avoir à générer de la fatigue.
Je dirais : premièrement boisson, deuxièmement récupération active pour éliminer – bien sûr, en faisant attention de ne pas se fatiguer – avec un effort très faible, très peu intense, le cœur ne doit pratiquement pas être sollicité, juste le fait de faire du sport ça suffit. Donc, faites plutôt de la marche, de la natation, pourquoi pas un peu de course à pied ou pourquoi pas un peu de vélo sur un trainer ou sur un parcours très facile si vous n’avez pas de problème d’irritation au niveau du cuissard ou ailleurs. C’est une bonne idée pour récupérer.
Voilà pour cette première vidéo sur la récupération avec la première étape, la plus importante qui est d’éliminer les toxines et les déchets.

Bien sûr, je n’aurais pas fini cette vidéo sans vous parler de l’élimination psychologique. Évidemment, c’est très important dans la phase d’élimination d’éliminer un peu le stress, d’éliminer peut-être la déception, les images négatives, les choses qui se sont passées négativement.

Donc, ça, c’est aussi très important, et on n’y accorde évidemment pas assez d’importance et c’est pour ça que je suis là, un préparateur mental est là pour vous aider. Aussi, juste après la compétition, le plus possible, quand vous montez en voiture après vos entraînements, etc., sachez prendre un peu du temps, régulièrement, une minute pour souffler, pour respirer. Sachez vous prendre un petit temps de décompression pour vous faire du bien, pour associer à cet effort que vous avez fait intense, du plaisir.

C’est pour ça que le massage est, par exemple, extrêmement intéressant sur le plan physiologique qui permet de drainer et d’éliminer, mais sur le plan mental, il permet de se reconstituer, de se faire du bien, d’accord.

Alors, une petite séance d’étirement, j’allais dire plutôt d’assouplissement. Vous vous mettez dans un endroit sympa, dans la nature ou chez vous, un endroit où vous êtes bien, vous respirez profondément, vous soufflez, et puis vous essayez de penser plutôt aux bons moments de la course, soit à de bonnes expériences de course, soit à des choses simplement positives et prendre simplement du temps qu’on ne prend pas assez au quotidien et encore moins quand on est sportif, qu’on cavale entre la vie quotidienne et qu’on fait du sport pour se déstresser et décompresser.

Vous voyez, par exemple, il ne fait pas très beau, mais là, je suis monté à Lille pour voir des amis pendant deux-trois jours et me recharger, me faire du bien, et ça, c’est aussi important pour la tête. En profiter pour faire un petit massage, des moments sympas, pourquoi pas dans un jacuzzi ou ailleurs.

Voilà les amis, je vous dis à très bientôt sur une prochaine vidéo de La Meilleure Cyclosportive. Comme d’habitude, si vous avez aimé cliquez sur « j’aime » et partagez-la. Vous pouvez vous inscrire si c’est la première fois sur le blog en cliquant sur ce lien ici pour recevoir gratuitement un des bonus qui vous est destiné et qui va vous aider à progresser, à passer un cap en vélo.
Allez, éclatez-vous, prenez du plaisir, et maintenant, c’est à vous de jouer.

Articles relatifs

Comment savoir si vous avez besoin de récupérer ?

Dans cette nouvelle vidéo, je vous livre 2 tests simples...

Les 4 piliers de la Récupération

Un jour, Mark Allen m’a dit « un athlète qui sait...

Alimentation et récupération : les 4 piliers

Dans cette nouvelle vidéo je vous livre les 4 piliers...

Commentaires (10)

bertrand JM

salut niko
nikel le cour sur la recup
merci beaucoup a+

juju

Suis en plein de dans après La Campilaro Trop bon Merciiiii Nico

Eric25

Merci Nico.
l’esprit du blog est vraiment top. Mettre en pratique et tester tes conseils est profitable.
A+

Pierre Perez

Parfait comme d habitude.
Merci

laurent

Super ta vidéo sur la récupération,car ça fonctionne.
Après une cyclo,le lendemain je pedale 1h tranquille,est ensuite je coupe deux jours » farniente « ,et c’est pas mal aussi

Super pour la récupération
Par contre j’aimerai ( si possible ) que tu nous parles de la prostate et le vélo
en te remerciant

robert

Salut Nicolas,

Toujours intéressante tes vidéos, et en effet la récupération fait partie de l’entrainement et il ne faut pas la négliger.

Bravo et merci pour tes précieux conseils

Chris

Salut Nico
J’ai acheté le pack meilleur grimpeur il y a 10 jours et je n’ai rien reçu. Est ce normal?
Bien sportivement

velo ciraptor

Nikel, comme d’habitude. Merci du temps que tu consacres pour nous.
La lecture de cet article est deja un moyen de récupérer lol

olivier

Merci Nicolas,
Comme d’habitude tu as toujours les mots qu’il faut, et tes conseilles tours excellent .
merci

Ajouter un commentaire