4 remèdes contre l’état de fatigue

4 remèdes contre l’état de fatigue

C’est un peu la saison qui veut ça, donc je continue sur le sujet de la fatigue et je vous donne les remèdes pour lutter contre cette fatigue qui nuit à vos performances et à votre bien-être.


 

Transcription de la vidéo :

Bienvenue sur le blog des cyclistes qui se bougent !

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie dans laquelle on va parler toujours de la fatigue, mais la semaine dernière on a vu comment diagnostiquer les symptômes, eh bien, cette semaine on va voir les remèdes.

Les symptômes de la fatigue

Donc, clairement, les symptômes sont d’abord… on les ressent, on a toujours tout de suite les cuisses qui brûlent un peu quand on fait un effort, mais ça ça peut arriver même quand on est très en forme. On a des difficultés à faire monter le cœur et on a fait le test dont je vous ai parlé la semaine dernière, après une minute d’un effort intense, récupérer et voir à combien descend le cœur. Vous diagnostiquez que vous êtes fatigués vraiment, voilà, ce n’est pas qu’une sensation, vous êtes vraiment fatigués.

Diagnostiquer d’où vient la fatigue

Le premier remède pour remédier à la fatigue ça va être effectivement de diagnostiquer le pourquoi de la fatigue, soit au niveau de l’entraînement, vous vous entraînez trop et vous ne récupérez pas assez, soit au niveau du sommeil c’est très important, soit au niveau de votre boulot, votre stress à côté. Vous avez beaucoup de stress en dehors du vélo et tout ça, ça vous fatigue.

Remède 1 : alléger l’entraînement

Donc, comment remédier ? Au niveau de l’entraînement il est clair que ça veut dire qu’il va falloir faire une période d’entraînement un petit peu plus léger, reprenez les basiques de vous entraîner un jour sur deux, voire même, si grosse fatigue, n’hésitez pas à prendre deux ou trois jours de récupération.

Si vous prenez deux/trois jours de récupération, votre corps va pouvoir se régénérer et vous allez passer au niveau supérieur. En deux ou trois jours de repos total, vous ne perdez pas votre niveau, ne vous inquiétez pas. Si vous vous entraînez deux fois par semaine seulement, vous maintenez votre niveau, donc vous pouvez sans problème faire un arrêt de deux/trois jours. Ensuite vous pouvez vous entraîner un jour sur deux en attendant que la forme revienne et faites des entraînements plutôt courts et cool même si une fois par semaine vous pouvez faire un entraînement un peu intensif, mais toujours court. C’est-à-dire des séances d’une heure, une heure et demie maximum.

En faisant ça, plus de longues sorties, plus de long travail d’intensité, PMA, seuil, etc., ça ne sert à rien, vous n’allez que vous enterrer encore plus. Donc récupération, si vous faites ça pendant une semaine, déjà au niveau physique vous devez vous sentir mieux, mais vous allez compléter avec quelque chose d’indispensable pour la récupération, c’est le sommeil, mes amis.

Remède 2 : le sommeil

1 – Mauvais sommeil

Eh oui, si je dors mal ou pas assez, et souvent c’est le « pas assez » qui compte, si vous dormez mal, vous le savez que vous avez un sommeil de mauvaise qualité parce que vous avez du stress, parce qu’il fait chaud, etc. Bon, prenez les mesures, mais là c’est un travail un peu plus… parfois simple quand c’est la chaleur, il faut pas hésiter à investir dans son sommeil, une petite clim’ portable, un ventilateur avec un torchon humide dessus, ouvrez les fenêtres, mais ça vaut le coup. J’ai récemment un de mes clients qui a complètement niqué sa course alors qu’il s’entraîne extrêmement bien depuis des mois, mais parce que ces trois derniers jours il a fait très chaud et il a pas pris les mesures pour avoir un meilleur sommeil de qualité parce qu’il faisait trop chaud. Dommage, voyez, bon ! Encore une fois, investir dans sa santé c’est mieux que des fois investir dans une roue carbone ou un vélo à quinze mille euros.

2 – Pas assez de sommeil

Deuxième aspect du sommeil, vous ne dormez pas assez. Donc, là les mesures c’est simple, faut arrêter les écrans vers 19/20 heures, quand on est en été ça peut être 21 heures, OK, les jours sont plus longs. Après manger, faites une petite balade plutôt en fraîcheur, donc habillez-vous légèrement, pas besoin de forcer c’est une balade en vélo électrique ou à pied pour vous rafraîchir. Essayez de vous accordez les temps de sommeil nécessaires, souvent c’est de se coucher tôt, je sais que dans notre société aujourd’hui ça pose des problèmes, mais le sommeil c’est la première clé de votre forme, de votre récupération, de votre reconstitution tissulaire, hormonale, etc. Donc, c’est la clé, accordez-vous le temps de sommeil, en général c’est 7/8 heures par nuit.

Si vous faites du sport vous avez besoin peut-être d’un petit peu plus, si vous avez une nature à ne pas dormir, vous avez peut-être besoin d’un peu moins, mais en tout cas, accordez-vous votre temps de sommeil. Sachez qu’une demi-heure en moins, une demi-heure/trois quarts d’heure c’est rien du tout parce que le soir on se couche un peu plus tard, eh bien, à la fin de la semaine il vous manque quasiment une nuit de sommeil. Donc bon, vous voulez vous regarder un petit film avec votre femme, c’est un petit moment privilégié, mais c’est juste un, après on va se coucher et si le matin on doit se réveiller très tôt on essaye de le faire une ou deux fois par semaine, mais pas plus.

3 – et encore

Si vous avez encore des problèmes avec la qualité du sommeil, il y a un dernier remède qui est important et qui marche très très bien, c’est les compléments en mélatonine qui sont en vente libre en pharmacie, c’est complètement naturel, il n’y a aucun risque de dopage, ne vous inquiétez pas. La mélatonine on en a besoin et c’est souvent un manque de mélatonine pour différentes raisons, le stress, la luminosité des écrans, etc., qui jouent sur la qualité et la quantité de sommeil. Vous vous endormirez plus tôt, vous aurez un sommeil beaucoup plus réparateur. Faites-le, faites-le au moins… une boîte je crois que c’est une quinzaine de jours, faites-le au moins quinze jours avant de vous dire : « sur moi, ça marche pas ».
Voilà pour vraiment les deux gros piliers que sont l’entraînement et le sommeil.

Remède 3 et 4 : l’alimentation et les compléments alimentaires

Le troisième gros pilier, évidemment, c’est l’alimentation et la nutrition. Alors, je vais pas vous faire la totale parce que cette vidéo serait trop longue, mais moi clairement j’ai découvert grâce à un ami il n’y a pas très longtemps les décontractants musculaires des laboratoires Granions qui permettent d’apporter un complément à votre alimentation, les micros nutriments vitamines et minéraux dont nous avons besoin nous les sportifs pour la contraction musculaire. Donc vraiment pour ceux qui ont des problèmes de crampes c’est fabuleux, pour ceux qui rencontrent de la fatigue en période d’été parce qu’on s’entraîne beaucoup, on transpire beaucoup, donc nous sachez que sportif perd dix à quinze fois plus de minéraux qu’un sédentaire l’été, donc si vous vouliez rattraper ça par l’alimentation normale, y en a qui me disent souvent : « Oui, mais Nico, moi les compléments j’en ai pas besoin, l’alimentation normale, tout ça… », c’est du pipeau.

Sitôt qu’on fait un peu de sport, deux ou trois heures de sortie vélo l’été, on est en carence de minéraux, comme le magnésium, comme le zinc, le potassium qui font partie de la contraction musculaire, donc vous avez une perte de rendement, c’est évident. Donc, aussi bien au quotidien en traitement de fond que même parfois en course, ben moi je prends des compléments en minéraux, ceux des laboratoires Granions c’est des petites ampoules, donc deux ampoules le matin, j’en prends une en récupération après de grands entraînements ou des courses et franchement on retrouve des sensations de folie.

 

Voilà les amis. Bon là, la pente commence à pas mal avancer donc je vous dis, comme d’habitude si vous avez aimé cette vidéo, eh bien partagez-la et cliquez sur « j’aime », et puis si vous êtes là pour la première fois vous pouvez sur les petites incrustations qui sont là vous inscrire sur le blog La Meilleure Cyclosportive de votre vie, avoir des bonus gratuits de conseils sur l’alimentation, la récupération, la motivation ou les entraînements, alors allez-y, c’est gratos, y a plus de cinq cents vidéos gratuites sur le blog, c’est pour vous. Je vous dis à très bientôt, maintenant à vous de jouer.

Articles relatifs

Ce secret méconnu de nutrition pour mieux récupérer

Peu de gens savent que la récupération comprend 2 phases...

Alimentation et récupération avec Thierry Bernard

Dernière partie de mon entretien avec Thierry Bernard sur l’alimentation....

Récupération : 3 conseils pour cycliste d’un kiné-ostéopathe

Alexandre Vienne est un kiné-ostéopathe, sportif. Il nous livre 3...

Commentaires (2)

CYCLISME PAR ROBERT DOUSSAN LE [email protected] 09:49 Type d’événement: Entraînement Sur les Conseils de mon coach…papy se sens fatigué : donc lève le pied…espace tes entraînements et pas plus d’une heure et après échauffement test quelques pointes de vitesse et d’intensité. Et surtout ne pas oublié de bien s’hydrater et de rechargé ton organisme en oligo éléments et sels minéraux.

Premier tour de chauffe 11 kms 80 en 28:16 soit 25 de moyenne

Second tour 11.76 kms en 22:10 à 31.83 km/h avec de bonnes sensations

*** retour au calme et cool pour une sortie totale 25.7 K/H Vitesse moyenne en déplacement 134 bpm Fréquence cardiaque moyenne et 37.4 K/H Vitesse max 154 bpm Fréquence cardiaque maximale 3.6 Aérobie TRAINING EFFECT 211 W Puissance moyenne maximale (20 min) sur D+ 89m

Giardino patrick

Salut Nicolas , Suite à ton conseil lors de la cinglée du Ventoux le 1 juillet dernier j’ai teste les ampoules des laboratoires Granions ,afin de remédier à mes problèmes récurent de crampes au niveau des cuisses.Depuis je n’ai plus de crampes,et la récupération et bien meilleur.Je peux pousser plus fort lors des entraînements. Merci et au plaisir

Ajouter un commentaire