Comment Comparer les différents entraînements avec le vélo ?

Comment Comparer les différents entraînements avec le vélo ?

Si tu as aimé cet article, découvre chaque semaine, en vidéo, comment améliorer ta moyenne tout en restant motivé. Inscris-toi ici

Transcription Texte de la vidéo  :

Bonjour les amis, et bienvenue sur cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie.

Une nouvelle question qui m’est très souvent posée en hiver : « Nicolas, quels comparatifs peut-on faire avec les autres entraînements comme la course à pied, le ski de fond, ou même le home-trainer par rapport au vélo ? »
Quand on fait une heure de home-trainer, quel est l’équivalent en vélo ? Quand on fait une heure de course à pied, quel est l’équivalent en temps en vélo ? Etc.

Cette question qui m’est posée par Gilbert du Québec — je salue tous nos amis québécois qui nous suivent, ainsi que tous ceux de l’autre côté de l’Atlantique comme Denis de San Francisco, Mickael à San Diego, je crois. Je crois qu’au Québec vous avez au moins aussi froid que nous ici, mais peut-être qu’au Sud, vers San Diego il fait plus chaud, à bientôt les amis, on va venir se réchauffer.

Planifier son entraînement

 

Cette question est tout à fait pertinente. Nous sommes nombreux à nous l’être posée, et je vous avoue que quand je faisais du triathlon je me la posais aussi.

Il faut se la poser, mais de la bonne manière : ce qui est important pour planifier votre entraînement, c’est de connaître la charge de travail. Qu’est-ce que c’est ? C’est le niveau de fatigue que vous avez par rapport à l’entraînement que vous faites, pour ne pas vous éclater. Encore une fois, pour avoir une bonne vision de l’entraînement que vous avez, de la fatigue que vous avez et de la progression que vous avez.

C’est le point le plus important, sauf que je me rends compte que, souvent, les gens se disent « oui, mais c’est pour savoir comment je m’entraîne et si je m’entraîne assez, etc. »

Et c’est une erreur.

Pour faire simple et ne pas arriver dans des calculs astronomiques, je vous conseille de considérer que : une heure de sport, c’est une heure de sport.
Je sais que c’est difficile, car il est vrai qu’une heure de course à pied vous fatigue plus qu’une heure de vélo. Une heure de spinning (y en a même qui le font dans l’eau) est plus fatigante qu’une heure de vélo, tranquille, à regarder les fleurs et à discuter avec les copains. C’est clair.
Et certains, un peu plus pointus, me diront « c’est sûr, une heure de vélo en sifflotant, en faisant une balade hollandaise, ce n’est pas la même chose qu’une heure de fractionné ou en côte ». Évidemment.
Sauf que pour faire ces calculs-là, c’est un peu difficile et ça risque de vous embrouiller.

Le conseil que je vous donne, c’est de considérer qu’une heure de sport, c’est une heure de sport, quoi qu’il arrive. Si bien que vous allez voir que l’hiver vous faites peut-être de la course à pied, de la natation, de la musculation, etc., mais votre volume horaire diminue.

Et comme par hasard, l’hiver, même si vous faites attention à ce que vous mangez, vous allez avoir tendance à prendre un peu de poids. Parce que, globalement, vous faites moins de sport, même s’il est plus intensif, même — et évidemment, je vous y incite — s’il est plus qualitatif.

Développez la qualité lors des entraînements

 

Développez la qualité, l’hiver, quand vous faites de la course à pied, profitez-en aussi pour faire de l’intervalle, même de l’endurance par intervalles, même du fractionné, il n’y a pas de problème. Et pourquoi pas en natation aussi. Quand vous faites de la musculation, vous travaillez la force, alors gardez une ou deux sorties à vélo pour maintenir la technique, la gestuelle. Et pourquoi pas, si vous le pouvez, une fois par semaine, faites des sorties en endurance à vélo, très cool en vous faisant plaisir, mais totalisez le nombre d’heures d’entraînement et mettez ça sur un carnet d’entraînement.

Calculez votre temps d’entraînement par mois

 

Une chose extrêmement importante : essayez de calculer votre temps horaire d’entraînement par mois (votre temps d’entraînement chaque mois).
Par exemple, vous vous entraînez 5 ou 6 heures par semaine, donc sur le mois ça va faire une vingtaine d’heures, et l’été vous allez vous rendre compte que vous faites facilement plus, une trentaine d’heures.

Il est très important de suivre ce ratio du nombre d’heures d’entraînement par mois, et de regarder son évolution. Vous pouvez me faire un graphique avec les mois à l’horizontale et le nombre d’heures à la verticale. Ça va vous permettre de voir si vous faites des paliers trop élevés. Parce qu’avec l’été, tout d’un coup on passe de 20 heures d’entraînement par mois à 50 ou 60 heures. Et un ou deux mois après, on le paye, on est crevé et on ne comprend pas pour quelle raison on ne progresse pas alors qu’on s’entraîne plus et peut-être mieux. Sauf qu’on a fait un palier trop important.

Pareil, d’une année sur l’autre vous pouvez comparer de manière très simple votre volume d’entraînement et savoir s’il n’a pas trop augmenté. Ou bien, ça arrive, regarder les choses en face et voir que vous ne vous entraînez pas beaucoup. Et là, si vous avez cette notion de progressivité, et que vous l’avez en visuel sur un graphique, ça vous évitera de réattaquer comme un malade, d’avoir ensuite un coup de fatigue et que vos entraînements fluctuent.
La progressivité est vraiment la clé d’un succès durable.
Cette semaine, les amis, c’est à vous : vous devez faire un graphique et le poster sur le blog ou me l’envoyer par mail si vous voulez, mais faites ce graphique. C’est l’action de la semaine pour progresser durablement.

Souvent, les gens me demandent « Nicolas, quels sont les secrets de planification d’entraînement ? »
Eh bien, le premier des secrets, c’est de faire ce graphique où vous calculez simplement votre volume total d’entraînement par mois.
Voilà, les amis, j’espère que vous avez aimé cette vidéo. SI vous l’avez aimée, comme d’habitude vous cliquez sur « j’aime » et vous la partagez.
Et si vous n’avez pas aimé, ne faites rien, fermez tout et tchao, à la prochaine. 😉

Vous pouvez, si c’est la première fois que vous venez ici, cliquer sur le lien qui apparaît là pour recevoir gratuitement, dans votre boîte mail, les vidéos de conseils et d’entraînement, c’est totalement gratuit. Et pour recevoir, également gratuitement, le guide et les vidéos de la méthode SMARTraining, ces 5 conseils de pro pour rester motivé et se dépasser toute l’année, vous cliquez et vous recevrez ce programme, gratuitement.
Je vous dis à très bientôt, et maintenant, même s’il ne fait pas beau, c’est à vous de jouer !

Articles relatifs

Comment bien gérer la coupure de fin de saison ?

Nécessaire aussi bien sur le plan physique que psychologique, comment...

Comment planifier sa saison de vélo ?

Quelques conseils pour planifier ta saison de vélo : Des...

Les Dangers du Home-Trainer

Si tu as aimé cet article, découvre chaque semaine, en...

Commentaires (13)

david de grenoble

un de plus de bon conseil merci David de Grenoble

Eddy

En ce qui me concerne j’ai mis en place un carnet d’entraînement (tableur) des le début. Je consigne toutes les sorties, heures route, heures HT, heures cumulées, dénivelé mensuel/annuel, zones cardio de la séance etc. Le tous avec une page style tableau de bord avec quelques graphiques pour visualiser et comparer par rapport a l’année N-1.
@+

Philippe

Bonne idée, la suggestion du graphique avec le volume horaire mensuel à garder en visuel.

Dans mon carnet d’entraînement, j’ai le nombre de calories consommées et je le rapporte à l’heure: ça reste simple et ça tient compte de l’intensité de l’entraînement. Mon carnet d’entraînement, je le tiens sur Excel, même si c’est parfois un peu c****t après une sortie de le compléter 😉

Perso, je pense que le nombre de calories brûlées à l’heure permet de donner une idée de l’intensité de l’entraînement, tout en restant une notion simple à manipuler.

    Bonjour Philippe,

    Focalise toi surtout sur ton rythme cardiaque. Cela t’évitera de te faire du mal et de futures blessures. 90-100 de rpm c’est bien de la vélocité mais si ton coeur monte à plus de 80% de ta FCMAX, c’est que tu forces.

    Si tu veux brûler plus de calories, allonges tes sorties 😉

    Retiens bien tous les conseils qui sont donnés lors de la conférence sur la préparation d’entraînement surtout.

    Sportivement,

    L’équipe de La Meilleure Cyclo Sportive

      Jean-Jacques BALLON

      Bonsoir
      je te remercie pour ton manuel. je verrais à l’usage si tes conseils m’apporte quelque chose.
      en tous les cas , j’ai commencé à suivre certains de tes principes , notamment le fait de construire des graphiques,jusqu’à maintenant ( je roule entre 6 500km et 7 000km sur 1 mois- en Novembre je ne roule pas) je note tout mais je ne les exploitais pas sauf à regarder si sur un même parcours , le temps. J’ai lu pas mal d’articles sur les méthodes d’entrainement qui sont surement fiable mais si tu n’as pas une mémoire d’éléphant après 10km , tu as oublié les exercices J’ai pris un abonnement de 3 mois (Nov.Déc,Janvier) pour faire de la musculation et j’ai repris à rouler en Décembre . mon but étant d’améliorer mes moyennes dans les cyclosportives auxquelles je participe et de prendre plus de plaisir.
      un dernier détail , mon avenir est derrière moi car j(approche les 60ans et je me suis au vélo tardivement . Sportivement

Papiol Hervé

Salut Nicolas pour ma part sa fait 5 ans que je note mes sorties sur velotrainer par contre je ne fais que du vélo course a pied problème de genoux et piscine trop loin ,l’année dernière j’ai investi dans un biking et cela ma été très utile j’ai trouvé des cours sur le net trop top , il faut que je reste motivé car mon prochain objectif est Bordeaux Paris au mois de mai.
Je vous souhaites de bonnes fêtes de fin d’année à toi et toute ta famille ainsi que les personnes qui lisent ton blog a+ et encore merci pour tes conseils avisés.

Merci pour ce conseil plein de bon sens.
Suivi avec mon Garmin 910Xt et maintenant le 920XT :
12 derniers mois305 Activités
7,995 km Distance
509 h Heure
65,727 m Gain d’altitude
Pour le graphique une adresse

Tien la balise je l’ai plantée

stef01

Salut a tous pour mon cas j utilise garmln connect et stava pour les courbes cela va pas mal .
essayer c est gratuit

alain

salut, tout a fait d accord, il faut bien se mettre en tete qu’ il n y a pas que le vélo, la pompe ( le coeur ) peut monter en régime dans n’importe quel sport et donc, nous permettre d’en tirer un bénéfice, il ne faut pas culpabiliser outre mesure, de ne pas monter sur son spade, a partir du moment ou d autres pratiques sont mises en place.et en plus ca fait du bien a la ciboulo, moi j ai opté pour la piscine, tous les jeudi et je pense meme rajouter une heure de natation le mardi a partir de janvier.
amicalement
alain

Ragguem

Bonjour
J’ai bien aimé tes commentaires, merci encore, cordialement .Erik

DRAUX Jean-Philippe

Merci pour toutes ces infos, vos conseils me motivent … à bientôt Jean-Philippe de COUVIN (Belgique)

Ajouter un commentaire