Comment remplacer le lait dans notre alimentation

Comment remplacer le lait dans notre alimentation

Vous aurez remarqué que le lait est de plus en plus remis en question pour ses bénéfices dans notre alimentation. J’ai demandé à une experte de l’alimentation végétarienne de nous donner son avis et ses astuces.

L’article d’aujourd’hui est donc écrit par Charline du blog Comment devenir végétarien. Sans devenir un vegane, changer une partie de votre alimentation sera bénéfique autant pour votre santé que pour vos performances et votre perte (et stabilisation) de poids.

« Bonjour les amis,

Il y a quelques années un livre a bouleversé mon quotidien. Je l’ai découvert par hasard, c’est ma kiné qui me l’a prêté ! Et ça tombait bien, car après cette rupture des ligaments croisés, pas grand-chose à faire sinon de prendre soin de son corps et de faire des séances de kiné !

Le livre dont je vous parle est Lait, mensonges et propagande de Thierry Souccar. Et là, je vous préviens, je suis tombée de haut, de très très haut même ! Eh oui, le lait n’est pas bon pour la santé ! Ce n’est pas non plus le professeur JOYEUX qui va vous dire le contraire. Je vous invite à regarder ses vidéos sur YouTube ainsi que le résumé du livre Lait, mensonges et propagande.

 Et voici pourquoi le lait n’est pas bon pour votre santé

et pourquoi on vous recommande quand même sa consommation :

·       La consommation de lait favorise l’ostéoporose. Les femmes au monde qui consomment le plus de produits laitiers sont celles qui ont le plus d’ostéoporose, ce sont les Suédoises.

·       Le calcium animal c’est 40% d’absorption au maximum par notre corps alors que le calcium végétal c’est 75 % d’absorption.

·       Le lait c’est surtout une industrie, 250 000 emplois répartis sur tout le territoire français, la filière génère un chiffre d’affaires de 27 mds €, la France est le 2e producteur européen de lait après l’Allemagne et enfin 5 groupes laitiers français dans le top 25 mondial.

·       Le directeur du PNNS (Plan national nutrition santé) collabore avec Candia et les autres membres du PNNS avec d’autres acteurs de l’industrie laitière

·       L’OMS (Organisation mondiale de la santé) conseille de consommer environ 500mg de calcium par jour et le PNNS environ 900 mg, soit environ 2 fois plus !

·       Le lait de vache est plein de facteurs de croissance, comme celui de la maman d’ailleurs. Mais les facteurs de croissance du lait maternel ont pour but de développer des parties du corps comme le cerveau pour que l’enfant puisse comprendre, analyser… c’est ce qui se passe entre 0 et 1 an. Dans le lait maternel, il y a 7 facteurs de croissance (contre 3 pour le lait de vache !). Par contre, le lait de vache permet au veau de peser 365 kilos de plus que son poids de naissance à l’âge de 1 an. Inutile de rentrer dans les détails pour vous dire que ces facteurs de croissance ne sont pas les mêmes que ceux de notre espèce, les uns pour rendre solide un veau qui va courir dès les premiers mois, prendre 365 kilos…, et notre petit enfant qui a besoin de facteurs de croissance pour son cerveau et non pas comme le veau pour grossir et courir.

·       Le lait participe à l’acidification de votre organisme qui a pour conséquence : la perte de magnésium, l’augmentation du poids corporel, l’augmentation du tour de taille (syndrome métabolique), un cholestérol élevé, de l’hypertension, une réduction de la résistance au stress (cortisol élevé) et troubles de l’humeur et enfin une réduction de la masse osseuse.

Ça y est ? Convaincus ? Alors, faites comme moi et débarrassez-vous du grand méchant lait ! À commencer par le lait en bouteille !

 

REMPLACER LE LAIT EN BOUTEILLE

Lait végétal, soja, riz,avoine,amandeCommençons par le lait en bouteille, celui que vous ou vos enfants buvez le matin. Eh bien, sachez que c’est le plus facile à remplacer. Et je dirais même que vous allez adorer son substitut. Il a le même nom, souvent la même couleur, mais il est bien meilleur pour la santé, j’ai nommé les laits végétaux ! Oui oui, vous trouverez dans votre supermarché (souvent au rayon bio) des laits d’amande, de noisette, de riz, de soja, millet, avoine, épeautre…. Si vous consommez du lait le matin ou au goûter, vous trouverez des boissons au lait végétal aromatisé à la vanille ou au chocolat.

Je ne sais pas qui cuisine chez vous, mais ces laits sont appropriés pour toutes les préparations : pâte à crêpe, pâte à gaufre, crème anglaise, flans… et pour la cuisine : béchamel, rôti de porc au lait…
Voilà pour les laits, l’alternative est très simple et bien plus savoureuse, alors n’attendez pas une seconde, quittez l’article un instant et inscrivez lait végétal sur votre liste de course !
Ah oui, j’allais oublier, si quelqu’un dans la famille aime cuisiner, alors faire ses laits végétaux, il n’y a rien de plus simple ! Je vous laisse chercher sur Google… seul inconvénient, leur durée de conservation 🙁 , de quelques jours seulement.

 

REMPLACER LA CRÈME À BASE DE LAIT

Vous utilisez peut-être de la crème chez vous? Pour améliorer une sauce, pour mettre sur les pâtes… eh bien, sachez qu’il existe aussi des crèmes végétales, qui ont un goût tout aussi varié que les laits végétaux.
Pour les gâteaux privilégiez le crème de noix de coco ou de riz et pour la cuisine celle à base de céréales ou soja. Par contre, faites attention, car certaines crèmes sont naturellement sucrées comme celle de riz, lisez attentivement la quantité de glucides qu’elle contient et prenez la moins sucrée pour la cuisine.

 

REMPLACER LES YAOURTS AU LAIT DE VACHE

Crédit photo : Marc

Venons-en aux yaourts. Je suis certaine que vous connaissez la marque Sojasun, eh bien, sachez que ce n’est pas qu’une équipe cycliste, ils vendent aussi des produits alimentaires à base de soja, dont des yaourts et autres crèmes dessert au chocolat, fraise…

Le soja étant soumis à beaucoup de controverses, je vous propose une recette simple afin de faire vous-même et très simplement des desserts à base de lait végétal qui remplaceront les yaourts : crème dessert vanille chocolat sans œufs (lien : http://www.jujube-en-cuisine.fr/cremes-desserts-a-la-vanille-et-chocolat-sans-oeuf/) . Vous trouverez aussi des yaourts et autres crèmes desserts au lait végétal dans votre supermarché.

Nous avons passé en revue les plus grandes sources de laitage du quotidien, mais il en reste encore, sachez que le lait est partout.

 

REMPLACER LE BEURRE

Crédit photo : Frédéric BISSON

Dans les pâtisseries vous pourrez souvent le remplacer par de l’huile végétale ou de la margarine végétale. Mais sur la tartine du matin…. Ah, comment on va faire ?!
Vous avez deux solutions : vous passer de beurre, purement et simplement ! Mettez la confiture directement sur votre tartine, je trouve que ça ne change pas grand-chose, on s’y habitue très vite ! Vous pouvez aussi utiliser du beurre végétal, type beurre de cacahuète. Vous en trouverez en magasin bio, ils appellent cela purée de noisette, d’amande, de sésame… enfin bref, il y a le choix. Par contre, ne vous attendez pas à quelque chose de la consistance du beurre que vous connaissez, on va pas se mentir. Mais ces purées offrent une alternative très très intéressante et permettent de consommer des oléagineux (des oléa quoi…? les oléagineux regroupent les aliments de la famille des noisettes, amandes, cacahuètes, noix de cajou, noix du brésil…).

 

REMPLACER LE FROMAGE

Crédit photo : Pascal Cardonna

Pour terminer, venons-en au fromage! Hhhaaa, fromage quand tu nous tiens…. J’en suis aussi à ce stade-là ! Dur dur de résister à un bon mont d’or, un bon comté vieux, je ne vous parle pas du gouda aux truffes ni même de notre Saint Marcellin de Rhône Alpes. Et le petit chèvre du producteur, plus ou moins affiné en fonction des goûts ! Je suis aussi incapable de résister à tout cela.
Pour les plus motivés d’entre vous, il existe en magasin bio des fauxmages, ils ont tout des vrais, enfin presque, soyons honnêtes, ce n’est quand même pas comparable.
Je ne pense pas que ce produit se substitue, alors à vous de choisir, diminuer la quantité, le bannir simplement de votre alimentation, le réserver pour des occasions ponctuelles. Pour ma part, j’ai choisi d’en consommer de façon ponctuelle, c’est à dire le week-end et en petite quantité. C’est mon équilibre pour l’instant, mais je tends à diminuer sa consommation.
Il en est de même pour le fromage dans les plats cuisinés, je vous conseille de le minimiser au maximum et de l’utiliser uniquement quand il apporte un vrai plus au plat. Par exemple, je trouve que l’on peut très bien s’en passer sur des lasagnes et autres hachis parmentier, il y a assez de goût avec la viande, les oignons, les tomates…

J’espère aussi que vous vous rendez compte que le lait est présent un peu partout dans notre alimentation, et qu’il est beaucoup trop présent.

 

ACTION !

Tout ceci n’est qu’une question d’habitude et de manipulation de la part de nos pouvoirs publics influencés par les lobbies.
N’attendez plus, passez à l’action tout de suite et en dessous de la ligne lait végétal de votre liste de course ajoutez crème végétale et yaourt végétal.
Identifiez vos propres sources de consommation de lait et mettez en place des alternatives durables.
Enfin, testez ces alternatives pendant au moins 21 jours et faites le bilan ensuite.

Évidemment, si vous rencontrez des difficultés, partagez-les dans les commentaires afin d’en faire profiter tout le monde. Je me ferai un plaisir d’y répondre.

bandeau récup & nutrition florent

Articles relatifs

Alimentation : 5 habitudes pour ne pas prendre 5 kilos sur votre vélo cet hiver

La période hivernale est propice à la prise de poids....

Webinaire « Les 4 meilleures astuces pour perdre du poids »

Vous étiez 93 inscrits à vouloir suivre la conférence par...

Le petit déjeuner brûleur de graisse ( 2) aux céréales

Après le succès du premier petit déjeuner brûleur de graisse...

Commentaires (9)

Bruno

C’est beau les discours étayé par … rien, juste des mots les uns à la suite des autres. Ce qui est bizarre, ou pas car c’est un peu le propre de l’homme, quand on est bien quelque part, on cherche ce qui ni ne va pas et on trouve. Je ne dis pas que les industriels ne cherche pas à gagner de l’argent, c’est leur objectif, seulement nous vivons dans une société où les gens meurent de plus en plus vieux et en bonne santé et on voudrait nous faire croire qu’a l’extrême l’homme de Neanderthal vivait mieux que nous. Il faut quand même revenir à la base, c’est grâce au feu, à la chasse à la possibilité de diversifier son alimentation que l’homme à pu se développer pour être ce qu’il est aujourd’hui, c’est facile de donner le loto une fois que l’on a les numéros. Un excès dans quelque sens que ce soit est mauvais, trop de viande n’est pas bon, trop de beurre non plus mais est ce que parce que dans un pays il y a peut être sur consommation, qu’il faut s’en servir d’exemple pour dire qu’il faut tout arrêter, cela s’appelle de la desinformation et est excessif. Concernant la fameuse phrase, le lait c’est pour le veau, ok, le miel pour les abeilles, les oeufs pour faire des poussins, les fruits pour faire des graines pour que les espèces se reproduisent, mais alors rien n’ai fait pour nous, zut on ne pu plus rien manger. Je terminerai en disant que j’ai la chance de vivre avec une professionnelle de l’alimentation, qui a fait des études qui a des diplômes qui va régulièrement va faire des stages, des formations, je citerais donc une de ses phrases, « il faut manger de tout mais raisonnablement et sans excès » et j’ajouterai arrêter d’écouter les extrémistes de la nourriture ou de tous les régimes, le soit disant professeur Ducan n’a à priori pas servi de leçon, mais c’est également le propre de l’homme de ne pas se servir du passé, sinon il n’y aurait plus de guerre. Je ne dis pas que j’ai raison comme dirait notre coach, testé par vous même 😉

    Nicolas

    Woho Bruno ! Quel énergie !!!
    Oui tu raisons manger un peu de tout raisonnablement est bon pour la santé physique et morale !
    Et oui les extrémistes du  » bien manger » ne sont pas plus dans le juste que les industriels ( mais je reconnais que les industriels on les entends plus et plus facilement notament avec la pub et le discours officielles que malheureusement ils savent influencer) donc remettre un peu d’équilibre c’est bien.
    D’autant que le discours de Charline est tout sauf extrémiste, c’est une éveille a être vigilant et un partages d’astuces.
    Comme tu le rappel le mieux c’est de tester et de voir les résultats personnellement j’ai constater tout de suite une diminution (voir une disparition) des rhumes et autres inflammations orl et une perte de poids.
    Je rappel que le Blog La meilleure cyclo se veut empirique et pas scientifique car il y a autant d’étude scientifique sérieuses et objectives qui prouvent les bienfaits du lait que ses méfaits ????
    Alors quoi penser ? Tester, car la science veut avoir un discours et des résultats universels hors je penses que les hommes sont tous différents donc le lait peut être très bénéfique pour certains et pas pour d’autres.
    Enfin comme le rappèle le professeurs Joyeux et d’autre la proteines du lait est longue et complexes. Il faut avoir des enzymes puissants et spécifiques que nous n’avons pas et en tout cas plus du tout après l’age de 3 ans. Donc effectivement il y a une grande parti du lait qui agresse m’organisme et particulièrement les intestins.

    Emmanuel

    Je rejoins Bruno sur ce qu’il dit, le plus intelligent est de consommer de tout, sans excès. Cela n’a aucun sens d’arrêter de manger un aliment à la moindre étude qui sort sur le sujet. Le mieux est de chercher des infos auprès d’un professionnel en qui on a confiance. Si on se réfère à des études sur l’alimentation, alors il faut faire attention au moins autant au domaine de validité de l’étude qu’aux résultats qu’elle propose, autrement ça ne veut rien dire.

    Sur la dangerosité du lait : je ne vois pas pourquoi le fait qu’il y ait un lobby du lait prouve que c’est dangereux pour la santé, c’est juste que c’est une industrie qui vise le profit, et ce n’est pas une raison pour arrêter de boire du lait. Ce qui fait que je ne fume pas, c’est avant tout que c’est mauvais pour la santé, pas l’existence du lobby du tabac.
    L’ostéoporose chez les Suédoises ne prouve rien non plus, elles ne se nourrissent pas que de lait, que je sache. Pour commencer à voir une corrélation et émettre un début de conclusion, il aurait fallu regarder la consommation de lait et l’ostéoporose chez d’autres populations, celles qui consomment également beaucoup de lait et celles qui en consomment peu.

    Sur les alternatives : parler de lait végétal est un abus de langage, le lait est ce qui sort des mamelles d’un mamifère femelle. Ce qu’on appelle « lait végétal » est du jus à base de plantes, et ça n’a rien à voir avec la composition du lait de vache.
    Je suis sceptique sur ces alternatives d’ailleurs : seul le lait de soja contient autant de protéines que le lait de vache, mais il contient 5 fois moins de calcium. Le lait de riz contient autant de calcium que le lait de vache, mais il contient deux fois plus de glucides et surtout a un index glycémique de 85, ce qui est énorme (30 pour le lait de vache). Le lait de coco est aussi plus sucré, et contient 25 fois plus de lipides que le lait de vache.
    Je n’ai pas cherché d’autres infos sur d’autres lait végétaux moins courants (épeautre, noisette, avoine, amande), dans l’idéal cela aurait été à Charline de le faire.

    Nicolas : je suis actuellement ta formation, et je lis régulièrement ton blog. Je trouve que tu connais bien ton sujet et que ton discours est généralement très cohérent et argumenté. C’est pourquoi je suis un peu déçu de lire un tel article sur ton blog car c’est pour moi un coup porté à ta crédibilité, tant ce qu’a écrit Charline est discutable, sur le fond comme sur la forme.

Smuel

Notre société vit comme des adolescents elle a perdu le sens de la raison pour penser, elle est pleine élucubration et comme des adolescents qui remettent tout en cause ou la mort la souffrance les problèmes c’est surtout à cause des autres……
Depuis des millénaires l’homme a vécu ainsi les gènes qui nous sont transmis sont ceux que la nature elle même à sélectionnés, certainement tout les additifs rajoutes et le traitement des vaches de leur nourriture y est beaucoup plus pour quelque chose

Bonjour à tous,
C’est vrai trop de trop fini par tuer. Donc mal bouffe! Mais il me semble que nous avons perdu les bonnes valeur du bon lait des années 1950 ou l’on prenait le lait à la sortie du pis. Et quel bonheur de boire ce lait encore chaud avec du goût par dessus le marché. Et maintenant, quel goût à votre lait? Quels micronutriments vous apporte-t-il? Quels bienfaits vous apporte-t-il? Il plus que filtré… On vous met le reste en bouteille et on vous le vend! De plus plus quel est l’animal qui une fois adulte continu de boire du lait? « sic ma pharmacienne » réponse aucun. Pour ma part je fais un empoisonnement du lait depuis les années 1970, j’ai beau essayer celui de brebis, de chèvre, rien ni fait. Alors il faut bien se mettre à l’évidence que je dois arrêté le plus possible la consommation de lait frais, mais cuit je ne subi pas les affres du lactose, enfin pour l’instant.

Manuel Garcia

Salut Nicolas,
très intéressant cet article, bien que tu m’as un peu mis en difficulté avec le fromage, mais bon je vais réduire la consommation comme il est dit dans l’article, « simplement à des occasions ponctuelles », merci pour ces bonnes infos. Manu.

LIBENS

Il n’y a pas de Hazard, il n’y a que des Rendez-Vous.

Article très intéressant, évoquer le sujet du lait, qui entraîne controverse et critiques, est primordial et nécessaire.
Certains disent que c’est une mode, du sans gluten et sans lactose et que les vrais allergiques sont peu nombreux.
Et pourtant ceux qui ne sont pas allergiques mais en souffrent sans le savoir sont pléthores. (problèmes de poids comme pour les veaux qui prennent 300kg, ostéoporose, problèmes de foie, problèmes cutanés…)
Concernant l’ostéoporose, j’ai lu que le corps puisait dans les minéraux pour éliminer les effets du lait et donc va utiliser du calcium plutôt qu’en stocker. Donc le lait aurait les effets inverses que ceux recommandés.
Je pense aussi que les raisons financières de l’industrie laitière ont pris le dessus sur la raison sanitaire, comme pour l’industrie du sucre ou celle de la viande.
J’ai choisi de ne pas complètement éliminé les produits laitiers de mon alimentation, j’en consomme de temps en temps, le plus dur étant pour moi le beurre salé (je n’ai jamais aimé le lait et les yaourts à part dans la pâtisserie). Mais je songe à me faire une cure detox sans aucun produit laitier pour voir ce qui se passerait.
Je pense qu’un peu de fromage de chèvre fermier de temps en temps est beaucoup moins néfaste et j’utilise les laits végétaux.
J’adore le lait de coco et le lait d’amandes, je partage certaines recettes dans mon blog http://www.ma-cuisine-creative.com pour partager mes découvertes, dernièrement j’ai testé le fromage végétal ou la soupe thaï au lait de coco et je me régale.
Merci encore pour ce bel article qui, j’espère, permettra à certains des prises de conscience.

Patrick

Bonjour,
Excellent article sur ce produit. Je peux confirmer qu’il est effectivement très facile de se passer de lait animal pour la cuisine et comme boisson en tant que telle.
Cela fait maintenant un an que je suis passé au lait d’amandes et cela facilite la digestion et accompagne très bien les plats.
Petit bémol concernant les boissons aromatisées « chocolat » et autres: leur taux de glucides n’est pas négligeable.
Bon, pour les fromages, je suis d’accord avec l’auteure de l’article, pas facile de trouver un substitut « gouteux »… 😉

Ajouter un commentaire