Comment tenir ses entraînement dans la durée ?

Comment tenir ses entraînement dans la durée ?

Voici une méthode infaillible pour tenir tes entraînements et relever tes défis dans le temps. Je vous lance un challenge à la fin de la vidéo, laissez-les-moi dans les commentaires juste en dessous de la transcription.

Si tu as aimé cet article partage-le et découvre chaque semaine, en vidéo, comment améliorer ta moyenne tout en restant motivé. Inscris-toi ici
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie.

Aujourd’hui, une astuce très intéressante pour être plus motivé dans le temps, tenir dans le temps, et y aller quand on n’a pas envie.

Cette méthode est très simple, c’est trouver ce que j’appelle un « partenaire de défi ».

En fait, on se rend compte que les gens qui tiennent le plus longtemps dans le temps et qui sont les plus motivés sont des gens qui travaillent en partenariat avec quelqu’un. Bien sûr, ça peut être un coach professionnel, mais ça peut très bien être quelqu’un de votre entourage, pas forcément un ami.

Pourquoi ? Parce qu’il y a deux règles d’or pour que ça marche bien.

Un partenaire qui a déjà réussi ce que vous voulez réussir

La première, c’est que cette personne doit être plus forte que vous. Parce que si elle a déjà réussi ce que vous voulez obtenir, forcément elle pourra vous aider à vous motiver le jour où vous n’êtes pas motivé, à y aller le jour où vous ne voulez pas y aller. Parce qu’elle sait que, là, il faut que vous y alliez, que c’est le moment important.

Elle saura aussi vous dire « non, là, lâche prise, ce n‘est pas la peine de t’obstiner, tu en fais trop », etc.

Cette personne peut vraiment vous accompagner, vous coacher, parce qu’elle a déjà réussi ce que, vous, vous voulez réussir.
Vous voulez réussir à gagner une course ? Prenez quelqu’un qui a déjà gagné des courses.
Vous voulez monter de catégorie ? Prenez quelqu’un qui a monté de catégorie.
Vous voulez réussir l’étape du Tour ? Prenez quelqu’un qui a déjà réussi l’étape du Tour et qui vous donnera de bons conseils.

Mais un partenaire de défi, c’est quelqu’un qui va venir s’entraîner avec vous, en tout cas, quelqu’un avec qui vous pouvez prendre un rendez-vous régulièrement pour aller vous entraîner.

Je vais vous donner un exemple : ce dimanche, il ne faisait pas super beau, je n’avais pas vraiment fait la fête, mais disons que samedi on avait un peu bourlingué et je n’avais pas trop envie de m’entraîner. Sauf que j’avais pris rendez-vous avec mon pote Christophe, et donc, quand à deux heures le moment est venu d’aller rouler, je me suis préparé pour aller rouler avec Christophe. Et je sais très bien que si je l’avais appelé pour lui dire « tu sais, j’ai pas trop envie… », il m’aurait répondu « Hey, Nico, on y va, allez, let’s go. »

Un partenaire de défi, c’est extrêmement simple et hyper efficace pour tenir vos engagements.

Vous pouvez bien sûr le faire pour vos entraînements d’ici cet été, mais vous pouvez le faire aussi pour maigrir, ou pour d’autres défis professionnels ou personnels. N’hésitez pas.

Je le rappelle, la première règle c’est que la personne doit déjà avoir réalisé ce que vous voulez réaliser. Ne le faites pas avec quelqu’un qui doit perdre 20 kilos parce que vous voulez perdre 20 kilos aussi. Vous savez, les potes de boulot qui vous disent « tu veux perdre 20 kilos ? Moi aussi, viens. » Ça, c’est le meilleur moyen pour que dans quinze jours tout le monde ait arrêté parce que : « On n’y va pas ? » « Ouais, t‘as raison, on n’y va pas, on va bouffer une pizza. » Ça ne sert à rien.

Prenez quelqu’un qui a déjà réalisé ce que vous voulez réaliser, c’est un des basiques de la préparation mentale, du coaching et de l’excellence.

Programmer les temps d’entraînement avec votre partenaire

La deuxième règle, c’est de programmer des temps d’entraînement. Ensuite, en dehors, prévoyez des temps de « blabla » comme je les appelle. C’est peut-être quelqu’un avec qui vous avez envie de discuter et de faire connaissance, pas de problème, mais ne le faites pas pendant l’entraînement. Pendant l’entraînement, on est concentré, appliqué. Ce n’est pas le moment de discuter « Alors, la famille, ça va ? Le boulot ? »

Non, on est concentré sur la série qu’on doit faire, sur les entraînements qu’on doit faire, on s’applique à son coup de pédale, on s’applique à ce que l’on est en train de faire. Et pour le prévoir, le mieux est de l’anticiper. Prévoyez aussi des moments où « on s’appelle lundi pour discuter, savoir comment tu vas, comment tu as passé ta semaine » et mardi, entre midi et deux, on va s’entraîner. On peut le faire deux à trois fois par semaine sans problème.

C’est le meilleur moyen, si vous avez un partenaire de défi, pour réussir des défis incroyables et bien au-delà de ce que vous pensez pouvoir réaliser.

J’ai des témoignages très nombreux, j’en ai pris plusieurs dans les poches, je ne vais pas vous les lire, mais ils se reconnaîtront : Jacques, Guillaume, Stéphane, Jean-Michel, Jean-Marc et d’autres encore, qui ont témoigné sur la perte de poids, sur l’entraînement, sur l’amélioration de la moyenne, etc. Des gens qui ont utilisé cette méthode-là, des gens que je coache et que j’entraîne et auxquels je le conseille. C’est vraiment un investissement qui coûte zéro, mais qui vous coûte du temps, qui vous coûte peut-être de dépasser un peu vos craintes et vos peurs d’aller demander à quelqu’un qui a déjà réalisé ça.

Alors, le défi de la semaine, c’est simplement de mettre dans les commentaires, juste en dessous, quel est votre partenaire de coaching – vous n’avez qu’à mettre son prénom, si vous voulez lui faire plaisir – et surtout sur quel défi vous allez travailler avec lui pendant trois, quatre, cinq semaines ou, pourquoi pas, pendant trois ou quatre mois. Et tenez-nous régulièrement informés dans les commentaires juste en dessous ou par mail, ça me fait toujours plaisir d’avoir de vos nouvelles.

Comme d’habitude, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime », si vous n’avez pas aimé, ne faites rien ou cliquez sur « j’aime pas », pas de souci. Si vous êtes sur le blog ou sur YouTube pour la première fois, vous pouvez vous inscrire sur le lien juste en dessous ou sur la diapositive qui vient juste après, pour recevoir gratuitement 5 vidéos sur la méthode SMARTraining, 5 vidéos en 5 étapes pour être motivé et se dépasser en vélo toute l’année, et bien sûr, pour recevoir aussi gratuitement, toutes les semaines, directement dans votre boîte mail, vous n’avez rien à faire, les articles et les vidéos sur les conseils en entraînement, alimentation, motivation du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie.

Je vous remercie. Je l’ai dit dans un message, mais je le redis dans cette vidéo, on a dépassé les 700 000 vues sur YouTube, les 4 000 abonnés sur le blog, et plus de 1 000 followers sur Facebook, alors merci beaucoup, merci à tous, je vous embrasse et à très bientôt.

Articles relatifs

Allez-vous relever le défi mental des 10 jours ?

En relevant ce défi vous allez renforcer votre mental et...

Ce que les débutants font de mieux que les experts ?

Garder un esprit de débutant peut améliorer considérablement vos performances....

Comment entretenir votre motivation et votre focus avec un seul outil ?

  Une fois passées les premières semaines d’enthousiasme de votre...

Commentaires (10)

William48

Salut Nicolas
Au delà du caractère sportif c’est aussi un formidable élan de motivation dans la vie de tous les jours… travail, loisirs, etc…

Faut que le « lièvre » soit aussi coopératif… J’ai une anecdote à ce sujet. J’ai à mon grand désespoir dégoutté mon fils (18ans) de faire du vélo. Lors d’une sortie vtt, je ne l’ai pas assez attendu, ou du moins pas assez comme il l’aurait voulu. Au retour il a jeté le vélo et m’a dit cette phrase qui me résonne encore… « si tu voulais allé rouler tout seul fallait pas m’appeler » J’ai sans doute brûler des étapes clés, des paliers qui l’auraient sans doute aidés à gravir ses propres caps. C’est une leçon que j’ai retenu même si je n’arrive pas à le remotiver, idem pour faire une sortie route ou je lui explique que c’est moins « bourrin » que le vtt. Faut apprendre aussi à accepter que nos compagnons de sortis qui veulent progresser dans la discipline attendent de nous de la compassion, de la souplesse, de la patience… Erreur que je ne répéterais plus!!!

olivier

merci nicolas comme d’habitude tu nous recadre et encourage.
MERCI.

bj super video

bj super video
la corde à sauter serait il compatible pour la progression à vélo

    Nicolas

    Oui en phase de reprise et en intersaison pour developper les qualités cardio-vasculaire.
    A éviter proche des compétitions (3 semaines)

claire

l’avis d’une partenaire coach car j’ai fait débuté une amie en vélo de route pendant 3mois.Effectivement il faut être patient et demandé peu à chaque fois mais le résultat est là puisqu’elle a doublé son niveau à vélo.
Le seul petit problème c’est que moi j’ai regréssé au niveau de mon coup de pédale et que je n’ai pas trouvé mon lièvre.Bon, aujourd’hui je reprends mes entrainements seule avec qq sorties avec elle pour le plaisir.

    merci pour toutes tes vidéos. Je pratique du vélo depuis très longtemps et mon défi le plus important de cette année est l’étape du tour. En suivant tes conseils, j’espère faire de bons classements dans mes cyclosportives.Je fais 3 entrainements par semaine et je les programmes entre force et vélocité, soit 90 km ou 60 km, je m’entraine souvent seule et cela me plait beaucoup. Cette année, je voudrais faire de meilleure résultat,
    Salutations sportives. Catherine.

    Nicolas

    Salut Claire,

    bravo pour ton apport:
    – La contribution à aider les autre est ce qui renforce le plus l’estime de soi 😉
    – S’entrainer en endurance fondamentale <80% de sa Fcmax améliore l'endurance, la récupération et fait perdre du gras
    - A faible intensité tu peux te concentrer (car c'est facile) sur la qualité et la technique de ton coup de pédale.
    Il ne faut pas faire que ça mais 1 fois par semaine c'est excellent surtout pour retrou ver du plaisir et de la convivialité qui sont rappelons le les premiers leviers de performance

marrocchi

Bonjour Nicolas
J’ai pu voir quelques une de tes vidéos très intéressantes. je vais te lire et regarder plus régulièrement. Je suis pratiquant de sports de combats, mais depuis quelques années je me sert de mon vélo pour compléter ma condition physique. J’y ai pris gout au point d’avoir fait tout seul avec mon sac à dos le tour de la Bretagne en vélo. Du coup, sans faire aucun régime j’ai perdu plus de 7 kg en un peu plus de deux ans. Evidemment je me sent mieux, mes résultats sanguins sont pour le mieux. Le vélo c’est vraiment le meilleurs médicament.
J’invite tous ceux qui veulent perdre du poids ou améliorer son état de santé de te lire et de prendre un vélo. Bonne continuation.

Ajouter un commentaire