Comment tirer profit de vos INSOMNIES ?

Comment tirer profit de vos INSOMNIES ?

Cela peut arriver à tout le monde, mais il est important de ne pas s’installer dans un des troubles du sommeil les plus répandus. Voici mes astuces pour retrouver rapidement un bon sommeil.


Transcription de la vidéo :

Bienvenue sur la chaîne des cyclistes qui se bougent !

Bonjour les amis, bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie, faite à Marseille à 5 heures du matin. Je cours dans la Gineste, pour ceux qui connaissent la Gineste, voilà. Et je dis un petit coucou à mes amis marseillais.

Petite vidéo pour vous dire comment tirer profit de vos insomnies. Eh oui, il faisait chaud cette nuit, c’est les premières chaleurs de l’été, on est à mi-juin, à peu près, j’ai eu du mal à dormir, mon petit garçon m’a réveillé, etc.
Voilà, je vous fais cette vidéo parce qu’il m’est revenu à l’esprit un des basiques de Dale Carnegie sur la gestion du temps et notamment la gestion des insomnies, qui peuvent nous arriver de manière ponctuelle, comme c’est le cas pour moi, ou de manière récurrente comme c’est le cas pour certains. Et évidemment, j’ai pu recouper ça avec de nombreuses études que j’ai faites sur le sommeil et sur les insomnies.
Vous voyez, même à 5 heures du matin, il y a du monde qui roule dans la Gineste, c’est impressionnant.

Voilà, j’ai été réveillé par mon petit garçon vers 4 heures et demie du matin, j’ai essayé de me rendormir, et voyant qu’à 5 heures je n’arrivais pas à me rendormir, j’ai décidé de tirer profit de mes insomnies. Et c’est le conseil que donne Dale Carnegie : que vous vous réveilliez à 2 heures du matin, à 3 heures du matin ou à 5 heures du matin, l’idée c’est de se rendormir tout de suite et si vous n’y arrivez pas, ça ne sert à rien de tourner dans votre lit, ça ne va faire que vous énerver. Il vaut mieux se lever et tirer profit de votre insomnie pour faire des choses que vous devriez faire dans la journée. Ça peut être du travail, ça peut être aller faire du sport, etc. Mais ce que dit Dale Carnegie, qui est très important et qui a été vérifié par des études en neurosciences, c’est de ne pas se rendormir ou en tout cas, ne pas se réveiller plus tard que l’heure normale et habituelle à laquelle vous aviez prévu de vous lever. Par exemple, pour moi c’était 7 heures du matin, donc ça ne sert à rien de se rendormir parce qu’après, d’abord vous allez être dans le cosmos. Bon, peut-être que vous ne pouvez pas vous réveiller plus tard, mais si vous pouviez vous réveiller plus tard, l’idée est de ne pas se rendormir. Pourquoi ? Eh bien, parce que, du coup, dans la journée vous allez peut-être avoir un petit coup de fatigue, faites une petite sieste, mais le lendemain soir, vous allez tout de suite pouvoir vous endormir et donc reprendre un cycle de sommeil rapidement.
Si toutefois vous n’arrivez pas à retrouver votre cycle de sommeil rapidement, moi je vous conseille, aujourd’hui, de prendre des petits compléments à la mélatonine, qui sont en vente libre dans les pharmacies, qui sont sains et parfaitement autorisés, et qui, rapidement, en deux ou trois jours, vous remettent dans un bon cycle et vous ne rentrez pas comme ça dans une spirale, qui est due au stress, qui est due à une mauvaise alimentation, qui est due à différentes choses qui feraient que vous avez un mauvais sommeil.

Le sommeil est la clé de la récupération. Ponctuellement, faire une mauvaise nuit ça arrive à tout le monde. Moi, je vous invite à en tirer profit.

Donc, si c’est en pleine nuit, n’hésitez pas à lire un bouquin, à travailler, mais si vous pouvez éviter les écrans, c’est mieux parce que les écrans vont vraiment vous réactiver alors que… moi ça m’est arrivé quelquefois de me réveiller à 2 ou 3 heures du matin, avec mon petit garçon Zack – que j’aime beaucoup, mais qui me réveille souvent ! –, eh bien, à ce moment-là, je préfère travailler avec des livres, à écrire, et je vais me rendormir vers 5 ou 6 heures, une petite heure, même si c’est une demi-heure, je fais une petite sieste, je me réveille à l’heure habituelle, je fais ma journée, dans la journée je refais une petite sieste. Si je vois que je n’arrive pas à me remettre dans le cycle, je vais prendre un petit complément en mélatonine, et pof, je reprends un cycle en sommeil profond et c’est parti. Et donc, ça devient juste des insomnies ponctuelles et pas chroniques.

Voilà, c’est mon astuce pour tirer profit de vos insomnies. Faites-en quelque chose. Là, vous voyez, j’ai été courir m’entraîner le matin. Il fait tellement chaud que je suis torse nu. En tout cas, la vue est belle et la vie est belle, donc merci à mon fiston. Regardez comme c’est beau. Merci à mon fiston de m’avoir réveillé, merci à vous de m’écouter, moi je retourne faire mon jogging, m’entraîner et puis voilà.

Comme d’habitude, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur “j’aime” et vous la partagez avec vos amis. Et puis, si vous êtes là pour la première fois, eh bien vous pouvez, sur les petites vignettes qui sont là, vous inscrire et recevoir des bonus gratuits, et chaque semaine les vidéos de conseils de La Meilleure Cyclosportive dans votre boîte mail ou sur votre YouTube.
Je vous embrasse et je vous dis, les amis, maintenant à vous de jouer. Ciao !

Articles relatifs

Les 3 fondamentaux de la récupération active

(Oups, j’ai publié cette vidéo dans l’article sur la récupération...

Récupération: Éliminer avant tout

La récupération est une clé essentielle d’un entraînement performant et...

Les 5 bonnes raisons de prendre des compléments alimentaires

j’ai longtemps pensé qu’une alimentation saine suffisait et j’avais tort,...

Ajouter un commentaire