Les compléments alimentaires en fer

Les compléments alimentaires en fer

Le fer est un des 4 minéraux impliqués dans la performance sportive pour la récupération, l’apport d’oxygène dans les muscles à haut régime, etc. Avec le stress, le travail, les entraînements, et malgré une bonne alimentation, on peut facilement tomber en carence et il faudra plusieurs mois pour restaurer un niveau suffisant.

Si tu as aimé cet article partage-le et inscris-toi pour recevoir gratuitement 6 conseils de pro pour améliorer ta récupération Inscris-toi ici >>
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure Cyclosportive de votre vie dans laquelle on va parler aujourd’hui d’un élément essentiel de la performance qui est le fer (les réserves de fer).

C’est un des quatre minéraux principaux de l’effort sportif  : le magnésium, le calcium, le potassium, et le fer. Ce sont vraiment les minéraux très importants qui interviennent dans la performance sportive.

Le fer intervient au niveau du transport de l’oxygène dans le corps, il va aller se fixer à l’hémoglobine qui est une protéine qui constitue les globules rouges. Et le fer vient fixer par oxydation l’oxygène, et quand l’oxygène vient sur le fer, il devient rouge, donc les globules rouges et la rouille, c’est à peu près la même chose. Pas tout à fait la même chose, mais c’est à peu près la même chose. Voilà ce qu’il se passe et voilà l’importance du fer ; parce que si vous manquez de fer, bien sûr, vous transportez moins ou moins bien l’oxygène dans le sang et vous savez à quel point l’hémoglobine, en tout cas l’hématocrite – on en a beaucoup parlé à un certain niveau – est importante dans l’oxygénation des muscles. Vous transportez plus d’oxygène, vous pouvez mieux utiliser vos muscles, mieux les détoxiner, c’est extrêmement important dans la performance sportive.

Si vous avez un taux de fer qui est inférieur à la moyenne recommandée, clairement, vos performances en terme de récupération, en terme de soutien d’un effort intense, vous allez voir que ça va chuter, ça va être plus difficile. Souvent dans des états de fatigue, on a un niveau de fer qui est en dessous de la norme. Alors, rassurez-vous, moi, je vous conseille de faire deux bilans sanguins par an, quand vous faites un bilan sanguin, vous avez la fourchette du taux de fer dans laquelle il faut être. Bien évidemment, pour un sportif, il vaut mieux qu’il soit dans le haut de la fourchette qu’en bas de la fourchette. Même si naturellement, avec les efforts, si vous vous entraînez beaucoup, dans les périodes de gros entraînements, on se rend compte que le taux d’hématocrites et que le taux de globules rouges dans le sang diminuent.

Ce qui était un peu surprenant à l’époque où l’on utilisait beaucoup l’EPO dans le Tour de France, c’est que les gars, entre le début du Tour et la fin du Tour, avaient un taux d’hématocrites constant qui était de 50 % alors qu’on estime qu’au-dessus de 50 %, c’est forcément pas naturel. Sachez que, naturellement, vous pouvez avoir un taux d’hématocrites aux alentours de 47, 48, 49 %, même 50 %, mais au-dessus c’est suspect parce que si vous avez trop de globules rouges, trop de fer, c’est aussi une maladie. Car en fait, il y a trop de particules dans le sang, donc il n’est pas assez fluide et il risque de se boucher. En dessous de 50 %, il n’y a pas de danger pour la santé, et en général on ne l’a pas. Mais quand vous vous entraînez beaucoup, le taux chute. Moi, naturellement j’avais un taux d’hématocrites à 47, 48 %, mais quand je faisais des mois d’entraînement très intense, forcément, mon taux d’hématocrites pouvait tomber à 42, 41 %, et ça se sentait dans la récupération, ça se sentait dans les efforts intenses qu’on essaye de tenir un peu plus longtemps.

 

La particularité du fer

Pourquoi le fer est-il particulier ? Je vous en parle aujourd’hui, parce que l’autre particularité du fer – vous avez vu qu’il est très important dans la performance sportive – c’est qu’il est l’un des minéraux qui  le plus difficile à stocker. C’est-à-dire que si vous avez votre taux de fer qui est bas, vous allez mettre quasiment deux mois, deux mois en supplémentation de fer pour reconstituer un taux normal. Et si des fois vous avez vos réserves de ferritine qui sont attaquées dans la moelle osseuse, alors là, vous en avez pour quatre à six mois de supplémentation en fer.

Vous voyez que c’est déjà un sacerdoce, c’est le cas de le dire, donc c’est important à surveiller parce que ça a une conséquence directe sur la performance et quand vous en manquez, vous mettez longtemps à le reconstituer.

C’est notamment l’une des choses qui m’ont fait changer d’avis quand je vous disais : « Moi, je suis plutôt de ceux qui pendant longtemps ont cru qu’avec une bonne alimentation saine, avec des produits sains, frais du jardin, bios, qu’on cuisine soi-même, on peut avoir suffisamment de nutriments », et en fait, notamment par rapport au fer, je me suis rendu compte que c’était faux parce qu’on peut avoir, pour des tas de raisons, une anémie. Soit parce que beaucoup d’activités physiques, soit parce que beaucoup de stress (on consomme beaucoup de fer), soit simplement les femmes, naturellement par les pertes mensuelles, peuvent avoir une anémie, ou bien, vous faites partie de certaines personnes qui ont génétiquement une tendance à l’anémie sans pour autant faire beaucoup de sport ou mal manger.

Mais, d’un coup, vous vous retrouvez dans une situation d’anémie, et là, si vous devez reconstituer vos réserves de fer en mangeant normalement, eh bien, grosso modo, il faudrait manger un kilo de steak par jour ou quatre kilos de lentilles par exemple. Ou je ne sais plus combien, cinq ou six kilos d’épinards, vous voyez que ça n’est pas possible d’avoir une alimentation saine, équilibrée, en ne mangeant que ça. Même si vous mangiez quatre ou cinq mille calories par jour avec des aliments riches en fer, vous voyez que vous grossiriez, vous prendriez du gras parce que la viande, si on n’est pas végétarien, tout le monde sait que ça contient beaucoup de graisses saturées, c’est très acide, donc en manger un petit peu de temps en temps pourquoi pas, si vous mangez un kilo par jour vous allez exploser parce que les recommandations c’est à peu près 150 à 200 grammes par jour et encore pas, que de la viande, vous voyez. Donc là, on est vraiment dans quelque chose qui n’est pas réaliste de vouloir récupérer un taux de fer trop bas uniquement par une alimentation normale et saine. Donc, la supplémentation est nécessaire et indispensable.
Le problème, dans la supplémentation, est le suivant : c’est que pour tous les produits que j’ai étudiés et que j’ai testés, j’ai remarqué que les laboratoires pharmaceutiques surdosent les quantités de fer parce que le fer a encore un autre inconvénient, c’est qu’il est difficilement assimilable, donc ils en mettent énormément parce qu’ils savent que vous n’allez en capter que quelques pourcentages. Le problème est que ce fer qui est en excès dans le corps, il va falloir l’éliminer, ça devient des substances qui sont limite toxiques parce qu’au mieux elles sont passives, c’est pas des métaux lourds, mais quand même. Donc, il faut les éliminer et ça, ça fatigue énormément l’organisme, ça fatigue les reins.

Il faut savoir que quand le corps, quand les cellules musculaires viennent prendre l’oxygène de l’hémoglobine, des globules rouges, quand il vient prendre l’hémoglobine, le fer qui est attaché à l’hémoglobine, lui, devient stable. Donc, ça devient les fameux radicaux libres qu’il vaut mieux éliminer parce que sinon, ils restent libres comme ça, ils peuvent se fixer sur des cellules et les faire muter en cellules cancérigènes.

C’est pour ça que les radicaux libres, on dit que c’est dangereux d’en avoir trop parce que ça développe les cancers, en tout cas, ça favorise les cancers. Donc, vous voyez, l’excès de fer n’est pas non plus très bon, et ce n’est pas très bon que l’on donne des médicaments où il y a des supplémentations en excès de fer. Il vaut mieux avoir des supplémentations avec moins de fer, mais avec une meilleure assimilation de ce fer.

C’est pour ça que je vous en reparle en ce moment, et que je suis un féru de la spiruline qui contient naturellement beaucoup de fer et la spiruline fluide a un taux d’assimilation absolument extraordinaire. Alors, je ne sais plus bien l’échelle exactement, mais sur une échelle de 1 à 10, la spiruline fluide a un taux d’assimilation de 9 quand vous avez des cachets de fer qui vont avoir des taux d’assimilation à 1 ou même pas 5 ou 10 % seulement alors que la spiruline a 90 % d’absorption du fer. Surtout quand elle est associée avec de la vitamine C parce que le fer s’absorbe mieux quand on a un complément en vitamine C.

Vous pouvez prendre ce que vous voulez, mais je vous conseille – ici vous avez le lien pour en avoir – de la spiruline fluide et qui n’est pas distribuée en France hormis à des professionnels. Si vous voulez avoir la spiruline fluide, cliquez sur ce lien, sinon vous pouvez tester la spiruline en poudre, en cachets ou autrement, mais vous avez un taux d’assimilation qui est trois ou quatre fois moins bon que la spiruline fluide. Et avec ça, vous allez voir que vos performances et votre récupération vont être bien meilleures, et puis tous les autres avantages de la spiruline fluide.

 

Voilà pour ce petit cours sur le fer, ça me semblait important. Comme d’habitude, si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » et puis partagez-la. Et puis si vous êtes là pour la première fois, inscrivez-vous sur cet autre lien qui vous permettra de recevoir des bonus, des conseils, des astuces, des informations sur la récupération en général et de faire partie du club de La Meilleure Cyclosportive de votre vie. Je vous dis à très bientôt, les amis, maintenant c’est à vous de jouer. Bientôt s’achève ce mois spécial récupération et n’hésitez pas à me laisser en dessous vos commentaires ou vos souhaits pour les prochains sujets des mois suivants. Allez vous entraîner maintenant, à vous de jouer.

Articles relatifs

Perdre du poids: Plan d’action groupe O

Suite à l’article perdre du poids grace à votre groupe...

Quels carburants utilise-t-on en vélo ?

Glucides, lipides, sucres lents, sucres rapides, glycogènes, protéines… Au secours...

La boisson d’attente, à quoi ça sert ?

À quoi sert une boisson d’attente ? Son impact sur...

Commentaires (9)

Crochet

Salut nikko
Merci pour tes conseils
A plus

pierre

Salut Nicolas,
C’est clair et bien évoqué, j’adhère à tes idées. Ce qui ce conçoit bien s’exprime bien. je te sens d’accord avec ce que tu dis, j’aime le discours et la façon dont il est transmis. Merci pour tes vidéos. special thanks pour la vidéo sur le dopage. C’est dit.
Sportivement

jef

je prends tous les matins de la pulpe d’Aloes qui contient entre autre du fer et merci pour les astuces . JEF de la REUNION.

Davids

Salut, je suis passé à la Spiruline depuis samedi, par contre les années précédentes je prenais de la gelé royale à la mi septembre pour ne pas être malade car je ne fais pas de coupure, je fais du vtt l’hiver, dois je continuer cette cure de gelé ou la Spiruline la remplace?

Philippe

Salut Nico,

Bel exposé, convainquant, bien construit et documenté.
Avec en plus la pointe d’humour qui m’a bien plu: « Vous voyez que c’est déjà un sacerdoce, c’est le cas de le dire » 😉 (ça sert d’os?)

    Julien

    Oui j ai aussi trouver ça sympa le jeux de mots. Sinon je suis d accord avec la spilurine fluide. J ai ressenti des effets important sur la récupération musculaire et un maintien de l effort à allure soutenu plus importent mais pas pour un effort intensif de court durée car la c est le coeur qui fait la limite.ciao

Bernard

Merci Nico pour tes exposés toujours pertinents et intéressant

Je prend de la spiruline en cachet depuis des mois ( je ne remarque pas grand chose )
Je voulais essayer la fluide mais à 2 cuillére par jour je trouve que ça revîens quand même cher par mois …

Merci encore pour cette super vidéo

Bernard Chamot

Gilbert DELOGE

bonjour
suivant tes conseils je suis passé à la spiruline depuis 2 mois et j’ai trouvé sous forme de comprimés de 1 gr plus simple à prendre
pas de retour particulier sinon peut être moins de crampes
je fais généralement une analyse complète par an concernant le fer et ferritine et je sais que je suis assez bas sans être anémié
a suivre donc

Yann

Salut Nico!

Merci pour ce cour intéressant et bien expliqué, je prends depuis environ 2 sem de la spiruline en poudre (2 cuillère à café/j) je n’ai pas encore remarqué d’effets significatifs. Le tarif de la spiruline fluide est un frein personnellement.

A bientôt!

Ajouter un commentaire