Quel entrainement pendant la coupure hivernale pour les cyclistes ?

Après une saison sportive bien remplie et bien chargée, vous êtes peut-être un peu fatigué, émoussé, voire même vous vous trouvez de plus en plus des excuses pour ne pas aller vous entraîner (il ne fait pas beau, la nuit tombe, etc). Alors il est peut-être temps de faire une coupure hivernale qu’on soit cycliste, triathlète ou traileur. Comment rendre votre coupure efficace et même indispensable pour votre progression l’année prochaine ?

Il est conseillé de faire une coupure hivernale. Certains en sont incapables tant ils aiment ou ont besoin de rouler. Pour d’autres, les coupures durent parfois plusieurs mois et ils perdent donc complètement leur niveau chaque année.

Mais que faut il faire pendant la coupure pour qu’elle soit efficace ?

Pourquoi les cyclistes devraient faire une coupure hivernale ?

L’organisme se régénère au repos. C’est à ce moment-là qu’il capitalise les effets de l’entraînement pendant la période de récupération. C’est valable aussi bien sur des périodes très courtes comme un cycle d’entraînement de quelques semaines que sur une année. Les mois où on s’entraîne avec exigence et application pour atteindre ou dépasser nos objectifs impliquent un stress supplémentaire. En effet, on doit respecter des contraintes (horaires, intensité, types et durées d’entraînement, etc) qui s’ajoutent voire se combinent aux contraintes extra-sportives (famille, travail, etc). Nous devons donc faire des choix qui passent parfois pour des sacrifices, tout cela générant un stress global qu’il faut régulièrement évacuer pour pouvoir mieux durer dans le temps. Il est donc efficace et même essentiel de se ressourcer 1 à 2 fois par an pour repartir de plus belle tant sur le plan physique que sur le plan mental. C’est même l’occasion de se poser pour découvrir de nouvelles pratiques, de nouvelles planifications, de nouveaux exercices et de prendre de nouvelles habitudes. .

Quelle durée pour une coupure hivernale pour les cyclistes ?

Elle va dépendre de différents facteurs selon votre niveau, votre âge et votre volume d’entraînement annuel. Par exemple, les cyclistes professionnels qui roulent 25000/30000 km par an a besoin de faire une coupure quasi totale de 3 à 4 semaines. Si vous êtes un amateur avec une vie de famille, avec un travail à temps plein et qui roule environ 10000 km par an, je vous conseille de faire une grosse coupure en fin de saison et éventuellement en plus une coupure d’une semaine en milieu de saison pour vous redonner du jus sans délaisser votre forme. Enfin, si vous êtes par exemple chef d’entreprise, ayant peu de disponibilités avec un total de 2000 à 3000 km par an alors la coupure n’est pas nécessaire (elle est même néfaste pour vous).

Quels sports pratiquer pendant la coupure hivernale ?

Le premier conseil, c’est d’arrêter de pratiquer votre sport de prédilection (vélo si vous êtes cycliste) pour générer de la frustration positive et avoir de nouveau très envie de s’entraîner. Privilégiez d’autres sports qui vont demander une adaptation à votre organisme qui sera très bénéfique (adaptation=progression). Si vous aimez les sports d’endurance, faites de la randonnée, de la natation, de la marche, de la course à pied, etc. Si vous aimez ça, vous pouvez faire des sports diamétralement opposés à votre sport, par exemple des sports plus explosifs ou plus techniques comme le squash, le tennis, l’escalade, des sports collectifs, etc. Cependant, attention à ne pas se blesser dans ces sports où il peut y avoir du contact et un manque d’habitude du corps (échauffement à respecter, augmenter très progressivement durées et intensités). Le second conseil, c’est de diviser au moins par 2 votre volume horaire d’entraînement habituel. Ainsi, vous ne perdrez pas votre niveau tout en vous régénérant.

Coupure hivernale une période de découverte

En pratiquant de nouvelles activités vous activez des lobes du cerveau de la motivation, vous pouvez en plus découvrir de nouveaux styles d’étirements, d’échauffements, d’exercices qui pourront vous servir sur votre sport principal tout au long de l’année en allant puiser dans ce que vous avez appris en allant explorer ce qui se fait ailleurs. Du fait d’apprendre, de repartir de zéro avec de l’humilité et sans objectif spécifique de performance, on se retrouve complètement concentré sur le plaisir de faire et sur le geste sans aucune pression. Non seulement ça ressource mentalement mais ça donne aussi le bon état d’esprit qu’on est tenté d’oublier pendant la saison : être focus sur le processus (le plaisir de faire) et pas sur le résultat.
Avec cette même démarche, on peut aussi en profiter pour découvrir des activités extra sportives comme le théâtre, la peinture, le piano, etc. De même, s’impliquer plus souvent dans des activités du quotidien (bons moments avec ses proches, bricolage, jardinage…) régénèrera aussi au niveau de sa bulle familiale dont on a besoin pour réussir tout au long de l’année. 

Le plaisir comme seul moteur de la coupure hivernale

Profitez de cette coupure hivernale pour faire les choses uniquement par plaisir. Il s’agit de retrouver de l’équilibre entre les contraintes de l’entraînement en vue d’un objectif dans la saison et le lâcher-prise nécessaire pour ne pas payer une rigidité intenable pendant des années.
En vous concentrant sur le plaisir, vous allez (re)découvrir vos leviers de motivation qui seront très importants pour la réussite de votre prochaine saison. En profitant de cette période pour bien identifier ces leviers de motivation, vous serez plus performants dans vos futures séances d’entraînement parce que vous aurez toujours en tête quels points spécifiques vous donnent envie de vous entraîner ou de se dépasser pendant l’entraînement.

En conclusion, avec ces 4 points, votre coupure peut être vraiment une période enrichissante, exaltante et très efficace pour votre entraînement sur la saison prochaine. Je vous invite vraiment à la tester dans les semaines qui viennent !


Capture d’écran 2021-10-09 à 09.49.51

Articles relatives

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

12 Exercices pour Retrouver la Forme Rapidement

Laissez moi le prénom et l’adresse où vous souhaitez recevoir les 3 vidéos gratuites + le Plan abdos en béton, juste en dessous:

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes