Les cyclistes doivent-ils bannir le sucre de leur alimentation ?

Les cyclistes doivent-ils bannir le sucre de leur alimentation ?

Je reviens sur le fameux régime cétogène, pour vous détailler ses bienfaits, mais surtout vous mettre en garde contre ses risques pour nous autres, cyclistes.

Transcription de la vidéo :

Bienvenue sur la chaîne des cyclistes qui se bougent !
Bonjour les amis, bienvenue sur cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive, une vidéo un peu hivernale.
Pensez à vous abonner dans le lien qui est juste là, sur la chaîne YouTube des cyclistes qui se bougent.

Dans cette vidéo, j’aimerais vous parler vraiment d’un sujet qui me tient à cœur, parce que je vois qu’il y a de plus en plus d’adeptes de régimes un peu extrêmes et notamment du fameux régime cétogène, dont on a beaucoup parlé avec Chris Froom. J’en ai parlé moi-même sur ce blog, je l’ai testé et je pense qu’il y a plein de choses à dire, et notamment, il y a des dangers à éviter.

Les bénéfices du cétogène

Parce que le régime cétogène, voilà, on ne va pas encore une fois jeter le bébé avec l’eau du bain, c’est un régime intéressant. La base, c’est qu’on se passe complètement de sucres, on mange 70 à 80 % de notre alimentation avec du gras. Ce qui va faire que, votre organisme n’ayant plus de sucres, il va aller chercher l’énergie où ? Eh bien, principalement dans les graisses que vous mangez et dans les graisses autour de votre ventre et de vos cuisses, et donc ça c’est assez intéressant.

cétogène, sucre, risques, régime cétogène, cycliste, alimentation

Ce qui va aussi être assez intéressant, c’est que quand on est dans un effort d’endurance, quand on utilise les graisses, d’abord c’est une réserve d’énergie quasiment inépuisable, et quand le corps fonctionne avec des graisses, il fait moins de déchets, il a un très bon rendement, mais là où il faut préciser les choses, il a un très bon rendement dans les efforts de faible intensité, dans les efforts d’endurance.

Quand et pourquoi ?

Donc, pour les très longues sorties, pour les très longues épreuves, beaucoup d’ultra-trailers en course à pied et d’ultra-bikers en vélo utilisent quasiment une alimentation cétogène, parce que ça évite les problèmes gastriques, ça limite pas mal de choses.
Bref, plein de bénéfices, aussi il y a moins d’inflammations parce que, forcément, quand vous diminuez la consommation de sucres, le sucre enflamme les tissus. Quand vous avez une inflammation style tendinite, etc., moins vous mangez de sucres, mieux c’est. Pour la santé, on le sait, c’est également pas mal.
Et si vous mangez beaucoup de gras et pas de sucre, eh bien, en fait, vous n’allez pas stocker en graisses, au contraire, vous allez éliminer.

Les risques du cétogène

Le problème du régime cétogène : pour moi il y en a deux.
Et c’est ce dont je voudrais vous parler aujourd’hui, c’est que :

1) ce n’est pas un régime hyper équilibré, très clairement.

On mange beaucoup de légumes, mais pas trop, parce qu’il y a ce fameux taux de 50 grammes de sucre/jour, donc on ne mange quasiment pas de fruits. Et très vite, on se rend compte que le problème des gens qui font des régimes cétogènes, c’est qu’ils ont des carences en minéraux et en vitamines. Ils ont peu d’apports naturels, soit il faut qu’ils prennent des compléments, ce qui n’est jamais une bonne chose de prendre des compléments, sauf s’ils sont naturels, mais bon…
Au niveau alimentaire, si vous voulez, moi je pense que la meilleure alimentation, c’est quand même de manger le plus varié possible. Parce qu’on est omnivores et comme ça, on est sûr d’avoir tous les éléments dont on a besoin. Ça me semble vraiment être une bonne chose de manger varié et donc de ne pas manger déséquilibré comme ça en gras.

2) les efforts à haute intensité

cétogène, sucre, risques, régime cétogène, cycliste, alimentationLe deuxième inconvénient que je vois pour les gens qui sont adeptes du cétogène, c’est que, sitôt que vous allez faire des efforts à haute intensité, des accélérations, des fractionnés, de l’intensité, du travail de PMA, si vous faites des courses relativement courtes, votre cœur est au-dessus de 90 % de votre FCMax, eh bien, inévitablement, là, les cellules musculaires – c’est le cycle de Krebs – ont besoin de sucre à haute dose. Et là, avec une alimentation cétogène, vous n’allez pas pouvoir le fournir à vos muscles, donc les muscles vont aller chercher l’énergie là où il y en a. Et s’il n’y a pas de sucres, eh bien, ils vont aller les prendre dans les muscles directement. C’est-à-dire qu’ils vont transformer les protéines des muscles en énergie. Ce qui veut dire quoi ? Ce qui veut dire que vous bouffez du muscle, vous allez donc perdre de la puissance. Et en faisant ça, ça acidifie considérablement votre organisme, ce qui va vous fatiguer, entraîner différents dérèglements au niveau physiologique. Pour dire que c’est pas bon.

En résumé

Pour résumer, le régime cétogène est un régime intéressant en période hivernale. En période de préparation où on va faire du travail de foncier et d’endurance.
Au passage, les entraînements à jeun, pour moi, ont quasiment le même effet sans passer au cétogène. Mais, voilà, vous pouvez le faire pendant ces périodes-là.
Après, sitôt que vous arrivez dans les périodes d’entraînement en intensité, et encore plus quand vous êtes en période de compétition, tous les athlètes avec qui je travaille, je peux vous dire qu’on a tout de suite arrêté le régime cétogène, avec d’excellents résultats, une meilleure santé, etc.

Faire le régime cétogène sur une période courte

Donc, ponctuellement, c’est une bonne chose, comme de se dire : je vais me faire un mois, deux mois pourquoi pas, de régime cétogène pour un peu nettoyer l’organisme, le changer. Vous savez, c’est toujours le principe de l’entraînement, c’est vrai pour l’alimentation aussi : stresser un petit peu, de manière intelligente, l’organisme de temps en temps avec de nouvelles choses, c’est une bonne idée. Mais quand c’est un peu extrême comme ça, comme le cétogène, il vaut mieux le faire sur une période courte.

Après, attention, mais là c’est un autre débat, le cétogène au départ, il ne faut pas l’oublier, ça a été fait pour des personnes qui sont malades, des personnes qui avaient des crises d’épilepsie, du diabète, des choses comme ça, donc au départ c’est un régime qui est fait pour ça. Et pour ces gens-là, qui ne peuvent pas faire autrement, c’est une très bonne chose, c’est une merveille.

Attention aux publicités mensongères

Après, ça a été un peu dévié pour certains. Aux États-Unis, ça a été la folie pour perdre du poids. C’était devenu le nouveau must. Et d’autres s’en sont servi pour les sportifs. Honnêtement, aujourd’hui il y a une publicité un peu mensongère, je le dis, qui dit : ouais, vous avez des sportifs comme les Old Blacks, Chris Froom, etc., qui font du cétogène. C’est faux, ils ne font pas du cétogène, ils font du low-carb, ça n’a rien à voir. Ça y ressemble un peu, mais ça n’a rien à voir – j’en ai parlé déjà dans une vidéo –, ce n’est pas du cétogène.

Chris Froom, les Old Blacks, pour ne citer qu’eux, moi j’ai étudié leur régime et j’ai pu avoir des informations, je peux vous garantir que pendant l’effort, quand c’est intense, et après l’effort, pour récupérer, ils prennent des féculents. Donc ce n’est pas le cétogène, parce que quand vous prenez 150 grammes de féculents, je peux vous dire que, le sucre, vous n’en êtes pas à 50 grammes.

Ne pas confondre avec le low-carb

OK, les amis ? Voilà, c’est une précision, parce que vous allez entendre parler du cétogène de plus en plus. Donc souvent c’est pas du cétogène, c’est du low-carb, et je voulais que vous soyez informés de cette limite. Il faut faire attention. Oui, les cyclistes ont besoin de sucre pour bien fonctionner, sauf si vous faites vraiment de l’ultra endurance, mais ça, vous voyez ce que vous faites.

Voilà. Eh bien, écoutez, les amis, comme d’habitude, je vais vous dire un truc, c’est : abonnez-vous ! Laissez votre adresse mail dans les commentaires juste en dessous, dans la description, il y a un lien pour que vous ayez un bonus gratuit sur des conseils sur la récupération et l’alimentation. Et puis, moi, je vous dis à très bientôt, maintenant, c’est à vous de jouer.

Articles relatifs

Perdre 1 kg de ventre revient à perdre 7,5 kg sur ton vélo

Aujourd’hui, les fabricants développent des trésors d’ingéniosité pour baisser le...

La salade rapide et facile pour la récupération et l’énergie

J’ai demandé à une spécialiste de la cuisine saine, facile...

Nutrition sportive : Petit écolier VS Pomme

Une fois de temps en temps pour ne pas se...

Commentaires (1)

Marjo

Merci pour ce post très intéressant 🙂

Ajouter un commentaire

Theme Settings