Entraînement au feeling pendant l’intersaison

Entraînement au feeling pendant l’intersaison

Je parle souvent de structurer ton entraînement pour être plus efficace, progresser mieux et plus vite. Mais s’il y a un moment idéal pour s’entraîner au « feeling », aux sensations, c’est bien dans l’intersaison:

Capture d’écran 2015-09-25 à 11.05.04

Si tu as aimé cet article partage-le et inscris-toi pour recevoir gratuitement 12 exercices pour retrouver la forme en peu de temps Inscris-toi ici
Laisses un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :

Salut les amis, bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure cyclosportive de votre vie. Je profite de ce beau temps d’arrière-saison pour vous faire une petite vidéo importante sur ces mois de transitions que sont les mois de septembre, octobre et novembre, selon votre saison et ce que vous avez prévu.

Comment s’entraîner à cette période-là ?

L’erreur à ne pas commettre

À la fois, c’est important de pouvoir recharger les batteries dans cette intersaison. Beaucoup font l’erreur de s’arrêter complètement pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Je l’ai déjà dit sur La Meilleure cyclosportive et j’insiste encore : c’est une énorme erreur.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au bout de deux ou trois semaines, vous allez perdre toutes les qualités physiques que vous avez acquises durement pendant toute la saison, et donc au bout de deux ou trois semaines d’arrêt complet – et encore plus si ça dure plus de temps –, vous allez tout simplement repartir de zéro.
Vous allez me dire « bah, c’est pas grave », eh bien, si, c’est grave. Parce que, à force, mentalement, ça vous use de repartir chaque fois de zéro. Et au bout d’une, deux, trois saisons, vous allez finir par vous lasser et abandonner. Tout simplement parce qu’aujourd’hui, tous les gens qui me contactent sur mon blog, pour que je les coache, la plupart du temps c’est « Nicolas, j’ai l’impression de faire du surplace. Chaque année, je ne progresse pas, ou très peu. Je ne gagne que quelques secondes ou minutes sur des parcours. Comment ça se fait ? » Eh bien, la raison principale, c’est qu’à l’intersaison, vous vous arrêtez trop longtemps.

Comment s’entraîner ?

Alors, aujourd’hui, l’astuce que je vous propose, c’est pendant trois semaines/un mois, de ne pas vous arrêter, mais de faire du sport comme vous avez envie. Vous avez envie de faire du vélo ? Faites du vélo. Vous ne voulez pas faire du vélo ? Ne faites pas du vélo, mais faites autre chose. Programmez-vous un, deux, trois entraînements dans la semaine. Le minimum c’est deux entraînements, le maximum c’est quatre entraînements. Au-delà vous allez vous fatiguer et au-dessous de deux entraînements vous allez régresser.

Programmez les temps d’entraînement, mais ne programmez pas ce que vous allez faire. Faites en fonction du feeling.

Vous avez envie d’aller courir ? Allez courir. Vous avez envie de faire du vélo ? Faites du vélo. Vous avez envie de faire du tennis avec un copain ? Faites du tennis. Jouez au foot, faites du VTT, faites ce que vous avez envie. Et une fois que vous êtes, par exemple, sur le vélo – parce qu’ici on va parler du vélo –, si vous avez envie de rouler tranquille, roulez tranquille.

Regardez ce que je fais pendant cette période : j’ai enlevé mon compteur. Vous voyez, il n’y a plus de compteur, là, je n’ai plus de compteur. Je roule au feeling, aux sensations. J’ai envie de tirer gros, je tire gros ; j’ai envie de mouliner, je mouline. Je me reconnecte avec mes sensations pures. Je n’en ai rien à faire si je roule à 25 en côtes, ou à 3 km/heure ; j’en ai rien à faire de rouler à 12 sur le plat ou de rouler à 45. J’écoute mes sensations. Et si je vous dis ça, c’est que lorsqu’on reconnecte son corps avec son esprit, on redéveloppe du plaisir, on refait vivre nos émotions.

J’étais à midi avec un de mes coachés, et il m’a dit « Nico, des fois, après un entraînement, je m’assois sur le canapé et je bouffe, je bouffe, et je n’arrive pas à me rassasier ». Je lui dis « prends un biscuit et mange-le. Qu’est-ce que ça te fait ? » et il me dit « rien ». Je lui ai dit « tu vois, tu ressens évidemment quelque chose, mais c’est comme si ton esprit n’était pas connecté. Donc tu ne le perçois pas. »

C’est comme quand on écoute de la musique classique et qu’on n’a pas l’oreille, il y a des tas de choses qu’on n’entend pas, alors qu’un musicien va entendre plein de subtilités. Ça existe, mais on ne les perçoit pas.

Alors, dans cette période (moi, actuellement, c’est septembre) de coupure – que je préfère appeler « de régénération » –, faites du sport au feeling, pour vous reconnecter avec vos sensations, votre plaisir. Ah, je vois ces beaux paysages, regardez, ça me fait du bien, je me sens bien. Ça me rappelle quand j’étais jeune et que je courais, que j’allais m’entraîner, il y avait de beaux paysages, des balades que j’ai faites avec mes parents. Bref, connectez-vous à vos sensations pour reprendre du plaisir, jetez votre cardio et votre compteur. S’il y a un moment où vous pouvez vous entraîner n’importe comment, comme vous en avez envie, c’est maintenant, mais programmez deux ou trois entraînements par semaine, comme ça vous êtes sûrs de maintenir votre forme. Mais comme vous voulez.

Dans un mois, quand vous réattaquerez, vous ne réattaquerez pas de zéro, vous serez en bonne condition physique, vous reprendrez le vélo et au bout de deux mois, vous serez à nouveau performants pour passer un cap supérieur.

Voilà, les amis, comme d’habitude, si cette vidéo vous a plu, vous cliquez sur « j’aime » et vous la partagez avec vos amis, et avec tout le monde ; on a dépassé les 1 200 000 vues sur YouTube et les          12 000 abonnés sur le blog, alors merci, c’est grâce à vous et continuez à partager. Et si vous êtes là pour la première fois, vous pouvez cliquer sur le lien qui apparaît juste là pour recevoir un bonus gratuit et chaque semaine, dans votre boîte mail, les vidéos de La Meilleure cyclosportive.
Je vous embrasse et, moi, je vais continuer mon entraînement. Tchao !

Articles relatifs

Témoignage de Pierre A pour le programme d’entrainement cycliste 4 heures par semaine

Pierre a suivi le programme 4 heures par semaine parce...

Je répond à vos questions du programme 4 heures par semaine

Vous aviez des questions, voici les réponses 😉   Retranscription...

Les 6 conseils pour améliorer votre entrainement en vélo

Dans cet interview je vous rappel et précise 6 conseils...

Commentaires (6)

Bonjour Nicolas,

Merci pour cette vidéo, comme pour toutes les autres. En tant que musicien, j’ai beaucoup apprécié la comparaison ! Merci.
Au sujet des sensations, est-ce que tu ressens aussi des sensations avec certains vélos et pas avec d’autres ? Pour ma part, il y a des vélos avec lesquels je fais corps, je les sens, et d’autres où j’ai l’impression d’être sur un vélo et non d’être un avec le vélo. J’en discute de moins en moins, car je passe pour un illuminé, mais reste persuadé qu’il y a des sensations qui passent avec certaines bicyclettes. Qu’en penses-tu ?

Déchamps Eric

Bonjour Nico
étant a la cyclo depuis 2 ans demi je fais déjà çà un peut plus tard mais c’est déjà devenu une habitude
Bon comme je n’ai pas eu de réponse a ma dernière question je la repose là avec un espoir de réponse
je fais une cure a la Spiruline ( 300 comprimés, 6 par jour 3 le matin et 3 le midi, jamais le soir ) là j’arrive a la fin de la boîte, alors ma question :
faut ‘il en prendre tout le temps ? ou faut ‘il faire 1 cure ou 2 par ans ?
Merci
Eric

    Nicolas

    Salut Eric,
    Alors la réponse est clair un sportif qui fait plus de 5 heures par semaine a besoin de complément alimentaire toute l’année car ses besoins en minéraux et vitamine entre autre sont trop important pour une alimentation normal. Cela entraine des carences qui ne se voient que trop tard. Ensuite il faudra des mois de surcomplementation pour les résorber, et donc des mois de retard dans la progression.
    Clairement la spiruline est un complement 100% naturel donc beaucoup plus sain et mieux assimilable par notre organisme.
    Attention toute fois ma cousine qui est pharmacienne a remarqué que toutes les spirulines qu’elle vend provienne de Chine donc métaux lourd, pesticude, engraisi etc…
    Donc choisir une spiruline plus cher mais cultivé en France et de préférence fluide pour l’assimilation supérieur
    Notament Naturablue http://lameilleurecyclosportivedevotrevie.com/naturablue-pv/

sepideh khoshbakhti

Bonjour. Merci de votre intelligent.
Sepideh

Salut Nicolas,
Tout à fait d’accord avec toi,
Pour être performant et être motivé toute l’année,
il vaut mieux privilégier des phases d’entrainement « plaisir » et ainsi avoir envie de faire les efforts nécessaires lorsqu’il faut de nouveau structurer son entrainement en vu d’une préparation.

guillaume

salut Nicolas
Tout d’abord je tiens a te féliciter pour ton blog que je trouve très intéressant.
Puisque tu parle de coupure d’entrainement en cette période j’en profite pour te poser une question .
j’ai fait les bosses du 13 ce week-end, c’était ma toute première cyclo et j’avoue que j’étais sceptique au départ mais il faut bien le reconnaître je me suis régalé.
Depuis les bosses du 13 j’ai vraiment envi d’orienté ma pratique vers le cyclo sport avec l’envi d’améliorer mes performance .
De part mon activité professionnelle je ne peux sortir qu’une seule fois le week-end, mais je pratique la natation une fois dans la semaine pour maintenir ma forme
Donc ma question est la suivante
A ce rythme est il possible d’améliorer mes performances ?
Si oui comment planifier mes sorties entre endurance force vélocité etc…. ?
En te remerciant
et longue vie a ton blog

guillaume

Ajouter un commentaire