Warning: Declaration of SPORTBIKES_Mega_Menu_Walker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/lameille/public_html/wp-content/themes/sportbikes/lib/nav.php on line 539
Les 7 erreurs (et plus) qui font grossir - La Meilleure Cyclosportive

Les 7 erreurs (et plus) qui font grossir

Les 7 erreurs (et plus) qui font grossir

Dans cette vidéo, vous trouvez les plus grosses erreurs si vous n’arrivez pas à mincir. Je vous donne quelques secrets qui m’ont permis de perdre 10 kilos en 9 mois, sans me priver. À ce sujet, ne loupez pas mon webinaire du 26 novembre « Comment perdre 1 kg de GRAS par mois ? » (plus d’info en cliquant sur ce lien). Voir la vidéo

 

 

 

 

perdre 4 kilos en 4 semaines

Les articles pour perdre du poids qui peuvent vous intéresser:

5 habitudes pour ne pas prendre 5 kilo

Perdre du poids grâce à votre groupe sanguin

Retranscription vidéo:
Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie ;
Aujourd’hui, je vous parle des 6 erreurs fatales de ceux qui prennent du poids pendant l’hiver. Comme vous le voyez, je vous parle juste avant de faire ma petite sortie ; dehors, il caille, il pleut, ça va être un challenge, mais c’est génial. Quand on est motivé, encore une fois, on trouve des solutions, et quand on ne l’est pas, on trouve des excuses.

Coupure et liberté alimentaire

La première erreur fatale de ceux qui prennent du poids pendant l’hiver, c’est de faire la coupure sportive en même temps que de s’accorder des libertés au niveau alimentaire. Là, vous cumulez évidemment deux choses, c’est idiot, vous faites moins de sport, vous mangez un peu tout ce que vous voulez, vous faites des excès et vous allez prendre facilement 5, 6, 7, voire 10 kilos. Et, bien sûr, on se dit qu’après, on les perdra. Sauf que n’oubliez pas que tant mentalement que physiquement, le fait de perdre du poids va mobiliser votre énergie, ça va mobiliser des ressources, quand vous perdez du poids, la graisse, en fait, accumule des toxines et quand vous perdez du poids, vous sécrétez énormément de toxines en plus dans votre corps, et tout ce temps, cette énergie et ces toxines que vous allez utiliser pour perdre du poids au moment du printemps et de la reprise, les autres, ceux qui n’ont pas pris de poids, eux attaquent tout de suite sur l’entraînement pour gagner en vitesse, pour gagner en endurance, etc. Ils n’ont pas besoin de mobiliser et leur énergie et leur temps là-dessus.

Trop de privations

La deuxième erreur fatale de ceux qui prennent du poids pendant l’hiver, c’est de trop se priver, bref de ne pas assez manger. L’erreur c’est de se dire « je me limite, je me limite, je me limite » et en général, on craque et on se met à manger tout et n’importe quoi.
Moi, ce que je vous invite à faire, c’est à identifier les bons aliments, les aliments que vous pouvez manger à volonté et en quantité – quasiment… il n’y a jamais d’infini pour l’être humain –, mais vous pouvez manger les aliments comme les sucres lents, mieux : les légumineuses. Ce sont des aliments sains que vous pouvez manger quasiment à volonté. Également les protéines, les protéines « maigres » : plutôt les œufs (pas à volonté, mais quand vous faites du sport, vous pouvez manger facilement 3/4 œufs dans la journée), ça va vous couper la faim, du blanc de poulet, du blanc de dinde, du poisson. Ça, vous pouvez en manger énormément. N’hésitez pas à en manger plus que les recommandations habituelles – n’oubliez pas que vous êtes sportifs, que vous êtes en pleine santé –, en manger plus de manière à ce que ça vous coupe la faim, et là vous allez voir que si vous mangez des légumineuses, des sucres lents complets – pas des sucres lents blancs, le pain blanc, le riz blanc, les pâtes blanches c’est exactement comme le sucre et ça va vous faire grossir. Mais du pain complet, du riz complet – faites attention, le complet il vaut mieux le manger bio parce que les pesticides se mettent dans les coques des céréales et si c’est bio, vous aurez moins de pesticides, ou pas du tout, et si c’est pas bio, vous allez bouffer du pesticide –, ça, vous pouvez en manger en quantité de manière à ne pas avoir faim et de ne pas vous jeter ensuite sur des sucreries, des chips, des choses qui vous font grossir.

Prise de sucre

La troisième erreur fatale de ceux qui grossissent pendant l’hiver, c’est de prendre du sucre pendant leurs sorties d’entraînement.
Souvenez-vous, l’homme existe depuis 700 000 ans sur Terre, les sucres rapides, raffinés ont été inventés grosso modo il y a une centaine d’années, donc pendant 699 900 ans, on a pris l’habitude de vivre, de se bouger, sans sucre rapide, sans sucre raffiné. On n’en a pas forcément besoin pour être très efficace ; dites-vous que le matin, l’homme des cavernes quand il se levait, il n’avait pas son petit déjeuner et ses céréales pour aller chercher sa nourriture. Il devait marcher à jeun, pendant des heures, voire pendant des jours avant de trouver de la nourriture. Et cette nourriture, ce n’était pas des céréales ou un petit sucre, c’était de la viande, ou éventuellement des baies (il y a du sucre dans les baies, mais ce n’est pas du sucre raffiné). Donc, nous n’avons pas besoin de sucre raffiné pour bien fonctionner, et les barres énergétiques, etc., je pense que, pendant l’hiver, prenez-en une ou deux au cas où vous feriez une fringale, mais si vous faites une fringale, c’est que vous n’avez pas roulé dans votre rythme aérobie.
Donc, prenez une ou deux barres, on ne sait jamais, mais n’en mangez pas en vous disant que vous avez besoin d’énergie pour vous entraîner. Non, l’hiver, vous n’avez pas besoin de sucre rapide pour vous entraîner, apprenez à taper dans vos graisses, à rouler doucement à un rythme intelligent. Si effectivement vous faites une séance d’hyper intensité en fractionné, mais à cette période de l’année je ne vois pas trop l’intérêt donc vous n’avez pas besoin de ces sucres rapides.
Et ainsi, qu’est-ce que vous faites ? Eh bien, vous êtes en train de diminuer votre addiction au sucre. Le sucre est ce qui vous fait le plus grossir. On en a besoin quand on fait des compétitions, on n’en a pas besoin en dehors.
C’est déjà assez difficile de diminuer sa consommation de sucre au quotidien, pas besoin d’aller prendre sa dose pendant qu’on s’entraîne.

l’aspartame et les boissons light

Quatrième erreur que commettent ceux qui prennent du poids pendant l’hiver : on a parlé du sucre, évidemment, l’aspartame et les boissons light sont une catastrophe. Une étude récente faite en Angleterre sur 6 000 patients et sur plusieurs années a démontré que les gens qui prenaient de l’aspartam ou des boissons light grossissaient plus que les gens qui n’en prenaient pas et qui prennent des produits sains. Ne pensez pas que l’aspartame va vous faire maigrir, que les boissons light sont une bonne chose, ça trompe votre organisme qui a faim, vous lui donnez de l’aspartame ou des boissons light, il croit qu’il est rassasié, mais derrière il a encore plus faim, ça déclenche encore plus l’envie de manger donc vous aurez encore plus envie de grignoter. Donc stop à l’aspartame et aux boissons light.

L’obsession du poids

Cinquième erreur de ceux qui prennent du poids pendant l’hiver : c’est d’être obsédé par son poids. Ceux qui se pèsent tous les jours, tout le temps, qui voient que le poids ne baisse pas, alors ils font des efforts et ils se stressent. Le stress génère la sécrétion d’une hormone appelée le cortisol. Et que déclenche le cortisol dans l’organisme ? Attention, on ne va pas consommer les graisses parce qu’on est stressé et on va garder les graisses pour plus tard. Et là, vous comprenez le mystère du pourquoi les gens gros et plein de graisse ont des hypoglycémies. Tout simplement parce qu’ils sont stressés et que leur organisme bloque la consommation des graisses pour aller chercher du sucre, ce qui est rapidement consommable. Le glycogène que nous avons en réserve, on le consomme et au bout d’une demi-heure ou trois quarts d’heure, on a une faim terrible, même une hypoglycémie – on peut tomber dans les vap’ – alors qu’on a de l’énergie dans notre corps. Pourquoi ? Stress = cortisol ; si vous êtes obsédés par votre poids, ça ne va pas fonctionner.
La solution ? Prenez du plaisir à manger, retrouvez le plaisir de manger ; en quantité – je vous en ai parlé tout à l’heure : cherchez des aliments que vous pouvez manger en quantité. Je ne vous ai pas cité les légumes, bien évidemment, que vous pouvez manger en quantité pour être vraiment rassasiés. Prenez du plaisir, cuisinez de manière à ce que les aliments aient bon goût, auquel cas je prends plaisir à ce que je mange, je mange sainement de bons aliments et petit à petit, avec le sport que je fais, je vais perdre du poids et pendant la saison, là, je mettrai le paquet et peut-être que je m’affûterai. Mais vous allez voir que pendant l’hiver, avec cette stratégie-là, vous allez maintenir votre poids, voire légèrement perdre du poids.
Moi, actuellement, j’ai pris 1 kilo ! J’ai perdu 2 % de masse graisseuse, mais j’ai pris 1 kilo parce que pendant l’hiver je fais un peu moins de sorties longues, et actuellement je fais de séances de musculation, donc j’ai pris 1 kilo de muscles, mais en fait je n’ai pas pris de poids au niveau du gras, je me suis même légèrement affûté parce que je mange en me faisant plaisir, en n’étant pas obnubilé par mon poids. Pesez-vous une fois par semaine, vous mettez ça sur un graphique, c’est très bien et suffisant, et il n’y a pas de stress sur le poids pendant l’hiver si j’adopte un mode de vie qui est sain.

« Bouffer » des plats cuisinés industriels

Enfin, la sixième erreur que commettent ceux qui prennent du poids pendant l’hiver, c’est de bouffer (excusez-moi l’expression) des plats cuisinés. Que ce soit en boîte, en surgelé, en préparation : les paellas toutes prêtes, les cassoulets tout prêts. Évidemment, on se dit que c’est très énergétique, mais même un plat de lasagnes aux épinards ou un poisson aux légumes. Vous le savez, l’industrie agroalimentaire met dans ses préparations beaucoup plus de graisse pour mieux conserver les aliments, mais aussi, et on le découvre depuis quelques années et c’est quand même stupéfiant, pour donner plus de goût, mais aussi pour vous rendre accros à ces aliments-là, elle rajoute du sucre. Il y a énormément de sucre caché dans les plats préparés, dans les gâteaux, les biscuits, etc. On met énormément de sucres et souvent des sucres qui sont des sirops de glucose, fructose, des sucres très fins qui vont immédiatement se mettre dans le sang et vont créer de l’addiction au sucre.

Souvenez-vous que le sucre est la substance, devant l’héroïne, la cocaïne et la nicotine, qui crée le plus d’addiction, qui a le pouvoir addictif le plus élevé. Donc, attention aux plats préparés, aux petits biscuits, préparez-vous vos gâteaux, préparez-vous vos plats ; des plats simples, vous allez voir que c’est finalement beaucoup plus simple à cuisiner. Vous allez maigrir considérablement en transformant ces plats tout prêts que vous prenez dans l’industrie par des plats que vous préparez vous-même.

Vous me dites que c’est trop long et compliqué ? Je vais vous donner une astuce ; si vous n’avez pas le temps, achetez des légumes surgelés. Les légumes surgelés sont généralement pris tout de suite à la cueillette et on les surgèle immédiatement, donc ce sont les légumes qui ont le plus de vitamines, parfois plus que les légumes frais. Ils sont rapidement prêts ; vous les mettez au micro-ondes et avec un poisson ou une viande, une boîte de lentilles ou une boîte de haricots blancs, haricots rouges, vous mettez tout ça au micro-ondes, c’est vite prêt, vous assaisonnez avec de la sauce de soja, il y a des petits bouillons cubes que vous rajoutez, ça donne du goût aux aliments donc vous avez du plaisir. C’est vite préparé ; franchement, moi quand je suis pressé entre midi et deux, que je bosse ou même parfois le soir, je me prépare un repas en moins de 10 minutes, délicieux, savoureux, des petites épices, le curcuma, du safran, du sel, du poivre, des herbes de Provence, un vrai régal pour les papilles. Prenez du plaisir à ce que vous mangez et vous mangez sainement et c’est préparé rapidement. Donc, remplacez les plats tout prêts par des légumes surgelés si vous n’avez pas le temps. Évidemment, les légumes et les fruits frais, c’est très bon.

Ne faire que 3 repas par jour

Je vous donne une dernière astuce – c’est la surprise du chef –, une astuce numéro 7, une erreur que commettent ceux qui prennent du poids pendant l’hiver, c’est de vouloir faire, pendant l’hiver et qu’il fait froid, que 3 repas principaux – petit déjeuner, déjeuner et dîner le soir. C’est une erreur fatale. N’hésitez pas à faire 4, voire 5 repas dans la journée, avec une collation à 10 ou 11 heures si vous vous levez très tôt ou mangez un peu tard, et un goûter l’après-midi. Bien sûr, ne mangez pas de sucreries et des choses vite faites, préparez cette collation avec des aliments sains et brûleurs de graisse.
À ce sujet-là, je vous rappelle le webinaire du 26 novembre, inscrivez-vous vite. Je vous donnerai 4 aliments brûleurs de graisse, faciles à transporter, faciles à préparer, parfaits pour vos petites collations dans la journée.

Vous verrez un tas d’autres choses également, un exercice que vous pourrez faire en 5 minutes, qui brûle les graisses et que vous pouvez faire n’importe où et dans n’importe quelle tenue, c’est facile à faire ; les jours où vous ne pouvez pas vous entraîner, vous faites ça et vous allez voir, c’est une des techniques que je vous donne et qui m’ont permis, moi, de perdre 10 kilos en 9 mois, de passer de 96 à 86 kilos au mois de septembre pour les Bosses du 13, mais de manière facile, agréable, sans contraintes. Vous allez voir ça dans ce webinaire, toutes les astuces que j’ai utilisées pour perdre 10 kilos de manière agréable, facile, en mangeant ce que je veux et sans avoir jamais faim. Je vous donne rendez-vous très bientôt, pour ceux qui veulent le 26. Et souvenez-vous que si vous êtes membre de La Meilleure cyclosportive, vous avez un lien privilégié pour payer ce webinaire seulement 27 € au lieu de 47 €. Alors, n’hésitez pas, redemandez-moi le lien si vous ne l’avez pas, sinon regardez dans votre boîte mail, je vous l’ai envoyé récemment.
Merci à tous, je vous dis à très bientôt, j’espère que tous ces conseils vous apporteront quelque chose, et sinon, pour le reste, à bientôt sur le webinaire.

 

Non, mais l’autre, vous avez vu comme il est parti ? Il a oublié la moitié des trucs, c’est n’importe quoi. Écoutez, franchement, il y a quelques petits points que je vais rajouter, parce que le Nico, il comptait faire son entraînement et il s’est barré.

D’abord, une précision : les légumineuses, qu’est-ce que c’est ? Ce sont les lentilles, les petits pois, les haricots blancs, rouges, noirs, les flageolets, dans une moindre mesure le pois chiche et le maïs qui sont classés comme légumineuses, mais sont un peu plus riches en sucre donc ceux-là, je vous les conseille un peu moins à volonté ; un peu de temps en temps, c’est bien. Par contre, les autres, vous pouvez en manger quasiment en quantité énorme pour vraiment vous faire du bien et ne pas avoir faim.

Autre chose qui est une évidence, il ne faut pas passer à côté : ceux qui prennent du poids l’hiver ne font pas attention à leur consommation d’alcool. Un verre d’alcool c’est l’équivalent de 4 ou 5 morceaux de sucre directement dans le sang. Et en plus, il va pomper de l’eau, donc si ça pompe l’eau, vous allez avoir faim, vous allez vous déshydrater. Je vous l’ai déjà expliqué dans une précédente vidéo, la plupart du temps, quand on a un petit creux, si vous buvez un ou deux verres d’eau vous n’aurez plus ce petit creux, pas parce que vous aurez gonflé votre estomac, mais simplement parce que c’est un signe de déshydratation. Quand on est déshydraté, on a la bouche un peu sèche, pâteuse, on est un peu irritable, et on a ce creux au milieu du ventre. Si vous buvez de l’eau, vous verrez que c’est fini. L’alcool consomme de l’eau, apporte du sucre, donne beaucoup d’énergie, donc limitez votre consommation d’alcool, voire, l’hiver, c’est un bon moment pour diminuer progressivement votre consommation d’alcool.

Enfin, un dernier point très très important, c’est la qualité de vos repas. Le repas du soir, vous le savez, doit être plutôt léger, d’où l’importance de bien manger à votre faim le midi et d’une bonne collation vers 4 ou 5 heures. L’hiver, le jour tombe tôt et quand la luminosité baisse, cela sécrète de la mélatonine et la mélatonine nous donne faim, pour nous réconforter ; normalement, ce serait le moment de manger et une heure ou deux après d’aller se coucher. Donc vers 5 heures, 5 heures et demie, c’est le moment idéal pour faire une bonne collation – encore une fois, je vous donnerai des astuces pour faire une collation qui coupe la faim, agréable à manger et qui, en plus, brûle les graisses, dans le prochain webinaire –, et le soir faites un repas assez léger, en général à base de soupe de légumes, de légumes, de protéines pour couper la faim et reconstituer les muscles, ou alors, de féculents pour vous aider à vous endormir parce que lorsque’on digère les féculents, on sécrète une hormone qui aide à s’endormir.

L’autre repas important, c’est le petit déjeuner. Faites un bon petit déjeuner, mais faites attention aux sucres rapides, ils ne sont pas forcément utiles. Moi, je suis un fan, j’ai été toute ma vie accro aux sucres rapides, j’adore les bons petits déjeuners – je vous donnerai mon astuce pour faire de bons petits déjeuners et se faire plaisir de temps en temps –, mais là, vous pouvez essayer de rajouter petit à petit du « salé » dans votre petit déjeuner. Par exemple, moi j’ai rajouté un œuf le matin, ou du blanc de poulet. Si je n’ai pas le temps de le préparer, je le prends en tranche sous cellophane, mais c’est pas le top. Sinon, je prends du blanc de poulet, je le fais cuire la veille et le matin au petit déjeuner, je me prends ça.

J’imagine votre tête en train de vous dire « Beurk, le matin, c’est dégueulasse », mais en fait, en vous y habituant, vous serez surpris, parce qu’en prenant soit un œuf le matin, soit du blanc de poulet, vous allez voir que, comme moi, je déjeune à 6 heures du matin et jusqu’à midi une heure, je n’ai pas faim. D’ailleurs, deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, je vais m’entraîner le midi sans manger. C’est-à-dire que je fais ma journée, à midi je vais m’entraîner, jusqu’à deux heures d’entraînement, et je n’ai pas faim, tout va très bien. Et ça, c’est depuis que j’ai incorporé un peu de salé dans le petit déjeuner et, surtout, beaucoup diminué le sucré. Une tartine avec du miel, des céréales avec plutôt des flocons d’avoine dans lesquels il n’y a pas trop de sucres rapides. Vous allez voir que vous allez vous sentir beaucoup mieux, avec plus d’énergie.

 

Voilà, j’espère que toutes ces astuces vous ont vraiment plu. Je vous dis à très bientôt dans notre prochain séminaire, mardi 26. Et maintenant, à vous de jouer !

Articles relatifs

4 raisons de manger les fruits en début de repas

Voici pourquoi vous devriez manger vos fruits avant le repas...

Pourquoi les régimes ne font pas maigrir ?

Les beaux jours arrivent et vous êtes nombreux à me...

Comment remplacer le lait dans notre alimentation

Vous aurez remarqué que le lait est de plus en...

Commentaires (6)

Déchamps Eric

Bonjour Nicolas
Comme d’habitude cette vidéo est très intéressante et forcement quand ont t’écoute
ont s’aperçois que l’ont fait des erreurs, la ou je suis sure de pas faire d’erreur c’est que je bois pas, donc l’alcool pour moi non. Depuis que j’ai repris le vélo j’ai perdu très vite 4.5 kg et maintenant je suis bloqué a 79.5, mais peut être que je remplace ma graisse par du muscle, la suite me diras
Bonne journée
Eric

Angélique

Bonjour Nicolas
Je trouve tes conseils alimentaires très judicieux et proches de ma façon de m’alimenter, mais tu ne sembles pas du tout plébisciter le fromage. Je n’ai pas de problème de poids ( 55 kg pour 1,68 m ), mais je ne voudrais pas manquer de calcium et risquer la fracture ( triple fracture en décembre 2012 ). C’est pourquoi, j’en tartine sur mon pain aux céréales tous les matins. C’est encore plus facile que de manger des œufs pour ceux qui n’aiment pas le salé le matin… Mais ce n’est peut- être pas une bonne idée?

    Nicolas Elzeard

    Bonjour Angélique,
    Les laitages sont constitués d’une molécule très complexe (caseïne), très difficile a digérer (impossible sauf pour les personnes du groupe sanguin B et AB).
    Tu trouveras du calcium dans les fruits secs (surtout amandes) dans les légumineuses (lentilles, poids, haricots blanc etc…) et bien sur les oeufs.

fred

salut

pour moi le matin c pain au grille pain beurre et confiture

miam miam

super tes vidéos nico

Eric

et de plus attention au calcium « animal » qui vient se placer sur vos articulations et lentement les soudées, en particulier celles qui ont morflées dans le passé et qu’on avait oublier, justement, que fait le calcium alors ? il vient calcifier le tout et vous (dans le meilleur des cas…) donnera bien moins de mobilité !

Pierre

Bonjour à tous,

Je viens de visionner une très Bonne vidéo avec que des vérités vrais. Il appartient à chacun d’entre nous de mettre en pratique… Ou pas (se serait dommage).
Donc les bonnes résolutions se prennent MAINTENANT.
C’est parti…

Et merci pour les conseils gratuits

Ajouter un commentaire

Theme Settings