Élevez vos standards

Élevez vos standards

Aujourd’hui j’aimerais vous raconter une histoire qui est arrivée à un de mes amis/clients. Je vais l’appeler Louis. C’est un ancien pro, mais après sa Les bosses du 13 nicolas 2014carrière il est parti dans les excès, ne fait plus de vélo mais des sports de combat, plus pour se défouler que pour prendre soin de sa santé. Il se réveille un beau matin avec le dos bloqué et 105 kilos sur la balance pour 1,71m. Le médecin lui dit que le seul sport qui lui est recommandé est le vélo : « Vous connaissez ? »  lui demande-t-il, « Bien sûr ! ». Louis se remet au vélo avec toutes les peines du monde, accentuées par la frustration d’avoir si bien roulé, d’avoir été parmi les meilleurs alors qu’aujourd’hui il se traîne et c’est lui qu’on attend.

Effort après effort, déception après déception, jour après jour, mois après mois le chemin est long, mais il arrive à 74 kilos. Pas encore sont poids de forme, mais cela lui suffit pour être parmi les meilleurs de courses régionales. Dimanche dernier il vient aux Bosses du 13, mais ne veut pas se mettre la pression en se fixant un objectif (il ne veut pas être déçu s’il ne l’atteint pas). La course démarre fort dans les rampes de la Gineste et il cède 2 minutes sur les premiers. Il réussit à se maintenir à cette distance toute la course et même à accélérer sur le retour. Au final, à 45 ans, avec encore plusieurs kilos en trop, il finit 29ème sur 1800 ! Woho !!!

Est-il content de lui ? Il en a toutes les raisons, mais Louis est déçu ; secrètement il aurait aimé ramener une coupe à sa petite fille qui le regarde avec ses yeux émerveillés et un bouquet à sa femme qui l’aide et le soutien depuis si longtemps. Dans les 2 derniers kilomètres il avait pourtant de bonnes jambes et pouvait accéder pour lâcher le groupe de 10 coureurs avec lui, mais il s’est contenté de suivre en se disant « à quoi bon, tu as déjà fait une belle course ».  À l’arrivée, Louis apprend qu’il loupe le podium de sa catégorie (avec coupe et bouquet) pour 1 seconde, le troisième et le deuxième étaient avec lui.

Que se serait-il passé si Louis s’était fixé l’objectif d’être dans les 10 premiers ? Ou celui de faire un podium dans sa catégorie d’âge ? Il aurait pris le risque d’être déçu, mais à la fin de la course il se serait encore battu pour aller un peu plus loin et il aurait sûrement fini dans les 20 premiers et sur le podium de sa catégorie d’âge. Sur une plus longue période, le fait d’aller chercher un peu plus loin à chaque occasion nous assure une progression durable pas à pas.

anthony-robbins1Anthony Robbins – un des plus grands coachs du monde qui a su remotiver Serena Williams, accompagné Bill Clinton, etc. – dit « Élevez vos standards, notre plus grande peur est d’être grands, puissants, alors que cela vous permet d’être plus utile au monde » . Ce que veut dire Anthony, c’est que notre éducation, nos habitudes font que nous préférons rester «petits ». Cela est confortable et rassurant , comme quand nous étions enfants. En grandissant, si nous ne sommes pas vigilants, nous aurons tendance à nous contenter de rester petits, mais en fin de compte le regretter par la suite.

Je vous invite à élever vos standards plutôt qu’à rester dans ce qui est normal

•      Pourquoi ne seriez-vous pas une personne qui sort de l’ordinaire ?

•      Pourquoi n’arriveriez-vous pas à être mince et affûté, même à un âge avancé ?

•      Pourquoi ne gagneriez-vous pas une course même après 40 ans ?

•      Pourquoi n’arriveriez-vous pas à rouler à plus de 40 km/h ? À monter un col à plus de 15 ou 20 km/h ?

•      Pourquoi ne pas être heureux en couple, en pleine santé et serein financièrement ?

Élevez vos standards et sortez de l’ordinaire qui vous endort. « Indignez-vous ! », mais n’accusez pas les autres, la société, votre âge ou le manque de temps à consacrer à cause de votre travail, de votre famille…

Levez le cul de votre chaise, prenez la décision de changer vos mauvaises habitudes et d’en prendre de bonnes à la place.

Je ne vous demande pas de faire un coup d’éclat, un acte héroïque mais éphémère, prenez 1 décision qui dans le temps va changer votre vie

– Faire 10 flexions avant chaque repas

– 2 minutes d’étirements avant de vous coucher

– Diminuer progressivement votre consommation de sucre en fin de repas ou le matin au petit déjeuner

– Manger une part de fromage en moins à chaque repas

– Limiter votre consommation d’alcool à une bière par semaine

– Fumer une cigarette de moins par semaine

– Mettre 10 euros de côté chaque semaine pour votre santé, votre passion ou un voyage

etc…

 

Partagez, juste en dessous dans les commentaires, votre décision pour vous et pour inspirer les autres.

Qu’allez-vous mettre en place dès aujourd’hui en prenant un engagement avec vous-même de le tenir 1 an minimum ?

Quand vous constaterez les effets, je suis sûr que vous le maintiendrez toute votre vie sans effort.

 

À vous de jouer

Articles relatifs

Entrainement Optimisé avec Thierry Bernard- La volonté

Lors de l’Explore Corsica j’ai eu la chance de rencontrer...

Comment renforcer votre volonté avec ce défi ?

C’est en m’inspirant d’une vidéo d’Olivier Roland et de ma...

Audio: Comment nourrissez vous votre cerveau ?

Pourquoi un audio ? Pour rouler intelligent ! Que ce...

Commentaires (7)

Nunes Mathieu

Samir Nicolas après de long mois a trouvé des vidéo sur la façon de progresser je test enfin trouvé
Je pratique le velo pour handicapée (handbike) depuis 3 ans je chercher une vrai façon de pouvoir progresser alors je me suis inspirée de test vidéo pour augmenter ma puissance et ma cadence.
Je me suis muni d’un SRM depuis 1 semaine et je commence a travailler doucement pendant l’intersaison.
Je vise les championnat de France de handbike qui sera en juin alors si tu as des tuyau n’hésite pas je suis preneur.
Continue comme ça test vidéo mon motivé.

Nicolas

Laissez aussi vos ambitions 😉

Salut Nicolas
j’ai 66 ans,je me suis arrêter de fumer cela fait tout juste un an,je pesais 86 kg,j’ai repris le vélo après 30années .aujourd’hui je pèse 75 kg et je fait du vélo 2 a 3 fois par semaine des sorties de 50 a 70 bornes,22,24 km/h de moyenne.encore du mal dans les bosses.
je compte encore m’améliorer.
Salutations et merçi pour tous tes article.MOhand.

FLORENCE

bonjour Nicolas,

je suis en train de vivre (de manière plus modeste en matière de performance) la même « aventure ».
j’ai pratiquer la compétition depuis l’école de cyclisme jusqu’à l’age de 37/38 ans et ce à un niveau régional.
j’ai voulu tourner une page et me consacrer au travail, et gravir quelques échelons professionnels.J’ai remisé complétement le vélo, abandonné mon hygiène de vie. les horaires à rallonges, le stress, les déplacements, restos, alcool, couché tard, tout cela à eu raison de ma silhouette et les kilos se sont installés, une collègue m’a dit un jour, « tu grossis comme un pop corn! » bilan 116kg pour 1m80 (no comment)
J’ai décidé, pour moi, pour mon équilibre, pour mon entourage, de stopper ce gâchis et cette descente vers une déchéance physique programmée.
En mars dernier je me suis repris en main, je roulait en vélo depuis 2ans, mais sans réel plaisir, en ayant du mal de tourner les jambes pendant plus de 200m incapable de monter la moindre petite cote, j’ai entamé le premier régime de ma vie, et je suis tombé, par hasard sur ton site. Au début j’avais du mal à suivre tes conseils, je n’étais plus sportif du tout.
Mais depuis cet été je suis tes conseils, je regarde tes vidéos, arrivé à poids de 85kg, et capable de rouler avec un groupe de cyclos, l’envie de progresser revient, je vais préparer une cyclosportive pour la saison 2016 que je compte réaliser avec ma fille de 21 ans.A l’aube de mes 50 ans je retrouve une nouvelle vie sportive, et cela fait le plus grand bien.
Tu m’aides dans cette quête, tes connaissances ta « patate » sont importants important et pour tout cela je te remercie.
Grand Merci à toi
Pascal

Franck

J’ai souri car il y a des similitudes avec mon histoire.
En avril 2014, j’ai 41 ans et je fais 102 Kilos pour 1m63 et je me suis dit plus jamais.
Ca prendra du temps mais rien ne m’empêchera de perdre du poids et d’être en harmonie avec ce que je vois dans le miroir.
Nous sommes le 5 octobre,je fais actuellement 70 kilos et j’ai repris le vélo depuis mars de cette année.
Ayant fait pas mal de sport en salle en parallèle, je me suis construit un physique honorable même si j’ai encore du poids à perdre.
Mais j’ai un nouvel objectif.
Le vélo est devenu une vraie passion et j’ai décidé que je gagnerai une course en UFOLEP.
Je ne sais pas quand mais je sais que je vais le faire.
Je vais me donner les moyens en m’entrainant de façon spécifique et en m’inscrivant dans un club et en suivant tes conseils.
On m’a déjà dit que je m’y mettais trop tard et qu’il ne fallait pas rêver.
Mais moi, j’ai envie de rêver et je vais réaliser ce rêve.
Avec du temps et de l’entrainement, j’exploiterai le maximum de mon potentiel.
Et je serai encore plus fière du travail que j’aurai accompli.

remi

Bonjour Nicolas,
Après la naissance de ma fille il y a 6 ans, je me suis retrouvé à 30 ans avec 85 kilos pour 1m76. N ayant pas fait de sport depuis longtemps, j ‘ai remis mes fesses sur un vtt il y a 3 ans pour atteindre cette année là une distance de 1300 km. L’année dernière a été compliqué pour moi à cause d’un travail contraignant tant physiquement que moralement (2 hernies discales au lombaires et le risque de voir mon couple voler en eclat). Avec tous ça j’ai réussi à atteindre les 2500 kms et 33000 m de D+ cumulés. Je m’etais mis comme objectif d ‘arriver en haut d’une montagne en face de chez moi, après une frustration due à une montée trop dur, je me suis fait un entrainement maison qui m’a permis de perdre 10 kilos en 1 mois et demis, et de reprendre une caisse d’enfer. L’hiver est passé, je n’ai pas repris les kilos que j’avais perdus, mais plus d’objectif pour 2015. Maintenant je me suis donné pour 2016 de réaliser une ou deux randonnées vtt et surtout de réussir un semi marathon malgrés mes problèmes de dos, je vais suivre tous tes conseils pour arriver au bout des mes challenges et pourquoi pas arrêter de fumer en même temps.

Encore merci pour tes vidéos .

Salut Nicolas
J’ai 69 ans1/2, sportif depuis toujours ; lutte gréco-romaine, judo, course à pieds, voile et ski. En aout 1985 accident de travail entorse genou droit, février 1986 chute de ski entorse genou droit avec déchirure ligament latéral interne et croisé postérieur. Aout achat d’un vélo de course pour la rééducation (je ne plier pas la jambe correctement).
Depuis cette date grâce au vélo j’ai repris le ski avec slalom- géant (que je n’avais jamais fait avant l’accident de ski)
Participé à quelque courses mais préfère les cyclosportives en montagne j’ai découvert qu’avec 64.5 kg pour 1.66 m je passé bien les longues monté (avec le mental et un cardio pour pas faire de surrégime). Les objectif font les entrainements et sans objectif pas de motivation. Comme quoi le vélo après 40 ans c’est très possible sans complexe avec des camarades ancien bon cycliste avec leur méthode d’entrainements moyenâgeuses ; pour moi qui utilise la même méthode que Nicolas (sans avoir à penser qu’en j’étais jeune !!! vue que je ne faisais pas la même sport) bien sûr au début les cuisses ne sont pas d’accord passé de la course à pieds au vélo les muscles on besoins de s’allonger pour cela il faut leur demander gentiment en moulinant plus des étirements. Pour progresser : N°1 un objectif
Un grand merci à Nicolas pour la pertinence de ses conseils, adepte à 100%
Marco

Ajouter un commentaire