Pas de chance pour les Bosses du 13

Pas de chance pour les Bosses du 13

Nicolas Elzeard Bosses du 13Les bosses du 13 étaient donc mon objectif 2013. Au départ je devais le faire en tandem avec mon père mais une phlébite à la jambe droite 3 semaines avant la course l’empêchera de participer à l’épreuve. Je ferai donc la course seul. Il y a deux ans j’ai fait les Bosses du 13 sous la pluie à 28,5 km/h de moyenne, le parcours avait été raccourci à 85 km et je n’avais que 500 bornes d’entrainement. Je me fixe l’objectif de rouler au-dessus de 30 km/h (entre 32 et 33 km/h) et de finir dans les 100 premiers.

 

Pour vous faire partager ma course je monte la caméra drifc sur mon guidon. Samedi j’arrive en fin d’après midi à Marseille pour prendre mon dossard, après un rendez-vous avec l’entraîneur de l’équipe de France de squash qui veut que je suive l’un de ses athlètes. Je suis admiratif de l’accueil toujours chaleureux des bénévoles qui font le pied de grue toute la journée, passent leur temps à régler des problèmes et à rendre service avec le sourire. Un grand merci ! En deux temps trois mouvements tout est fait et je prends le temps de m’imprégner de l’ambiance en visitant les stands, notamment celui de CKT dont je vous parlerai prochainement.

 benevoles bosse du 13

Le départ des bosses du 13 est pluvieux

Dimanche matin je me lève vers 5h30, comme à mon habitude tout est prêt, un gâteau sport, quelques exercices de réveil musculaire et c’est parti… sous la pluie. Quand j’arrive à Luminy il pleut des cordes. S’échauffer en vélo serait plutôt une séance d’aquabike avec risque de chute et de se frigorifier. Je me gare près d’un préau où j’effectuerai un échauffement constitué d’exercices de flexion et de petit jogging sur place. Je me masse les jambes avec de l’huile essentielle pour les protéger du froid et de l’humidité. A 8h la pluie s’arrête et j’en profite pour tourner les jambes en rejoignant le départ. Deux accélérations pour finir mon échauffement je sens que j’ai des bonnes jambes, je suis prêt à souffrir… Je ne pèse « plus que » 86 kilos, j’ai perdu 6 kilos depuis le début de l’année et dans les côtes je le sens.

 

Le départ du 94 kms est donné à 8h30. Je fais la montée de la Gineste avec le groupe de tête entre 20 et 25 km/h. Je suis à fond, les jambes brûlent en haut mais je suis prêt à souffrir. Je me refais les jambes dans la redescente sur Cassis. Dans le milieu de l’ascension du Pas de Belle Fille, je préfère monter à mon rythme car je sens que je vais me faire péter à rouler comme ça. Dans la descente je reviens sans forcer. Puis vient Ceyreste, je me sens super bien mais je coince un peu dans les derniers kilomètres pourtant plus faciles et malgré les encouragements de Fred Rostaing et de mon père en voiture de directeur de course, la classe 😉

17476344

Je me retrouve seul sur le début du replat du Castellet. Zut ! Un petit groupe me rejoint puis un plus grand dans la montée du col de l’ange. La re-descente sur Cassis est un vrai plaisir par temps sec mais très piégeuse sous la pluie. Je me concentre et me ravitaille avant la remontée à la sortie de Cassis, il faut s’accrocher pour prendre un groupe car le vent nous a ramené le soleil mais il doit souffler fort sur le faux plat montant qui mène jusqu’en haut de la Gineste.

 

Dans les plus gros pourcentages, je sens comme des aiguilles dans mes cuisses et presque au même moment mes mollets sont sur le point de « cramper ». Je ne veux pas me retrouver seul face au vent. Je m’accroche à un petit groupe de 4 cyclistes qui s’est fait décrocher plus tôt. Mais du coup face au vent personne ne roule. Je fais l’essentiel du boulot jusqu’à 500m du sommet où enfin un gars vient me relayer. On doit être dans les 100ème je ne vois pas l’intérêt de se planquer ? Moi je vise la moyenne de 32 km/h alors je roule, sur le plat mes jambes sont revenues, c’est leur terrain de jeu préféré !

 

Dans la descente la route est à moitié sèche avec des plaques encore humides. Tout en étant prudent, je reviens sur plusieurs concurrents et j’embraye les 3 derniers kilomètres en remontant sur Luminy avec la plaque. Cette P… de dernière côte d’arrivée me fait exploser les jambes et le ventre mais je suis arrivé avec de super sensations. 2H54, 86ème au scratch et 19ème de ma catégorie 40-49. La moyenne 32,4 km/h pas mal non ? En tous cas pour mon année de reprise je suis satisfait. Le temps est venu pour moi de débriefer mon année, d’en tirer les leçons et de programmer mes prochains objectifs.

 

Je remercie mon corps et mon mental de cette belle course, de cette belle saison, on s’est fait plaisir ! Merci encore aux organisateurs et aux bénévoles… Vivement les bosses du 13 2014 😉

 

Ah oui, pas de vidéo, la carte mémoire à scratché.  Grrrr ! La technologie !!! Même pas une petite photo, Merci Maindru pour les belles photos dans les bosses du 13

Articles relatifs

Rendez vous au Ventoux le 02 juillet 2016

Salut les ami(e)s ! C’est le 2 juillet 2016 à...

La cyclo Risoul Queyras un joyau de plaisir

Je me suis finalement inscrit à la Risoul-Queyras cette magnifique...

Quelques détails pour la rencontre du 4 juillet 2015

Salut les ami(e)s, j’ai fait une petite vidéo pour vous...

Commentaires (22)

Hélène BROQUEDIS

Bravo Nicolas ….
Pour moi c’était ma première (mieux vaut tard que jamais, ça sert à ça la retraite) je me contente d’un petit 21.7 ! J’ai bien « galéré sous la pluie ….. un vrai « chien mouillé » ….. mais je ne garde qu’un bon souvenir de cette journée passée dans une ambiance fort sympathique.
Bravo aux organisateurs ! Tout était parfait !

Pour me situer : je suis ton ancienne voisine de Fontailène

    Nicolas Elzeard

    Super Hélène ! c’est génial d’avoir eu le courage de partir
    A bientot j’espère sur les routes des hautes alpes

Philippe

Bravo Nicolas….quant à moi il faudra que tu traites prochainement le thème « traitement de l’échec » car je n’ai pas pu atteindre mon but de moins de 3 heures 05 à 15 minutes près. J’ai trop voulu gérer le départ et du coup je suis trop lent et ne rattrape pas grand chose au final…A bientôt.

    Nicolas Elzeard

    C’est une bonne idée Philippe, en tout cas pour la prochaine téléconférence de coaching Question Réponse j’en parlerais si tu t’y inscrit.

    Avec le temps et le vent tout le monde à mis entre 10 et 15″ de plus donc tu es a peu pret dans les clous.
    Bonne chance pour la prochaine

jean-marc2a

Merci pour ce compte rendu qui partage l’aventure (mais si, c’en est bien une !) et bravo d’avoir été « dans les clous » quand à la réalisation du projet visé !
Trop tôt pour moi cette année d’être au départ d’une telle épreuve, exigeante et qui demande à être bien préparé (on l’a bien vu dans toutes publications que tu as eu la gentillesse de nous fournir), mais l’an prochain j’y serai ! ou plutôt j’y serai à nouveau et pour la seconde fois. Ma première était en fin du siècle dernier (rires!).
J’ai fait un voeu pieu cette année en me découvrant atteint par une maladie dont on parle hélas trop, qui est de participer en 2014 aux « Bosses du 13 », bien entendu, mais également à l’étape du Tour , et j’y serai ! J’ai déjà super bien récupéré de la chirurgie, mon « envie » est au top, ce challenge est un vrai moteur. D’ailleurs ce matin, malgré un vent très fort, j’ai pris le vélo comme prévu et me suis offert les Aiguilles de Bavella au départ de Porto Vecchio par l’Ospédale. La descente était rock and roll !

Encore merci Nicolas pour ce que tu partages avec autant de gentillesse et de simplicité, et félicitations pour ton résultat.

Jean-Marc

Francis

Belle tenue, belle allure.
Comme un pro !
Bravo pour la performance.
Francis

    Nicolas Elzeard

    Merci 😉

alain

Bravo, belle réussite de cet objectif prévu avec enthousiasme!
Super récit.
Alain

Bonjour Nicolas,

Tout d’abord je voulais dire que je suivais ton blog depuis quelques mois déjà et je le trouve passionnant.
J’ai d’ailleurs bien profité de tes nombreux conseils au travers de tes différentes vidéos, pour finaliser ma préparation pour ces Bosses 2013.

C’était ma 4ème participation aux Bosses et comme toi, j’avais pour objectif de finir dans le Top 100. Cela s’est joué à 1 min près pour que j’arrive avec toi…. Mon temps : 2H55, 99ème au scratch à 32,1 de moyenne.

Voilà,mon message est une une sorte de petit clin d’œil, voyant que nos deux perfs était similaires.

Bonne continuation et félicitations à tous les participants, car il fallait beaucoup de motivation pour prendre le départ dans de telles conditions météo.

Fred

    Nicolas Elzeard

    Bravo Fred!
    Quelle est ta prochaine cyclo on pourrait rouler ensemble ?

      Bonjour Nicolas!

      Je pense que ma prochaine cyclo sera pour 2014.

      Je vais essayer de passer un hiver studieux pour préparer au mieux la saison prochaine où je me suis lancé de nouveaux défis.

      Quand à rouler ensemble en cyclo ou à l’entrainement…. Je suis partant.

Joel

Bravo Nicolas, belle performance, j’y étais mais je ne t’ai pas vu, dommage j’y reviendrai, j’adore cette cyclo.
Joel

Marti83

Felicitations à vous tous,pour avoir roulé dans de telles des conditions .
Pour ma part je suis dégoûté de ne pas l avoir faite c était également mon objectif de l année ,mais je n’ai pas eu le courage de revivre les conditions des bosses en 2011.
2 cyclos cette saison . Une avec des températures polaires la provençale sainte victoire et l’autre dans des conditions dantesque la granfondo beaumes de Venise le ventoux .
Ce sera mieux l année prochaine enfin je l espère.

christophe

Beau récit que tu nous fais partager Nicolas et bravo pour ce résultat !

merci

Remy

Felicitation pour ta course , objectif atteind c’est super , moi je l’ai fait avec une copine c’etait sa premiere cyclo je lui avait offert l’inscription en guise de cadeau d’anniversaire , ( cadeau empoisonné ) ça va elle me parle toujours!!! Bravo encore et merci pour les conseils .

Stéphane

Bravo Nico!
Désolé d’avoir décliné ton invitation… mais il semblerait que je n’ai rien perdu au niveau météo!!! Bon, aller, promis, j’essaierai d’être là l’année prochaine: je serai ton lièvre en montée et tu seras ma loco (ça rime avec Nico d’ailleurs! 😉 ) sur le plat. Et pour les descentes, un duo typé Supermotard, comme au Ventoux!
Bonne récupération et meilleure santé à ton papa, sincèrement,
Stéf

Zamboni

Bravo Nicolas très belle performance c était ma deuxième cyclo bosses du 13 et à 56 ans je n ai pas pu faire mieux que 3h18 même temps que l année dernière à à part qu i, faisait beau
Je profites de ce partage surtout pour te féliciter pour ton blog que j aime beaucoup donc je te demande de continuer (rire…)
Merci

    Nicolas Elzeard

    Oh oui je vais continuer, vos encouragement sont formidable et une vrai source de motivation
    M-E-R-C-I

Grosbois sylvain

Bravo!!!!!
Et merci de tes conseil
J’ai réussi a rentrer dans mon objectif du top 100 sur le 136 en partant sans dossard prioritaire pour terminer 95eme! Je suis ravi
Merci encore

poli

bjr les sportifs,
honte à moi, la pluie a eu raison de ma motivation pourtant à bloc la veille, habitant au pied de la gineste, j’ai rejoint l’arrivée vers 9h30 avec le soleil à vtt, ce qui m’a permis de voir les 1ers de chaques parcours passer la ligne et encourrager ma femme « partie seule sur le 90km à 23kmh de moyenne »
cette semaine j’ai pris une licence en cyclosportif au VCLP j’espère que ça motivera mes entrainements à venir
@+ Robert.

Cyril

Bonjour Nicolas,
Tout d’abord bon rétablissement à ton père, votre périple n’est que partie remise !
Ensuite félicitations pour ta perf !
Cela sera mon objectif de l’année prochaine : rentrer dans les 100 !
Cette année je l’ai faite avec mon frère Jérôme !
C’était sa première cyclo et le jour de son anniversaire !
On a titillé les 30 de moyenne, on s’est régalé et malgré la pluie !
Merci aux bénévoles, l’organisation était top !
Avant, pendant et après la course !
Merci surtout à toi qui nous a permis de faire cette cyclo entre frangin !
Et oui tu avais offert l’inscription à mon frère qui a courru sous tes ouleurs !
Par contre je n’ai pas trouvé le classement par team ?
Encore merci Nicolas et bonne continuation à toi et à ton blog !
En espèrant te rencontrer sur une cyclo.
Cyril

Désolé on a pas trainé après la course, nos avions de la route…

Ajouter un commentaire