Perdre du poids pour le Groupe A

Perdre du poids pour le Groupe A

légumesLes cyclistes cela vous permet de perdre du poids et retrouver plus d’énergie sans vous privez. Comment atteindre votre poids de formes naturellement, sans privation et avec plus d’énergie vont adorer ! Si vous êtes du groupe sanguin A.

Suite à l’article perdre du poids grace à votre groupe sanguin qui explique pourquoi il est pertinent et performant d’adapter notre alimentation à notre groupe sanguin. Voici le plan d’action spécifique pour les personnes du groupe A:

DEUXIEME PARTIE groupe A.pdf

 

Articles relatifs

Souhaitez-vous participer à ce défi fou ? Votre meilleure astuce pour vous affuter ou perdre du poids

Nous approchons des courses cibles de l’année, des cyclosportives de...

Pourquoi les produits allégés nous font grossir ? 2 raisons scientifiques

Beaucoup d’entre nous prennent des produits allégés en sucre ou...

Comment s’alimenter en vélo pour réussir votre course ?

Ne gâchez pas des semaines d’entraînement et de sacrifices en...

Commentaires (13)

Eric 07

ciao Nicolas

je viens de visiter ton blog et j’ai lu l’article concernant les regimes en fonction du groupe sanguin.J’ai lu un autre article similaire sur un autre site.Tu es dans le vrai.Etant du groupe sanguin A (je mange principalement des fruits et legumes)
A juste 55 ans,je mesure 1m82 pour 60/62 kilos (environ 7% de masse de graisse)
ce regime vegetarien me convient

    Frederic

    Bonjour Nico et Eric,

    Je suis également du groupe sanguin A+, ancien pratiquant de niveau international voile (de 16 à 20 ans) puis 1er catégorie vélo (de 27 à 30 ans)je me suis toujours posé la question de l’impact du régime alimentaire et notamment lors de contres performances.

    Quid du régime sanguin alors?

    Tout d’abord, notez que les préconisations du naturopathe américain Peter D’ADAMO ont fait l’objet de plusieurs études, la plus récente est une étude menée par des scientifiques auprès de 1500 personnes durant plusieurs mois. Les résultats furent publiés dans la revue très sérieuse PLOS ONE.

    En résumé il est dit: dixit le responsable de la publication « les théories de P.D’ADAMO sont infondées » (personnellement après lecture de la totalité des données du dossier disponibles sur simple demande au centre de recherche de Toronto, je dirai plutôt « théories non significativement différenciantes d’un régime alimentaire SPORTIF PARFAITEMENT EQUILIBRE ».

    Ensuite, en guise de conclusion personnelle strictement basée sur l’expérience de plusieurs essais en compétition puis complétés par l’analyse post efforts avec des diététiciens du sport: c’est bien plus la combinaison d’aliments qui pouvaient produire des effets inverses à ceux escomptés que le fait de consommer des aliments non recommandés dans la liste proposée par Nicolas.

    Néanmoins, au regard de cette même liste récapitulative au format pdf, il apparaît clairement que plusieurs aliments non recommandés par Nicolas m’avaient effectivement posé problème.

    La conclusion et SOLUTION finale avait été la suivante: certains aliments avaient pour effet « sur mon organisme » d’augmenter mon taux de glycémie et donc de libération supplémentaire d’insuline.

    En clair, trop d’insuline (elle apporte le glucose aux cellules et….accessoirement permet aussi de favoriser le stockage du glucose en graisse) donc j’avais de coups de mou. Cela à cause de la combinaison d’aliments. C’est pourquoi, à chaque fois que je ne pouvait pas choisir mes plats lors de déplacements, et bien pour amoindrir les effets négatifs il me fallait augmenter la proportion des fibres avec une petite dose d’acides gras polyinsaturés).

    Résultats: impacts négatifs en baisse (car glycémie mieux régulés puisque pic d’insuline moins important).

    Comme quoi le corps est une machine qui demande à ne surtout pas être déréglée de l’extérieur.

    Au plaisir en souhaitant avoir apporté un peu d’info à ceux qui sont du groupe A+.

    Fred

      Nicolas

      Bravo Fred pour tes recherches,

      Un des intérêt de ce régime c’est de nous faire reflechir, et notement analyse les effets de ce que l’on mange. Non pas en faisant des études scientifiques mais en observant nos ressentis, et nos résultats.

      Les scientifique n’aiment pas cette approche et c’est en fait pour cela qu’ils cherche a décrédibiliser les régimes groupes sanguins.
      je n’ai d’action avec D’Adamo, mais encore une fois je trouve son approche simple (et pas simpliste) et elle nous amène a manger en plein conscience.
      Et ça c’est très intéressant.

Marti83

Je viens de lire cet article super intéressant ,et je me suis aperçu que de nombreux aliments que je consomme régulièrement font partie des aliments à éviter.
Je vais essayer de suivre ces recommandations et je vous transmettrai mes impressions et résultats.
Ce ci dit cela va être dur pour moi faisant partie du groupe A de ne pas consommer des tomates par exemple que jadore,mais bon on va tenter.
Toi Nicolas fais tu ce type de régime alimentaire ?
Sportivement
patrice

Nicolas Elzeard

Oui Patrice,
J’ai plus d’énergie, moins d’infection ORL et surtout je maintiens mon poids facilement depuis que j’ai adopté ce régime.
Le but c’est d’en faire une habitude.
Ecoute bien tes sensation et tu verras que les aliments de la liste à eviter ont toujours des consequences négatives.

tiens moi au courant

    Frederic

    Bonjour Nico et Eric,

    Je suis également du groupe sanguin A+, ancien pratiquant de niveau international voile (de 16 à 20 ans) puis 1er catégorie vélo (de 27 à 30 ans)je me suis toujours posé la question de l’impact du régime alimentaire et notamment lors de contres performances.

    Quid du régime sanguin alors?

    Tout d’abord, notez que les préconisations du naturopathe américain Peter D’ADAMO ont fait l’objet de plusieurs études, la plus récente est une étude menée par des scientifiques auprès de 1500 personnes durant plusieurs mois. Les résultats furent publiés dans la revue très sérieuse PLOS ONE.

    En résumé il est dit: dixit le responsable de la publication « les théories de P.D’ADAMO sont infondées » (personnellement après lecture de la totalité des données du dossier disponibles sur simple demande au centre de recherche de Toronto, je dirai plutôt « théories non significativement différenciantes d’un régime alimentaire SPORTIF PARFAITEMENT EQUILIBRE ».

    Ensuite, en guise de conclusion personnelle strictement basée sur l’expérience de plusieurs essais en compétition puis complétés par l’analyse post efforts avec des diététiciens du sport: c’est bien plus la combinaison d’aliments qui pouvaient produire des effets inverses à ceux escomptés que le fait de consommer des aliments non recommandés dans la liste proposée par Nicolas.

    Néanmoins, au regard de cette même liste récapitulative au format pdf, il apparaît clairement que plusieurs aliments non recommandés par Nicolas m’avaient effectivement posé problème.

    La conclusion et SOLUTION finale avait été la suivante: certains aliments avaient pour effet « sur mon organisme » d’augmenter mon taux de glycémie et donc de libération supplémentaire d’insuline.

    En clair, trop d’insuline (elle apporte le glucose aux cellules et….accessoirement permet aussi de favoriser le stockage du glucose en graisse) donc j’avais de coups de mou. Cela à cause de la combinaison d’aliments. C’est pourquoi, à chaque fois que je ne pouvait pas choisir mes plats lors de déplacements, et bien pour amoindrir les effets négatifs il me fallait augmenter la proportion des fibres avec une petite dose d’acides gras polyinsaturés).

    Résultats: impacts négatifs en baisse (car glycémie mieux régulés puisque pic d’insuline moins important).

    Comme quoi le corps est une machine qui demande à ne surtout pas être déréglée de l’extérieur.

    Au plaisir en souhaitant avoir apporté un peu d’info à ceux qui sont du groupe A+.

    Fred

Sylvain

Bonjour Nicolas.
Ton site est super. Je ne vais pas énumérer tout ce que je trouve utile car cela concerne la quasi-totalité de ce que j’ai pu lire (à ce jour je n’ai pas encore tout exploré!)
Par contre, concernant cet article sur la diététique suivant le groupe sanguin, il m’a semblé très étrange de trouver dans la liste me concernant des aliments « toxiques » que je consomme régulièrement. Mis à part une difficulté à bien récupérer en « période de travail » (qui disparait lorsque je suis en congés) je suis très rarement malade.
J’ai trouvé un article sur le site suivant : http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-poids/les-regimes-a-la-loupe/le-regime-des-groupes-sanguins.html qui dit en résumé que ce type de régime ne repose pas sur des études solides. Ça semble être du pipeau en fait. A chacun de faire son propre avis mais le miens est fait.
Malgré ça, je me répète mais ton site est génial.
Merci.
Sportivement

Sylvain

J’ai oublié le principal! J’ai 38 ans, mesure 1m78 et pèse :
– 70 kg lorsque je fais attention à ce que je mange
– 76 kg lorsque je me lâche (pendant les fêtes) 😉

Merci Sylvain,
Je n’impose rien, c’est une option que tu es libre de choisir ou pas.
Concernant les régimes groupes sanguins, ils reposent sur de très nombreuses études faites sur 2 générations et plus de 4000 patients. Mais plus que cela, ils proposent un processus d’observation sur toi-même.
Plutôt que de dire comme la plupart des autres régimes (les rechercheurs ont dit que tu devais manger comme cela alors tu dois le faire ), le régime groupe sanguin propose d’observer ce qui se passe quand tu manges régulièrement tel ou tel aliment.

je t’invite à supprimer 1 seul aliment toxique pendant 10 jours et le remplacer par un aliment bénéfique. Observe les changements (pas seulement au niveau du poids) Ton énergie ? Ta digestion ? Ton sommeil ? Tes inflammations ou problèmes ORL etc… Essaie cela sur 3 ou 4 aliments et là tu pourras affirmer que ça marche ou pas pour toi 😉

Que risques-tu ?

    Sylvain

    En effet pourquoi pas.
    Je suis de groupe O+ et déjà mon petit dej’ actuel est composé des aliments suivants :
    – céréales + lait (toxique+toxique)
    – un verre de jus d’orange (toxique)
    – blancs de poulet ou dinde ou jambon blanc (neutre-neutre et toxique pour le dernier) + pain complet (toxique)
    -une tasse de thé (ouf, 1 truc de bénéfique!) 😉
    Ne devrais-je pas être déjà mort??? lol

    Du coup ça peut être un super test de modifier tout ça mais c’est un vrai challenge .. que je relève!

    Je termine mes encours et je teste le régime suivant sur 15 jours environ:
    Blancs de dinde ou de poulet + pain de seigle+flageolets
    1 œuf dur si j’ai encore faim
    1 tasse de thé

    Je te donne le résultat quand j’ai fini ( vers début février je pense)

    Sportivement

      Nicolas

      Super Sylvain,

      j’aime ton esprit ouvert et de relever des challenges. Oui tu peux me tenir au courant ,Merci

Sylvain

Salut Nicolas,
Je suis arrivé à 15 jours du test : petit dej « moins toxique »!
Au menu du matin :
– Assiette de flageolets (ou pois chiches) avec 2 blancs de dinde ou de poulet
– 1 œuf dur avec un peu de mayo (ça passe mieux quand même!)
– 1 grande tasse de thé (sans sucre)
J’ai dis moins toxique car j’ai ré-intégré le verre de jus d’orange par peur de carences en vitamine C.
Bilan :
Sur le plan de la fatigue et de la santé je ne vois pas de différence significative. Par contre j’ai moins faim vers 12h00
Sur le plan de la perte de poids, je pense que c’est efficace si on fait attention aux autres repas. Et on y fait plus attention à 12h00 si l’on a moins faim.
Du point de vue des performances sportives, je serais plus réservé car j’ai eu une belle fringale il y a 1 semaine dans la double ascension, à allure d’endurance, d’un col de 8,5km et 500 m de dénivelée.
Conclusion :
Je vais tout de même conserver ce régime pour le matin car je le trouve bien + diététique que celui que je prenais avant mais je vais + insister sur les pâtes (incontournables à mon avis) l’avant veille et la veille de sorties assez intenses.

    Bravo Sylvain,
    Tu as essayer et tu te fait tes convictions!

    Le jus d’orange même frais est trop sucré et acide (si c’est en bouteille c’est une catastrophe, en le suprimant tu auras une grosse difference). Tu peux très avantageusement le remplacer par un fruit frais style kimi ou pamplemouse. Mais surtout toujours un fruit frais le matin 5 à 10 minutes avant le petit dej.

    La mayo c’est très riche en mauvais gras (souvent du sucre dans les préparations industrielle). Donc si tu trouve autre choses. Mais normalement dans le petit dej bruleur de graisse, c’est blanc de poulet (dinde) ou oeuf; Quand tu les les mange avec des legumes (épinard, ratatouille, haricots …) ca passe mieux.

    Pour le coup de fringale pendant une double ascension il ne faut pas oublier de manger quand même. Mais a allure endurance tu seras surpris qu’en mangeant un oeuf et des fruits à coque (amandes, noix, noisette, graine de courge etc…) tu tiens trs bien. Et le jour où tu prend du sucre… C’est le suêr turbo 😉

    Voial Sylvain, bravo pour ton test , mais ne commet pas l’erreurs de faire à peu prêt. Fait le avec exigence pendant 10 jours et tu vois la difference.
    Adopter puis adpater c’est la recette gagnante, pas l’inverse

Ajouter un commentaire