Pourquoi l’équilibre énergétique alimentaire est une connerie ?

Pourquoi l’équilibre énergétique alimentaire est une connerie ?

Petite réflexion polémique sur une pensée très répandue :

Si tu as aimé cet article, partage-le et découvre chaque semaine, en vidéo, comment améliorer ta moyenne tout en restant motivé. Inscris-toi ici
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie.

Aujourd’hui, une vidéo qui peut faire un peu polémique, mais de temps en temps il faut un peu s’engager, et, après tout, des fois je me fais un peu « tailler » par certains, sur YouTube, sur le Web – ça fait partie du jeu, il n’y a pas de problème pour moi –, parce que parfois je donne des explications un peu trop simplistes, simplifiées, sur certaines choses.

Des fois, j’essaie d’être pointu, et des fois j’essaie d’être accessible au plus grand nombre, je simplifie un peu et donc, je me fais taillader par les puristes, les experts qui me disent « oui, mais, là, tu ne dis pas précisément le truc… ».

D’abord, sachez que c’est une volonté de ma part de faire ça, je ne m’en défends pas, j’ai envie de rendre l’entraînement de haut niveau accessible à tous et que chacun ait la possibilité de s’entraîner d’une manière efficace. Et si, pour ça, je dois parfois un peu simplifier, expliquer des choses dans un premier temps, et des fois, quand je vais de manière un peu plus pointue dire des choses qui peuvent paraître antagonistes, eh bien, j’assume, pas de problème.

Mais là, par contre, je peux me taper quelques experts sur le fameux équilibre énergétique en diététique.

 

L’équilibre énergétique, qu’est-ce que c’est ?

 

Actuellement, on parle beaucoup de diététique pour, après les fêtes, la saison d’hiver où on a pris un peu de poids, perdre ses kilos. Et là, j’écoute avec grand plaisir les différents experts à la télévision, dans les magazines, dans les magazines spécialisés en vélo, et tout le monde parle d’équilibre énergétique. Qu’est-ce que c’est ? Eh bien, c’est que tout simplement, pour maigrir, vous devez manger moins que ce que vous dépensez.

Certains ont inventé des méthodes très compliquées qui donnent un côté très technique et scientifique : vous devez peser les aliments, sachant que dans tel aliment il y a tant de calories, de faire ci et cela, et si vous mangez 1 500 calories et que vous en dépensez 1 600, vous allez perdre du poids.

C’est vrai et ce n’est pas vrai, et je tiens à apporter cette précision là-dessus, car notamment, nous, en tant que cyclistes passionnés, que cherchons-nous ? On cherche, bien sûr, à perdre du poids si on en a trop – ou en tout cas à rester affûté –, mais aussi à avoir de l’énergie, la patate et la pêche. Et pour moi, cette théorie, ce théorème, qui est la pensée dominante aujourd’hui dans la diététique – et je ne critique pas les diététiciens, parce que justement, ils font ce que je disais en début de vidéo, c’est-à-dire que c’est une simplification qui permet au plus grand nombre de commencer à prendre de bonnes habitudes alimentaires et à se mettre dans un nouvel état d’esprit -, quand on pousse plus loin, c’est une belle connerie. Parce que quand vous mangez 100 calories d’un aliment, ça n’a pas la même valeur, même si c’est toujours 100 calories, que si c’est un autre aliment.

 

Tout dépend du type d’aliments

 

Je donne un exemple tout bête : vous mangez 500 calories de pâtes complètes, qui vont tenir au corps, qui ont un indice de glycémie faible, glycémie qui va se diffuser tout au long de la journée, et qui ont un volume important dans votre estomac avec beaucoup de fibres. Ces 500 calories vont clairement vous éviter d’avoir faim derrière, il n’y aura pas de pic d’insuline, donc vous n’allez pas stocker en graisse.

Ça n’aura pas du tout le même impact que si vous prenez 500 calories de bonbons. Si vous prenez 500 calories de bonbons, vous aurez aussi 500 calories, sauf que vous allez digérer extrêmement rapidement les bonbons, en une heure, une heure et quart vous n’aurez plus rien dans l’estomac, vous aurez faim, car en plus vous aurez créé un pic de sucre tellement élevé dans le sang que vous allez avoir un pic d’insuline derrière pour stocker tout ce sucre – sinon vous allez être en hyperglycémie et tomber dans le coma. Ce pic d’insuline, si vous ne faites pas un effort intense derrière, vous allez grossir et créer du gras.

Et bien sûr, une heure après, ce pic d’insuline aura tout stocké, vous n’aurez plus d’énergie et vous aurez encore faim.

Vous voyez très bien, sur un exemple simple, qu’on démontre que cette pensée dominante de l’équilibre énergétique, si on la prend brute, c’est une grosse connerie. Et ce que je vous invite à faire, c’est de réfléchir de manière un peu plus intelligente, au-delà de ça.

Les glucides

Je vous donne beaucoup de conseils dans La Meilleure cyclosportive sur l’alimentation, et notamment au niveau des glucides – les glucides ce sont les sucres.  Il y a deux grosses catégories à différencier : pour faire simple, vous avez tout ce qui est sucres complexes, sucres issus de céréales complètes – pas de céréales raffinées et industrielles. Tout ce qui est sucre raffiné et industriel a été inventé par l’homme, ça n’existait pas avant. Aujourd’hui, il y a suspicion sur l’industrie agroalimentaire qui développe des sucres de plus en plus raffinés à l’impact, à l’effet addictif beaucoup plus important. Ils en mettent d’ailleurs un peu partout. L’autre jour, je regardais que sur des tranches de jambon (!!) – jambon de poulet ou de dinde – il y avait du sucre. Dans tous les plats préparés (lasagne ou moussaka), on met du sucre. Pourquoi ? Pour créer l’addiction. C’est contestable. Évidemment, vous avez tout ce qui est sucre raffiné, les bonbons, la confiture, etc., tout ça, ce sont des sucres raffinés, et l’organisme, au départ, n’a pas été fait pour fonctionner avec,  ça génère des pics d’insuline énormes qui vont créer, chez nous, du stockage et de l’addiction.

Et vous avez les sucres des céréales complètes ou des légumineuses, ou les sucres de fruits – j’insiste là-dessus, là aussi c’est encore une grosse bêtise que l’on voit partout de dire « attention, les fruits c’est sucré ! ». Ce n’est pas le même sucre. C’est d’abord un sucre naturel, non raffiné. Le fructose (sucre de fruits) est un sucre à indice de glycémie faible. Il faut savoir que l’on conseille aux diabétiques de manger des fruits, parce que c’est du bon sucre. On fait attention sur quelques fruits, mais la plupart sont recommandés pour les diabétiques, car, encore une fois, c’est un sucre avec un faible indice glycémique. Comme les pâtes, il va se diffuser petit à petit, et on a besoin de sucre (de bon sucre) dans l’organisme. De plus, dans les fruits vous avez énormément d’eau, de fibres et de minéraux qui vont aider à bien stocker et bien gérer les sucres et à faire du bien pour votre santé.

Donc, aujourd’hui, quand on dit « attention aux fruits, c’est sucré, n’en mangez pas », c’est, je m’excuse, une grosse connerie. Manger des fruits c’est très bon pour la santé, ça contient du bon sucre, des vitamines, des minéraux, des fibres, de l’eau, donc très bon et il faut en manger. Ainsi que des sucres complexes comme les légumineuses, les pâtes, le riz et le pain complets. Tout ce qui est nouvelles céréales un peu tendance comme le quinoa, l’épeautre, etc., à partir du moment où c’est complet ou semi-complet, ce sont des sucres à faible indice de glycémie et vous pouvez en manger.

Encore une fois, manger 500 calories de ce type d’aliments bons pour la santé ou 500 calories d’aliments gras, salés ou sucrés, ça n’a pas du tout le même effet. On en reparlera dans le détail, mais sur l’équilibre énergétique, je remets clairement ça en question quand on est sportif. Car quand on est sportif on a besoin de manger à sa faim – je ne dis pas de manger à volonté et de se gaver, non plus –, manger intelligemment plus d’aliments, plus que de faire certaines associations d’aliments gras salés sucrés, mauvais pour la santé.
Voilà les amis, c’est tout pour cette vidéo un peu polémique, je pense que ça va tchatcher partout sur le Web 😉  Je vais me faire tailler par les médecins ou les diététiciens qui sont peut-être pour ce genre de discours, mais qui, à mon avis, n’ont pas réfléchi plus loin derrière. Enfin, ça fait partie de l’état d’esprit du Web, de temps en temps ça fait polémique, ça buzz un peu, et pas dans le bon sens du terme, mais c’est pas grave. Moi, ça m’intéresse que vous me donniez votre avis juste en dessous, dans les commentaires. N’hésitez pas, il faut en faire de temps en temps.

N’hésitez pas à partager avec vos amis, pour avoir leur avis. Cliquez sur « j’aime » si vous êtes d’accord, cliquez sur « j’aime pas » si vous n’êtes pas d’accord et laissez-moi un petit commentaire, dans les deux cas.
Et si vous êtes là pour la première fois, bienvenue ! (ça castagne un peu à La Meilleure cyclosportive 😉 ), inscrivez-vous sous le lien juste en dessous ou juste après, pour recevoir chaque semaine les vidéos de La Meilleure cyclosportive dans votre boîte mail, et, gratuitement, la méthode SMARTraining, 5 étapes pour rester motivé et se dépasser en vélo.
Je vous dis à très bientôt sur La Meilleure cyclosportive de votre vie, et maintenant, les amis, c’est à vous de jouer pour faire attention à votre alimentation. Soyez intelligents, ne prenez pas tout ce qu’on vous dit pour argent comptant.
Tchao, les amis !

Articles relatifs

La boisson d’attente, à quoi ça sert ?

À quoi sert une boisson d’attente ? Son impact sur...

Alimentation : 5 habitudes pour ne pas prendre 5 kilos sur votre vélo cet hiver

La période hivernale est propice à la prise de poids....

Quels carburants utilise-t-on en vélo ?

Glucides, lipides, sucres lents, sucres rapides, glycogènes, protéines… Au secours...

Commentaires (18)

Olivier16

Salut Nico,
J’en suis au troisième mois du programme 4/7.Je n’ai jamais autant mangé de légumes, de pain complet et de fruits que depuis que j’ai démarré ton prog.

J’ai pratiquement supprimé tout le sucre raffiné, hormis au ptit dej, des fois des céréales complètes sucrées (j’en ai pas trouvé sans sucre).
Plus de viande rouge ou une fois tous les 10 jours pour me faire plaisir.

Le résultat est là.Depuis le premier janvier j’ai perdu 9 kgs de graisse en mangeant à ma faim, et et suivant des conseils de 5 repas/jour.

J’ai aussi fait une detox de 8 jours avec du citron a la fin de la période de PMA.Je n’ai jamais si bien récupéré et jamais autant eu la pêche notamment sur le vélo.

Merci encore de nous communiquer ton dynamisme et tes conseils.

Entièrement d’accord, pour ma part ,avant une sortie ,je déjeune avec des pâtes complètes ,une pomme ,riz au lait et banane ,sur le vélo figues sèches et thé vert comme boisson . (produits de chez « biocoop » ) 67 ans et rendez vous à Rosas pour le stage vélo .

ANGLADE Francis

Tu as tout à fait raison sur tes commentaires au sujet des calories.
Merci pour tout tes conseils.

Fabian Champcourt

Bonjour
Etant nouveau j’en suis à la découverte de votre methode. Mais tous ça me semble cohérent. Donc je poursuit votre methode et je suis impatient de découvrir votre prochaine vidéo.
A bientôt.

j’adhère à ce que tu avances, tes propos sont similaires à ceux erwan menthéour, ancien cycliste pro

    claire

    Je ne vois pas en quoi ta video ferait polémique…..les principes que tu enonces sont ceux de beaucoup de nutritionnistes du sport.Cela me parait évident que 500ca de pages complètes sont différentes de 500ca d’éclairs au chocolat….Merci pour cette mise au point.

      claire

      Pâte completes car les pages s’est très très diététiques!!!!(rire)

salut nico je suis tout a fait d accord avec toi sur ton analyse entre autre je tenais a te dire que j ai suivi la méthode smart training depuis septembre 3 kgs en moins entrainement différent et les efforts on payé première course première gagne merci pour ces conseils .

michael

salut nico
encore merci pour tes conseilles 😉

landry

bonjour
voila maintenant plus d’un an que j’ai une alimentation à plus de 80% frugivore et cru. J’ai complètement éliminé les produits animaux, laitages compris (non assimilables par notre organisme) et le gluten, véritables poison. Résultat: 10kg de moins en mangeant en abondance, une pèche d’enfer, une récupération rapide, une super santé, plus de bobos et la joie de vivre. Au cours de mes recherches j’ai découvert que de plus en plus de triathlètes ironman et coureurs d’ultra trail ont adopté ce type d’alimentation. Il ne faut pas avoir peur de manger 500g d’épinards crus et plus de 10 bananes par jour en plus d’une bonne quantité de fruits jusqu’à plus faim. l’homme est physiologiquement frugivore et on trouve dans le végétal absolument toutes les protéines sans les antibiotiques que l’on a dans la viande. dans l’alimentation crue il y a les éléments nécessaires favorisant l’assimilation de toute la chimie dont le corps a besoin. Avec une cuisson à plus de 40° toutes les vitamines sont détruites. Pour introduire cette alimentation il faut aussi dans la mesure du possible éviter certains mélanges qui pourraient favoriser la fermentation dans l’estomac. Bonne continuation à tous

    Joseph

    Bonjour Landry,
    je ne peux pas t’enlever ton ressenti à propos du « régime alimentaire » que tu as choisi : meilleure forme, plus de récupération etc…. Ce ressenti t’appartient et personne ni moi peut te l’enlever 😉
    Par contre, une de tes phrases est scientifiquement fausse : « L’homme est physiologiquement frugivore ». Non, que cela déplaise à nombre de personnes, l’homme n’est pas physiologiquement frugivore mais bel et bien omnivore. Cela ne justifie en rien la « mal bouffe » et tous les sucres raffinés et les antibiotiques utilisés dans l’industrie agro-alimentaire. Cela n’empêche pas de réfléchir à son alimentation et d’être au plus proche de l’environnement et de sa « physiologie ».
    L’homme est omnivore autant que la vache est herbivore, c’est le point de vue de la science et le mien, on peut cependant ne pas vouloir de la science dans sa vision du monde, ce qui est tout aussi respectable.
    Bien cordialement,
    Joseph

Merci encore Nicolas pour cette mise au point, perso en plus de tes conseils pertinent je recommande un site sur le bienfait des fruits crus and Co…quelques belles pistes de réflexion aussi.

Bonjour , Nico supers explications : je suis très comptent de voir et écouter tes conseils .
Je reprend le vélo que j’avais abandonné depuis pas mal de temps et la motivation est revenue . Merci beaucoup et à bientôt.

Emilien

Sympathique article merci à toi

Bessonneau

Merci Nicolas,
Je n’ai pas de site Web. Par conter j’apprécie tous tes commentaires au sujet des préparations que tu préconise. Cela sert énormément aux néophytes qui veulent bien mettre en application, et set aussi de pique re de rappel aux autres.

Salut Nicolas,

Je suis éducateur sportif .
Je t’écoute sur Youtube depuis plusieurs mois.
Je trouve ton approche très intéressante parce qu’approximative.
Tes présentations sont simples sans être simplistes.
Tu provoques le dialogue et tu incites à une réflexion personelle.
C’est un procédé qui montres que tu fais preuve d’une belle tolérance et d’une intelligence « affûtée ».
Bravos. :-):-):-):-)

Nicolas C

Bonjour Nico,
Je découvre le site aujourd’hui suite une séance de 3 min d’étirement ( ta vidéo ) après une séance de 30 min d’home trainer. ( Il fait pas beau en Normandie pour le moment) Bref, je voulais approuver ce que tu évoques dans la vidéo car dans mes souvenirs de stage cyclisme en cadet, la nutrition est très importante et donc après avoir arrêter le cyclisme à 17 ans, je mis remets à 34 ans pour retrouver une activité sportive vu mon taux de cholestérol élevé.
Pourtant je ne suis pas en sur poids étant donné que je fais 80 kg pour 1m83. Mais j’aime la bonne bouf, la vie quoi.
Du coups as tu des trucs pour la nutrition de tout les jours pour des personnes comme moi ?

Merci à toi

Alain

Slt Nico

Très bon commentaire sur la nutrition et sur la mal bouffe industriel
Ma question est la suivante comment tu qualifies le miel dans les sucres ?
Merci de. Ta réponse et @+

Ajouter un commentaire