Warning: Declaration of SPORTBIKES_Mega_Menu_Walker::walk($elements, $max_depth) should be compatible with Walker::walk($elements, $max_depth, ...$args) in /home/lameille/public_html/wp-content/themes/sportbikes/lib/nav.php on line 539
A votre avis, pourquoi rouler des kilomètres est une connerie ?

Pourquoi rouler des kilomètres est une connerie

Pourquoi rouler des kilomètres est une connerie

https://youtu.be/PeskX2eOC8k

 

Bienvenue dans cette nouvelle série de vidéos sur l’optimisation de vos entraînements, l’accélération de votre progression, et tout ça sans y passer des heures.

Dans cette première vidéo, on pourrait déjà se poser la question : mais d’où vient cette culture dans le cyclisme où il faut rouler beaucoup ou énormément pour être bon en vélo ?

La première raison

La première origine, elle est très simple, c’est que la méthode d’entraînement la plus simple qui existe c’est celle de rouler plus. Ben oui, si j’ai fait 5 000 km cette année et je veux faire mieux l’année prochaine, j’ai pas de question à me poser, de réfléchir sur le quoi, le comment, la force, la puissance, etc. Si je me dis que j’ai roulé 5000, si je veux faire mieux l’année prochaine je roule 6 000, je roule 7 000, je roule 8 000, etc., chaque année. C’est la manière la plus simple de se dire : « Ben là au moins je progresse. »

Deuxième raison

Deuxième raison pour laquelle cette culture de rouler toujours plus et développer, c’est que souvent les cyclistes amateurs ont tendance à faire ce que font les pros et c’est une grosse erreur. Depuis les années 80, je vois des gens par exemple qui regardent les braquets qu’ont les professionnels et qui se disent : « Eh bien, je mets le même et ça va aller. » Ben non.

C’est une erreur d’appliquer ces méthodes-là, d’abord parce que les pros ont un potentiel physique en général qui ne correspond pas à 99 % de la population. Leur VO2Max est proche de 70 à 80 quand la majorité des gens, même entraînés, est à 40, 50 ou 60 minimum par litre. Deuxième raison pour laquelle il ne faut pas faire ce que font les pros c’est que les pros sont suivis, ils ont été sélectionnés sur leur potentiel, ils sont suivis sur le plan médical, sur le plan de leur entraînement quotidiennement, sur le plan de leur récupération, nutrition, etc. Est-ce que c’est votre cas à vous ?

Ben la plupart du temps, on n’a pas les moyens de se suivre de manière aussi précise et pointue dans tous ces domaines-là. Donc, n’appliquons pas leurs méthodes.

Troisième raison

Troisième raison pour laquelle il ne faut pas appliquer cette méthode de rouler toujours plus, c’est parce que même si vous voulez faire ce que font les pros, sachez que depuis des années les pros n’appliquent plus ces méthodes-là, les entraînements optimisés se sont développés et d’ailleurs la moyenne d’un cycliste professionnel il y a trente ans était de 40 000 voire de 50 000 km pour les leaders, aujourd’hui un cycliste commence aux alentours de 20 000 km et va finir sa carrière à 30 000, peut-être un peu plus. Donc, vous voyez, on est quasiment à deux fois moins de kilomètres, faut se poser les bonnes questions. Savoir pourquoi ils ont divisé le nombre de kilomètres par deux et pourtant les performances s’améliorent. Et enfin, la dernière raison, vous faites ce que vous voulez avec ça, mais très clairement la méthode de s’entraîner toujours plus est une incitation à se doper. Ben oui, pour supporter les charges et les encaisser, eh bien, la plupart des cyclistes professionnels, mais malheureusement dans le monde amateur, on se rend compte qu’il y a une généralisation de substances plus ou moins légales, plus ou moins naturelles, plus ou moins bonnes pour la santé pour pouvoir encaisser les charges et ça, c’est une grosse erreur. Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas faire de temps en temps des longues sorties. Sur certaines périodes, on peut rouler beaucoup plus, mais pas rouler, rouler, rouler sans se poser de question et puis on verra bien où ça nous mène.

Si vous voulez en savoir plus sur les méthodes d’entraînement optimisées, je vous conseille de cliquer juste là, vous allez avoir une offre incroyable que vous ne pourrez pas refuser. Je vous dis à tout de suite de l’autre côté.

Articles relatifs

La Transpyrénéenne de Walter

Dans le cadre du blog je vous propose de nous...

Les 4 habitudes de champion du défi fente avant

Le défi fente avant vous permet d’améliorer votre force et...

Ajouter un commentaire

Theme Settings