Renforcer votre autodiscipline chaque jour avec ces rituels

Renforcer votre autodiscipline chaque jour avec ces rituels

Savez-vous quel est le point commun de 70% des présidents américains, et de plus de 50% des millionnaires avec les grands champions olympiques ? Il ont tous fait l’armée.  Et qu’apprend-on dans l’armée ? L’autodiscipline !  C’est la qualité mentale pour réussir a tenir dans le temps vos entraînements, vos bonnes habitudes alimentaires, etc… Donc vos défis les plus audacieux.

capture-decran-2016-09-17-a-06-31-04

Transcription de la vidéo :

bannière bonus forme

 

Bienvenue sur la chaîne des cyclistes qui se bougent !

Bonjour les amis, et bienvenue sur cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie. Une nouvelle vidéo sur le mental, une petite capsule pour développer votre mental, encore une fois, vous le savez, vous pouvez avoir le meilleur entraîneur du monde, le meilleur plan d’entraînement du monde, le meilleur régime du monde, si vous n’avez pas le mental qui va avec, vous ne mettrez pas en œuvre dans le temps. Vous pouvez aussi être le plus fort d’un groupe, si vous n’avez pas le mental pour vous dépasser et être plus fort, vous ne battrez pas votre record, vous ne ferez pas la meilleure place, vous ne battrez pas les copains, etc. Donc, développer le mental c’est la clé, c’est la clé du succès, quand on est en forme on veut réaliser quelque chose. Bien évidemment tant sur le plan sportif, c’est l’objet des vidéos sur La Meilleure Cyclosportive, mais également dans la vie quotidienne pour développer ses relations, développer son business, développer sa santé, etc.
Alors aujourd’hui, je vais vous parler de l’importance des rituels. J’ai parlé dans une précédente vidéo, c’était le même décor d’ailleurs, si vous vous en souvenez, d’une étude qui a été faite sur le « willpower instinct » en anglais, et ce bouquin qui est très intéressant montrait un deuxième aspect qui est important, c’est l’importance d’avoir des rituels. Et notamment des rituels en début de journée. Alors pourquoi, parce que, un : les rituels, le fait d’avoir des rituels développent notre autodiscipline. C’est-à-dire le fait de se discipliner soi-même pour se dire : Là, OK, à telle heure je commence mon boulot, à telle heure j’arrête, je vais ranger mes affaires pour être plus efficace, je vais aller faire du sport à 18 heures, je vais manger un petit peu plus de légumes, etc., un petit peu moins de sucreries, tout ça, c’est de l’autodiscipline, c’est ce qui va faire le socle du succès de vos plans d’entraînement, des défis que vous avez à relever dans votre vie sportive ou dans votre vie professionnelle ou dans votre vie quotidienne. Donc, l’autodiscipline comme toutes les qualités mentales, je le dis souvent, ce sont exactement comme les muscles, si vous la développez régulièrement, vous allez la renforcer et vous allez être très fort.

bannière bonus motivation

Je rappelle souvent cet exemple-là, mais c’est quelque chose qui avait beaucoup parlé à mes lecteurs : j’avais une personne qui n’était pas du tout sportive, qui sortait juste de l’anorexie et qui n’était pas capable de faire une pompe par terre, normal. Donc, on a travaillé ensemble et tout, et sur la notion de progressivité et de régularité, elle a trouvé la possibilité de faire des pompes contre le mur, c’est-à-dire pas du tout allongée, même pas inclinée, contre le mur, elle arrivait à faire cinq pompes tous les matins, et elle arrivait à le refaire, plutôt que tous les soirs, le midi. Génial, elle est partie là-dessus, vous imaginez cinq pompes verticales, y a pas un gros niveau d’effort. Mais elle a fait ça en rituel tous les matins, d’autres exercices, mais je reste sur les pompes. Qu’est-ce qui s’est passé ? Au bout de deux mois, elle était capable d’en faire trente, génial ! Mais pour elle c’était une victoire incroyable, on commençait à faire le truc. Et donc, suite à nos coachings, elle a franchi le pas pour dire « je vais légèrement incliner ». Elle avait une espèce de bar à mi-hauteur, donc elle a fait sur son bar à mi-hauteur.

Et pareil, comme ça tous les jours, elle essayait d’augmenter de 1, jusqu’à ce qu’elle arrive à 30. À la trentaine, elle a baissé sur sa table. Puis sur son lit qui était plus bas, puis par terre.
Et quand elle a recommencé par terre, elle n’en faisait, pareil, que 5. Elle a dit « je vais partir sur 5, c’est bien ». Quand on essaie d’être en forme, le but n’est pas de faire comme Mohamed Ali, de commencer à compter quand ça fait mal. On s’arrête de compter quand ça fait mal. Juste pour être bien, pour être dans la progressivité et quelque chose qui est adapté.
Et c’est une personne qui au bout d’un an était capable de faire 100 pompes en continu par terre. Faites 100 pompes en continu par terre, vous allez voir que même si vous avez des gros biscoteaux, ça chauffe et peut-être que vous n’y arriverez pas.
Exceptionnel ! En un an seulement. Pourquoi ? La régularité. Souvenez-vous de la phrase de Kate Cunningan qui disait « De petites actions ordinaires menées avec constance entraînent des résultats extraordinaires ».
Eh bien, c’est exactement l’importance des rituels. Et ce qu’a démontré encore une fois cette étude, et que les études que j’ai faites sur la préparation mentale confirment, c’est que vous, tous ceux qui travaillent régulièrement avec moi pouvez constater, c’est que d’avoir des rituels le matin développe encore plus l’autodiscipline. Pourquoi ? Parce qu’en fait, le matin vous vous levez, vous pouvez avoir un certain nombre de séquences qui vont vous aider à être beaucoup plus actif le matin. Et ça va avoir un impact sur toute votre journée. Mais surtout, ça va développer votre réserve d’autodiscipline pour la journée. Parce que l’autodiscipline, comme beaucoup d’habilités mentales, diminue au fur et à mesure de la journée. Vous avez plus d’autodiscipline le matin en vous levant que le soir en arrivant. Vous avez plus de volonté. Simplement, vous êtes plus fatigué, donc ça s’atténue ; c’est pareil sur le plan musculaire, c’est tout simple.

L’idée c’est d’avoir le matin des petits rituels qui vous permettent non seulement de vous réveiller et d’être dans de bonnes conditions, mais en plus, développer fortement votre autodiscipline.

Alors, l’idée c’est de commencer comme d’habitude petit, adapté et progressif. Adapté et progressif. Il faut que ce soit adapté à vous et progressif.
Il a été constaté que quelque chose qui développe encore plus l’autodiscipline, par exemple, c’est la méditation. Peut-être que vous ne savez pas méditer, peut-être que ça vous gonfle de méditer, peut-être que vous pensez que c’est quelque chose de spirituel, mais la méditation permet simplement de faire un « reset » à son cerveau, d’oxygéner son cerveau et de l’arrêter de penser à cinquante mille trucs à la fois, parce que c’est une propension que l’on a naturellement et qu’aujourd’hui avec les nouvelles technologies, avec les zappings, on passe d’un sujet à l’autre, d’un endroit à un autre très très vite et notre cerveau est tout le temps agité. Et quand vous êtes tout le temps agité, vous n’êtes tout simplement pas efficace. Vous savez, c’est un peu comme un ordinateur qui a 50 fenêtres ouvertes, eh bien, il est moins efficace que si vous n’avez qu’un seul programme ouvert. Là, il tourne très vite. Eh bien, notre cerveau, au bout d’un moment c’est un peu pareil ; si vous pensez à 50 choses à la fois, vous n’êtes pas efficace.

Quand vous faites une pause, quand vous faites un break, quand vous revenez de vacances des fois ça vous arrive, hop ! d’avoir une super idée, parce que vous êtes lucide. Eh bien, ça sert à ça, la méditation.

Mais vous pouvez très bien le faire en 1 minute. Et puis, de manière progressive, passer à 2 minutes, 3 minutes, 5, 10 minutes, 15 minutes si vous voulez. Moi, je médite toujours à peu près 5 minutes tous les jours. Quelque chose de simple, au début, concentrez-vous sur votre respiration, pour vous concentrer sur quelque chose de neutre.
J’inspire… par le nez, je me concentre sur mon ventre qui se gonfle. Peut-être sur les sensations de l’air dans le nez
Et je souffle… Comme si j’avais une petite paille dans la bouche. Et je sens mon ventre qui se vide, j’arrive à le vider totalement sans forcer. À la fin, je souffle comme ça.
Je fais ça 10 fois. Je compte 1 j’inspire Je souffle je compte 1. J’inspire je compte 2, je souffle je compte 2.

C’est un mécanisme qui nous oblige à faire attention à ce qu’on est en train de faire. Si vous êtes capable d’aller jusqu’à 10 et de revenir jusqu’à 1, sans avoir une pensée qui vous préoccupe et qui vous fait perdre le fil – parce que si vous pensez et perdez le fil, ça veut dire que vous n’étiez plus concentré sur votre médiation et que votre cerveau était à plusieurs endroits à la fois. Si vous êtes dans l’instant présent, sur vos sensations, vous allez débrancher d’avec tout le reste, et quand vous allez finir votre méditation, vous serez beaucoup plus lucide pour prendre des décisions, pour être créatif, pour avoir des idées sur vos problèmes, etc. Donc un super truc.
Et puis, voyez, plutôt que de vous lever le matin en étant speed, en allumant la télévision, en prenant plein d’informations, les enfants qui crient, ou se plonger dans le boulot et tout de suite réfléchir, fuuu… vous faites un petit échauffement mental pour vous réveiller.
Ensuite, personnellement je fais quelques petits exercices d’étirements, mais plus le chat, la souplesse, pour m’étirer et être en forme. C’est plus un réveil musculaire/étirement.
Du style, vous voyez, des étirements style le chat,
sur le côté – je sens une douleur sur le côté, je vais respirer dans mon muscle.
5 minutes, ça suffit.
Après, je peux faire un entraînement, un échauffement un peu plus tonique, mais, pareil, tabata 5 minutes, plus tonique.
Après, j’aime bien me poser, avant d’attaquer le petit déjeuner où j’ai encore un tas de rituels, me poser pour ma journée et me dire « quels sont mes objectifs à un mois ? Quels sont mes objectifs de la semaine ? Quels sont mes objectifs de la journée ? »

Oui, tous les jours ! Tous les jours parce que ça revient et on a tendance à les oublier. On a des tas d’objectifs dans la journée, on doit aller chercher les enfants à 5 heures, penser à prendre des couches, envoyer une lettre à tel client, etc. Des objectifs, on en a plein. Donc c’est bien que tous les jours on se rappelle les objectifs qui sont les plus importants, ce qui va me permettre dans ma journée de prendre les décisions. D’abord sur les objectifs les plus importants, puis ensuite sur d’autres objectifs moins importants. Et à la fin de la journée, plutôt que d’être crevé, mais insatisfait parce que j’ai fait des tas de choses, mais rien d’important pour moi, eh bien, là, j’ai mes objectifs les plus importants qui sont réalisés, et vous imaginez bien que dans mes objectifs à long terme, à moyen terme, etc., il y a le vélo, et du coup, je planifie ma journée avec le moment où je vais aller m’entraîner.

Si vous planifiez vos entraînements en vélo en premier, vous les ferez. Si vous les faites en dernier, eh bien, en fin de journée, vous vous direz « non, j’ai pas envie » et les jours passent et vous ne vous entraînez pas, et par rapport à quelqu’un qui va faire ça, c’est vraiment extraordinaire.

Après, rituel petit déjeuner, le câlin avec mes enfants qui se réveillent (en général après mon petit déjeuner), la douche, on amène les enfants à l’école, et on attaque à bosser.
Alors, si vous avez compris l’importance des rituels dès le matin pour développer votre autodiscipline – parce qu’après, toute la journée, vous allez voir que vous avez plus d’autodiscipline à vous tenir dans vos décisions, et ça fait toute la différence –, je vous propose de partager nos petits rituels du matin. Partagez juste en dessous vos petits rituels du matin, comme ça vous piquerez des bonnes idées des uns et des autres, vous donnerez aussi vos bonnes idées. Et l’équipe de La Meilleure Cyclosportive sera plus forte. 🙂
Moi, je vous dis, comme d’habitude, si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur « j’aime » et puis vous la partagez. Si vous êtes là pour la première fois, vous cliquez sur le lien qui est juste là, ou sur la diapositive qui va arriver, et vous vous inscrivez, gratuitement, vous recevrez les conseils de La Meilleure Cyclosportive de votre vie chaque semaine, plus un bonus gratuit sur la préparation mentale.
Salut les amis, à vous de jouer.

bannière bonus récupération

Articles relatifs

Interview: Jean Pascal Roux, cyclosportif double recordman du monde

Jean Pascal Roux est un cyclosportif comme vous et moi...

Ce que les débutants font de mieux que les experts ?

Garder un esprit de débutant peut améliorer considérablement vos performances....

Attention à la fatigue mentale du cycliste

Il y a de très nombreux symptômes de fatigue mentale,...

Commentaires (6)

servat

Merci ,NICOLAS de tes bons conseils .A bientot

Yann

Salut Nico !

Encore une vidéo très intéressante, Merci !
Très d’accord avec l’importance de la régularité.

Pas encore de rituels le matin, si ce n’est prendre un bon et bon petit déjeuner (au goût et équilibré) qui me permettra de bien démarrer la journée, bien aérer ma chambre et faire mon lit pour pouvoir me coucher dans de bonnes conditions le soir ( et avoir un bon sommeil).

Voila, à bientôt!

Yves Ferré

Génial ce petit topo
j ai une polyarthrite et je fais du yoga une fois par semaine le lundi après la sortie de Club du dimanche à l origine pour faire des étirements.

Mon b.frère prof de yoga m’à propose un cycle e yoga thérapie qui consiste en une mini séance de yoga qui se termine par un exercice de voix et respiration qui est un type de méditation.
Depuis que je suis à la retraite et que je dois organiser mes journées cet mini séance de 1/4 h le matin m’éclaircie l’esprit et permet de m’organiser efficacement ma journée.

J’ai vraiment aimé la vidéo,super Nicolas continue à nous donner ton savoir , j’aime les personnes comme toi qui partage leur passion,merci encore.

Je découvre ton blog, merci pour cette vidéo ! En effet le mental fait la différence.
J’aime souvent dire que : « la différence entre ta meilleure perf et ta moins bonne est mentale. »
Au plaisir d’échanger.

Fanfan 85

Salut Nicolas,
Très bonne vidéo, merci pour tes bons conseils.
Le mental c’est primordiale, c’est ce qui te permet d’avancer.
A bientôt

Ajouter un commentaire