Comment ne pas rater l’étape du tour même bien entrainé : Clé n°1 Le sommeil

Clé N 1 Le sommeil

Ça fait des mois que tu t’entraînes pour préparer l’Etape du Tour ou la Marmotte. 

Et pourtant, dans les derniers jours et même le jour de la course, tu peux faire des erreurs qui peuvent complètement annuler tes efforts, ton entraînement et tes sacrifices. Combien de fois des cyclistes m’ont contacté parce qu’ils ne comprenaient pas pourquoi ils sont passés à côté le jour de la course alors qu’à l’entraînement ils étaient performants. En effet, ils commettaient une des erreurs de ces 5 clés que je vais te partager pour bien préparer l’Etape du Tour. 

Entrainement vélo

Bien dormir la semaine d'avant

La clé N 1 est évidemment le sommeil. 

La veille d’une course, beaucoup de cyclistes ont peur de mal dormir. Or, plusieurs études ont montré que cette dernière nuit a peu d’importance. Au contraire, avoir des heures de sommeil en moins peut même être bénéfique pour l’influx nerveux. Mais pour cela, il faut avoir 5 bonnes nuits de sommeil avant la compétition. Pour résumer, il s’agit de bien dormir la semaine avant votre épreuve et ce n’est pas grave si vous ne dormez pas bien la dernière nuit.

L’impact du sommeil en général (et en particulier la semaine qui précède sur une course) sur votre performance est très important : un manque de sommeil va entraîner une moins bonne résistance à la douleur (vous allez plus souffrir de la fatigue et des difficultés) et un moins bon mental (vous allez lâcher plus vite et être moins concentré dans les descentes). Donc préservez votre sommeil avant la compétition :

  • En vous endormant à heure régulière (pas nécessairement en vous couchant plus tôt parce que vous n’arriverez peut-être pas à vous endormir si vous vous couchez vraiment plus tôt)
  • La demi-heure avant de vous endormir, lisez un bouquin, faites de la relaxation, de la respiration, de la méditation
  • Assurez vous que votre environnement est calme pour dormir ou prenez des bouchons d’oreille (ça nécessite d’abord de s’y habituer)
  • Dormez dans une pièce totalement obscure
  • Si vous en avez besoin, prenez des compléments à la mélatonine ou au CBD qui vous aideront à vous endormir plus tôt ou avoir un sommeil plus réparateur

L’idéal étant que la semaine avant votre course vous vous réveilliez avant votre réveil ou sans réveil.

Suivez-nous sur Facebook

Clé N 1: Le sommeil

Articles relatives

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

12 Exercices pour Retrouver la Forme Rapidement

Laissez moi le prénom et l’adresse où vous souhaitez recevoir les 3 vidéos gratuites + le Plan abdos en béton, juste en dessous:

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes

5 étapes pour rester motiver quand on manque de temps !

Inscrivez-vous et recevez gratuitement 5 vidéos de motivation pour les cyclistes

12 Exercices pour Retrouver la Forme Rapidement

Laissez moi le prénom et l’adresse où vous souhaitez recevoir les 3 vidéos gratuites + le Plan abdos en béton, juste en dessous: