Comment bien régler son recul de selle en vélo ?

Comment bien régler son recul de selle en vélo ?

Le recul de selle pour un vélo de route vous permet de pédaler plus en puissance et plus longtemps.

Vous diminuez les risques de blessure, notamment du genoux et améliorez votre confort dans les longues ascensions ou sur des portions de plat interminables. Comment bien le régler ?

Si tu as aimé cet article partage-le et inscris-toi à l’infolettre (newsletter) du blog, tu bénéficieras en plus d’un super bonus pour progresser Inscris-toi ici
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

bannière bonus motivation

 

 

 

 

 

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure cyclosportive de votre vie dans laquelle on va voir un sujet sur lequel j’ai beaucoup de demandes, mais  pour lequel je suis assez réticent à donner des astuces, c’est la position.

Précisément, aujourd’hui, on va voir comment régler son recul de selle.

Pourquoi suis-je réticent à donner des conseils là-dessus ? Parce que, d’abord, il y a beaucoup d’écoles dans ce domaine, il y a beaucoup de logiciels de calcul de position, les études posturales, etc. Si vous regardez, il y a tout un tas de logiciels et de personnes qui font ça et ça se chamaille un peu à coups de grandes études scientifiques et techniques, de tests, d’épreuves…, de « c’est moi qui suis le plus fort, qui suis le meilleur », et moi, je suis un peu en retrait par rapport à ça et je vais vous expliquer pourquoi.

On va prendre un cas concret, aujourd’hui, et je vais vous expliquer toute la précaution que je veux prendre.

Le cas concret est une question que l’on m’a posée : « que fait-on pour régler son recul de selle ? » Parce que la selle est sur un petit chariot et on peut la positionner plutôt sur l’avant ou plutôt sur l’arrière, et qu’est-ce qui se passe ?

Pour ça, vous avez évidemment des logiciels très compliqués et qui coûtent cher – quand vous allez faire une étude posturale, qui vous conseille un recul de selle, en fonction de votre morphologie, ce que vous faites, etc. –, je n’ai rien à dire, c’est très compliqué.
Maintenant, pour 99,9 % des cyclosportifs et, disons, 95 % des cyclistes – parce que, mis à part les professionnels pour qui il va y avoir un réglage au millimètre, et encore –, je trouve que pour la plupart d’entre nous, la bonne vieille méthode, assez empirique, mais qui est très bonne, de vous mettre sur le vélo, de mettre les deux pédales à plat (comme sur l’image) et avec un fil à plomb, vous regardez que la pointe de votre genou est en retrait de votre axe de pédalage est suffisante. Ça, c’est la bonne mesure pour faire ça. Pour avoir un point de départ.

Attention ! C’est comme pour la fréquence cardiaque, « il existe plusieurs méthodes, qu’est-ce qu’on fait pour calculer notre FCMax ? Et pour calculer nos taux de truc… » ; je vous l’ai dit, quand on dit 80 % de la FCMax, c’est un repère, mais vous, après,vous devez voir comment vous vous sentez à 80 % : est-ce que vous sentez que vous commencez à faire des lactates, ou est-ce que vous pouvez pousser un peu plus, à 83… 86 % et c’est là que vous commencez à faire du lactate. C’est à vous de voir, c’est un premier repère.

Eh bien, là, c’est pareil. Cette mesure de recul de selle vous donne un premier repère, je dirais que vous remettez les choses à zéro, et vous vous demandez comment vous vous sentez.

Clairement, quand vous prenez un peu plus de recul de selle, que vous reculez un peu plus votre chariot, c’est un effort où on est un peu plus assis, un peu plus en arrière, donc c’est un effort un peu plus confortable sur le long terme, qui est un peu moins « puissance rapide », mais qui est, par exemple, très bien adapté dans les côtes, dans les longs cols ; on monte plutôt comme ça et c’est plus adapté, plus facile à tirer-pousser.

Si, au contraire, vous êtes plutôt un profil de rouleur sur le plat, vous avez tendance à faire du bec de selle, et à avancer un peu votre chariot, donc avancez-le un peu plus par rapport à ce repère-là et vous pédalerez plus en piston juste au-dessus de vos pédales. Là, on fait plus du pousser, la phase de tirage est moins évidente, moins forte et d’ailleurs, on est moins à l’aise. Par contre, on est plus à l’aise : plus on met de la fréquence, plus on est à l’aise avec un recul de selle plus avancé, une selle plus avancée.

Vous voyez que, encore une fois, on voit déjà là des subtilités : en côte, je vais plutôt me mettre en arrière, sur le plat, plutôt en avant, et selon ma façon de pédaler, je vais me mettre en arrière ou en avant.

Après, selon que vous avez un coup de pédale – et là aussi c’est important et on va le voir sur l’image –, selon que vous pédalez à plat ou que vous pédalez sur la pointe, vous voyez bien que ça a un impact sur votre genou, sur l’angle entre votre genou, votre tibia et votre pied. Tout ça va avoir une influence sur votre confort.

bannière bonus forme

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout ça pour dire quoi ? Bien sûr, on peut faire des études posturales qui coûtent très cher pour avoir un truc vraiment top niveau.

Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose, mais je dis que ce qui est dommage, c’est que vous pouvez avoir des conseils très simples pour prendre votre posture, comme celui que je vous ai donné : vous mettez vos deux pédales à plat, vous regardez que l’axe de votre genou soit en retrait de l’axe de pédalage, parce que c’est l’endroit où on appuie le plus fort, et il vaut mieux qu’il soit un petit peu en retrait.

Maintenant, le « un petit peu » peut être réglé selon que vous faites de la côte, du plat, selon votre style.

Recul de selle trop important ?

Cherchez du confort, cherchez vos sensations, ne donnez pas tout le pouvoir à des spécialistes sans, vous, avoir fait ce travail de recherche sur vous-même pour savoir vraiment quelle est la position qui est adaptée.

Maintenant, comme tout, dans les études de posture, il y en a qui sont très bonnes ; j’ai mon ami Mathieu Papin – que je salue ici – qui est ingénieur ergonome spécialisé dans le sport.

Bien sûr il a un logiciel qui vous donne plus en détail, en prenant plein de paramètres, la position qu’il faut, mais ensuite, avec vous, il va voir comment vous êtes, comment vous vous sentez, selon que vous pédalez de la pointe ou à plat, selon votre style de coup de pédale, comment il faut l’ajuster.

Là, on est sur du top, mais on est vraiment avec un expert, pas quelqu’un qui a acheté un logiciel qui a de l’expérience et du vécu et qui donne une vérité.

Voilà, vous avez tous les éléments pour savoir comment régler votre recul de selle de manière facile, la méthode de l’axe du genou par rapport à l’axe du pédalier dans certaines position, puis vous ajustez en fonction de vous, et ensuite vous avez la méthode haut de gamme.

Quoi qu’il arrive, j’espère que suite à cette vidéo vous êtes un peu plus intelligent, que vous ne vous ferez pas avoir aveuglément par de belles évolutions technologiques qui en mettent plein les yeux, alors qu’en utilisant notre intelligence et notre bon sens on a des choses qui servent beaucoup.

Je vous ferai prochainement une vidéo sur la hauteur de selle, bien sûr.

Mais comme je vous l’ai dit, c’est un sujet un peu polémique où les scientifiques viennent se mettre au milieu et s’il y en a ici, je suis sûr que dans les commentaires ils vont se déchaîner « mais non… Nico. Il faut truc machin… »

OK, je m’incline, mais là, vous avez la solution que je vous propose, de bon sens et qui marche bien, et ensuite à chacun sa façon de faire.

Si vous avez aimé cette vidéo, les amis, cliquez sur « j’aime » et partagez-la. Si vous n’avez pas aimé, vous pouvez laisser dans les commentaires, n’hésitez pas, je suis ouvert, ça fait avancer la discussion.

Et si vous êtes ici pour la première fois, cliquez sur le lien : vous pourrez recevoir gratuitement tous les conseils de La Meilleure cyclosportive, aller sur le blog et voir tous les anciens articles, une banque de données extraordinaire sur des tas de conseils sur l’entraînement, la motivation, les réglages, l’alimentation et autres, et vous recevrez aussi gratuitement un des super bonus, soit 5 vidéos pour rester motivé et se dépasser toute l’année, soit les 12 exercices pour avoir la caisse en peu de temps.

Voilà, les amis, maintenant, moi, je vais faire du vélo et vous, vous allez en faire aussi.
Allez, à vous de jouer, les amis ! Tchao.

bannière bonus récupération

Articles relatifs

Mal au dos du cycliste : Les 6 raisons que vous devez connaitre

Dans cette vidéo votre découvrirez les 6 raisons qui expliquent...

Pourquoi mettre les mains en bas du guidon dans les descentes en vélo ?

On voit trop souvent des cyclistes descendre les mains sur...

2 astuces pour être bien posé sur votre vélo (vidéo)

Une selle de vélo ergonomique pour de meilleures performances Cette...

Commentaires (12)

Eric25

Parfait, tjrs le bon sens qui nous vient d’Embrun !
Salut Nico et merci

BERNARD

Salut Nicolas

j’ai fais faire une étude posturale pour être bien posé
cela me sert de base pour pouvoir régler mon vélo
le problème c’est que suivant ma forme ou mon moral j’avance ou je recule mon chariot de selle
de quelques millimètre . j’ai impression d’être bien mieux les mains en bas du guidon quand ma selle est plus en avant .
cela fait 30 ans que je fais du vélo et je cherche encore ma position …..

    Salut Bernard,
    Cela fait plus de 20 ans que je pédales, d’abord en compétitions, puis cyclotourisme et cyclo-sportives.
    En tout j’ai fait trois études posturales. La dernière me convient. Moi qui ne suis pas grimpeur et bien voilà que depuis le mois d’août je les passe bien!
    Alors, est-ce l’étude posturale, et tous les réglages repris, juqu’au cales de chaussures, où est-ce ma condition physique qui s’est améliorée? Va savoir, car chaque année jusqu’à présent j’atteignais le même nombre de km à cette époque de l’année, avec les même kilo sur le dos…

Dominique

Bonjour à tous tout d’abord merci Nicolas pour tes conseils en général il faut reconnaître qu’il y a dans le vélo beaucoup d’hypocrisies s’en vouloir baisser ou juger une personne comme dit Nicolas fait Comme vous voulez mais vous donne les bases après 16 ans arrêt total le vélo j’ai repris la compétition à 53 ans et j’ai connu beaucoup de soucis la position  » capitale pour moi  » et les méthodes d’entraînement qui aujourd’hui on changer .merci pour le suite Nicolas

Toujours trés avisé Nico ton analyse est on ne peut plus pertinente , merci pour tes bon conseils .

je regarde vos commentaires et les idées sont bonnes mais malheureusement j’ai toujours mal au cul après 2 heures de vélo j’ai pris réservation chez energylab.be que pensez vous de ces méthodes

    Nicolas

    Essais les conseils de Matthieu Papin sur le réglage de la selle
    http://lameilleurecyclosportivedevotrevie.com/2-astuces-pour-etre-bien-pose-sur-votre-velo-video/

      Salut Nicolas,
      Au début du mois d’août, pendant la semaine fédérale, (800 km 8000 m de dénivelé positif, j’ai régler précisément mon vélo, suite à une étude posturale réalisée il y a déjà 4 ans. Mais, je ne me sentais pas bien sur mon vélo, alors j’y ai quelque peu touché. Mon ami m’a convaincu de rester avec les nouvelles donnes pendant 8 semaines environ, et que je trouverai ma place sur la selle. C’est ce que j’ai fait cela ne fait pas 8 semaines mais 16 sorties… et bizarrement je commence à me sentir mieux et être plus puissant, dans les bosses mon point, faible d’ailleurs. Sur le plat et dans les descentes je n’ai toujours pas de problème, ma vitesse à augmentée… Pourtant c’est la seule des trois études posturales qui à l’air de me convenir.
      Autre sujet pour lequel je n’ai pas de réponse, que penses-tu des douleurs derrière le talon et ce aux deux pieds?
      Tu peux utiliser mon mail pour me répondre.

      sham-koua stanley

      iaorana nicolas.c’est pareil pour le vtt xco?

Olivier16

Salut a tous salut Nico,
Suite à un changement de selle, j’ai monté une SMP, le reglage du recul est plus délicat, du fait de la forme de celle ci.Mais une fois trouvé, que du bonheur, que ce soit en force ou en vélocité

blondeau

On ne peut parler de regler le recul de selle si AUPARAVENT on n’a pas réglé la hauteur de selle .
C’est le préalable indispensable .
Ensuite il faut parler de la pratique cycliste.
V Blondeau

Sarrat Eric

Eric super explication a la portée de tout le monde bon roulage

Ajouter un commentaire