Comment j’ai gagné 100 watts en une semaine ?

Comment j’ai gagné 100 watts en une semaine ?

Cela vous intéresse de savoir comment j’ai gagné presque 100 watts en une seule semaine, et encore, sans m’entraîner ? Oui, ça vous intrigue et c’est le but.  Alors, regardez vite cette vidéo 😉

Articles :
Perdre du poids grâce à son groupe sanguin
– Perdre du poids avec les groupe B et AB

Si tu as aimé cet article, partage-le et découvre chaque semaine, en vidéo, comment améliorer ta moyenne tout en restant motivé. Inscris-toi ici
Laisse un commentaire ou une question juste après la retranscription en texte ci-dessous. Merci 😉

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo de La Meilleure Cyclosportive de votre vie.
Alors, je reconnais que ce titre est un peu racoleur, mais c’est un point extrêmement important dont je voulais vous parler aujourd’hui : c’est comment, en fait, des foyers inflammatoires dans l’organisme – des foyers inflammatoires silencieux – entraînent une douleur sourde, et cette douleur sourde entraîne un épuisement dont on ne se rend pas forcément compte. De quoi je veux parler ?

Je vais d’abord vous parler de mon exemple et de mon expérience personnelle, et vous allez voir que je ne raconte pas que des bêtises non plus. Et puis vous verrez comment, vous, peut-être, à d’autres endroits, ça peut vous arriver.

Les infections cachées

En fin d’année, j’avais fait une coupure, etc., et je me suis fait un petit test d’effort. Alors, pas du tout scientifique, dans une salle de musculation. J’utilise toujours un vélo, un appareil qui fait la puissance et je me fais un petit test d’effort, où je monte toutes les 30 secondes, je monte en puissance pour voir un peu jusqu’où je peux arriver et améliorer. C’est une espèce de test de PMA, mais à la mode Nicolas Elzéard. Moi, ça me permet de savoir où j’en suis. Et donc, en fin d’année, je monte après ma coupure, je reprends un petit peu. Bon, vous le savez, je fais une petite coupure, je maintiens en faisant d’autres sports, c’est un peu la fin de saison, et là, je fais 300 watts, alors que d’habitude, je suis plutôt aux alentours des 400 watts. Mais, bon, comme c’est un peu la fin de saison, je me dis « ça va ». Et je ne me rendais pas compte, en fait, que j’étais en train de me faire une infection dentaire, qui a surgi quasiment un mois après (mais j’avais une infection dentaire, je vous expliquerai après d’où elle vient). Et, en fait, sans m’en rendre compte, mon corps luttait contre ce foyer inflammatoire et donc, perdait énormément, était fatigué. Donc j’ai commencé à sentir un peu la fatigue, à mal dormir, mais pas quelque chose de flagrant, voilà, des choses un peu plus… irritable, un peu plus fatigué, un peu moins d’entrain, un peu moins d’envie pour s’entraîner, et « ah, il fait pas beau », « ah j’ai pas envie », « j’ai pas mon matériel », etc. Des petites choses à peine visibles. Un mois plus tard, j’ai fait une infection dentaire. J’ai été voir le dentiste, il m’a soigné, et m’a dit qu’effectivement ça venait et en même temps, il a regardé que j’avais énormément de tartre sur les dents alors que je me fais détartrer tous les ans, voire même deux fois par an. Bon, c’est plutôt dû à, d’abord, un foyer héréditaire, quelque chose qui est assez héréditaire ; ensuite, quand vous êtes sportif, sachez que vous mangez pas mal de sucre pendant l’effort, donc ça a un effet en même temps que vous suroxygénez, vous mangez énormément de sucre. Donc, que se passe-t-il pendant ce temps là ? Vous avez les sucres qui sont hyper activés par l’oxygène et qui vont s’enfoncer en profondeur dans les gencives. Et ça, sans vous en rendre compte, eh bien, ça fait du tartre « profond ». Et souvent, les dentistes, quand ils vous détartrent, ils vous détartrent juste en surface, les choses qui se voient, mais ils ne vont pas vous détartrer en profondeur. Là, mon dentiste a été obligé de carrément me faire une anesthésie locale au niveau des gencives, pour pouvoir vraiment aller très en profondeur et enlever ce tartre-là. C’est clair que j’ai un peu jonglé. Résultat des courses, une semaine après, je refais mon test, je me suis pas beaucoup entraîné pendant ce mois, j’étais fatigué, encore une fois, pas très envie, je trouvais des excuses, etc. Je refais mon test juste après avoir repris un peu, je sentais beaucoup plus de pêche, d’énergie, etc. Et là, je suis proche de mon résultat de 400 watts, je fais 388 watts, quelque chose comme ça, donc, j’ai gagné quasiment 100 watts en une semaine. Et qu’est-ce que j’ai fait dans l’intervalle de cette semaine ? Simplement, je me suis fait soigner les dents. Parce que ce foyer infectieux silencieux, je ne le voyais pas jusqu’à avoir une petite infection dentaire qui était due à ça, mais je ne le voyais pas. Eh bien, il me bouffait de l’énergie, il m’empêchait de donner mon potentiel. Alors, l’écart n’est peut-être pas de 100 watts, mais en tout cas, je veux vous sensibiliser là-dessus parce que des foyers infectieux, silencieux ou semi-silencieux – vous savez, des petites tendinites qu’on laisse –, on en a.

On sait aussi, aujourd’hui, que quand on a une certaine alimentation qui va agresser les parois intestinales, on ne le sent pas forcément, on peut avoir le ventre un peu gonflé, on peut avoir un peu de ballonnements, mais on ne se dit pas que c’est un foyer infectieux et en fait, c’est un foyer infectieux. Et sitôt qu’on adopte une meilleure alimentation, tous ceux qui ont adopté l’alimentation en fonction de leur groupe sanguin me le disent régulièrement : d’un coup, j’ai mangé moins de gluten, j’ai mangé moins de viande, ou alors j’ai mangé un peu plus de viande et un peu moins de céréales (selon votre groupe sanguin), etc. J’ai arrêté les laitages, pour certains, j’ai mieux mangé les laitages, pour d’autres, eh bien, d’un coup, ils sentent qu’ils ont plus d’énergie, ils perdent du poids, ils perdent du ventre, etc., tout simplement parce que ce foyer infectieux, s’est résorbé, voire diminué, parce qu’on a souvent des infections au niveau de la paroi intestinale, car on a des aliments qui agressent notre paroi intestinale et qui font que, après, on a une infection qui vient. Vous avez les intestins qui sont directement liés à notre sang puisque les nutriments sont pris dans l’intestin et après sont directement envoyés dans le sang. Donc, vous voyez, au niveau dentaire, au niveau intestinal, au niveau peut-être tendineux, au niveau ORL aussi, souvent ; regardez si vous n’avez pas un ongle incarné, si vous n’avez pas des petites douleurs comme ça qui traînent depuis un moment, et qu’il est bon de régler parce que ça vous pompe énormément d’énergie. C’est peut-être 20, 30, 50 ou 100 watts, mais ça vous prend de l’énergie donc c’est important de faire attention à ça, et vous allez énormément gagner, et sans vous entraîner plus, c’est ça qui est absolument génial, juste parce que vous êtes meilleur.

Astuces d’hygiène des dents

Alors, au niveau dentaire, moi je vous donne les astuces que j’ai faites, moi, parce qu’au départ, comme tout le monde, je dirai, y a une vingtaine d’années, je me brossais les dents tous les jours et je me disais, ben c’est nickel, et puis, rapidement (je dirai que là j’étais même un peu plus qu’adolescent), on m’a dit, « tu sais Nicolas, c’est deux fois par jour, se brosser les dents deux fois par jour ». Je me suis mis à me brosser les dents deux fois par jour, et je savais déjà que, vous le savez, il faut se brosser les dents de manière verticale et pas horizontale ou en tournant en rond, c’est vraiment de manière verticale. Et après, c’était l’histoire des trois minutes, brossage pendant trois minutes, c’était vraiment pas quelque chose que je faisais. Puis après, j’ai utilisé une brosse à dents électrique parce qu’elle enlève plus de plaque dentaire, car elle est mieux en faisant la verticale et qu’elle a la rotation. Les brosses à dents électriques, c’est que pendant deux minutes. Vous voyez, on améliore les choses et, malgré tout, ça ne vous met pas à l’abri d’une infection dentaire. Ensuite, j’ai utilisé le fil dentaire et maintenant les brosses dentaires parce que les brosses à dents ça ne suffit pas. Entre vos dents, vous avez des petits morceaux d’aliments qui se bloquent et qui font après comme une cale, c’est-à-dire qu’ils restent bloqués entre les dents, la brosse à dents ne l’enlève pas et la fois d’après quand vous mangez, elle reste là et quand vous mangez un aliment, ça la pousse, ça la pousse, ça la pousse, ce qui fait que ça pousse votre os et que ça irrite et agresse votre gencive. Donc, vous pouvez vous retrouver avec, un déficit d’os et vos dents qui se déchaussent, et surtout, une gencive qui est agressée parce que vous ne passez pas la petite brosse dentaire et le fil dentaire pour enlever ce qu’il y a entre les dents. Vous imaginez ? Et encore un dernier point, maintenant, que j’utilise depuis à peu près un an et demi, deux ans, c’est qu’une fois que j’ai fait ça, je me suis brossé les dents deux à trois fois par jour avec une brosse à dents deux minutes, plus les petites brosses interdentaires, je fais un bain de bouche. Alors, pas toutes les fois, c’est pas conseillé tout le temps, mais une à deux fois par semaine, faire un bain de bouche pour désinfecter aussi un peu les gencives qui pourraient être agressées.

Donc,  avec toute cette armada-là, vous vous dites « ça devrait suffire », eh bien non. Selon votre génétique, votre hérédité, une à deux fois par an, il faut faire un détartrage chez votre dentiste, mais en plus, en lui demandant de faire un détartrage en profondeur, c’est-à-dire, pas juste en surface des gencives, mais vraiment en profondeur des gencives.

L’hygiène alimentaire

Voilà pour cette astuce. Encore une fois, là, ce n’est pas l’entraînement, c’est l’hygiène de vie, mais qui a beaucoup plus d’importance que ce que l’on pense. Donc, je vous ai parlé des dents, je vous ai parlé un petit peu de l’alimentation – pour ceux qui veulent, je vous remets juste en dessous le lien sur l’alimentation pour les groupes sanguins. Et sur vos tendinites, faites attention, n’hésitez pas à manger des huiles en première pression et à froid. Donc, de l’huile d’olive, de l’huile de lin, de l’huile de bourrache, etc., soit dans des sauces de salades, ou mangez des avocats. Pourquoi ? Parce que le bon gras permet de vous aider à lutter contre les foyers infectieux, et ça, c’est du bon gras. Le gras quand il est cuit ce n’est pas bon, mais du gras de fruits comme l’avocat ou l’huile première pression à froid c’est excellent.

Donc, voilà, je crois que je vous ai tout dit, si ça vous intéresse, laissez-moi un commentaire juste en dessous. Et puis, je referai des vidéos là-dessus. En tout cas, en attendant, eh bien, cliquez sur « j’aime » si vous avez aimé et partagez cette vidéo. Si vous êtes là pour la première fois, inscrivez-vous sur le lien qui apparaît juste ici pour recevoir gratuitement chez vous cinq vidéos de conseils de pro pour rester motivé, se dépasser tout au long de l’année et puis aussi, vous recevrez dans votre boîte mail, directement, chaque semaine, les vidéos de La Meilleure Cyclosportive.

En tout cas, merci beaucoup, on est, évidemment, de plus en plus nombreux, on se rapproche des 5 000 abonnés et des presque, « presque », 900 000 vues sur YouTube. Mon objectif c’est, avant la fin de 2015, de dépasser le million, là, on se fera une bonne fiesta. En tout cas, je vous dis à très bientôt, et maintenant, c’est à vous de jouer.

Articles relatifs

Comment évaluer si je suis cramé en vélo ?

En début de saison ou en pleine saison, il est...

6 conseils pour améliorer ton sommeil

Je ne le dirai jamais assez, une bonne récupération passe...

Comment s’entraîner en vélo quand on est blessé ?

Vous me posez souvent la question : comment s’entraîner en...

Commentaires (3)

Hey Nico
Moi aussi, j’avais gagné des watts,  pas d’équipement pour mesurer combien, mais le constat que dans les bosses de mon parcours d’entrainement habituel, une facilité inhabituelle. (Je volais littéralement Bizarre autant qu’étrange… !)
J’en parle a mon Médecin Généraliste, en n’omettant pas de lui indiqué que je m’étais fais soigné les dents récemment.
La réponse était claire, le dentiste m’avais administré un médicament anti-inflammatoire a base de Codéine. J’ai compris qu’a l’insu de mon plein gré, j’étais un peu dopé. Depuis tout est sous contrôle j’ai retrouvé mes 300 Watts LOL
Moralité et comme le dit le proverbe, « ne jamais jouer avec ses dents »
Gégé

Nicolas

Hola, Gégé !
Si ton dentiste t’a donner un traitement effectivement, mais ce n’est pas le cas pour moi car un détartrage et des soins dentaire n’en nécessite pas.
Mais l’inflammation elle me pompait de l’énergie

C

Bonjour Nikko

Je savais qu’il était très important de se soigner les dents
Ça fait un an et demi que je n’ai pas fait de détartrage
Ça m’a mis une piqure de rappel et j’ai pris un RDV chez le dentiste
J’utilise le livre des groupes sanguins depuis une dizaine
d´année. C’est mon médecin nutritionniste qui m’en parlé et qui a découvert que j’étais intolérant au laitage.
On a adopté une autre alimentation pour que tout les maux de ventre et fatigue disparaisse
Je suis du groupe O chasseur et cueilleur
J’utilise aussi le tapis Bemer pour la récupération
Merci de tout tes conseils
A plus Nikko

Ajouter un commentaire