Je répond à vos questions du programme 4 heures par semaine

Je répond à vos questions du programme 4 heures par semaine

Vous aviez des questions, voici les réponses 😉

 

Retranscription vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo où je vous explique le programme « 4 heures par semaine ». Aujourd’hui, je réponds à toutes vos questions, mais je tiens d’abord à vous remercier du fond du cœur de tous les commentaires et de tous les mails que j’ai reçus, vraiment très nombreux, d’encouragements, et de votre contentement que ce programme arrive. Il répond visiblement à une attente que vous aviez.
Je réponds à certaines interrogations que certains d’entre vous ont. Je vous rappelle que, normalement, le programme commence à partir du 2 janvier. J’ouvrirai les portes le 2 janvier et elles se fermeront certainement dans la semaine, donc soyez vigilants, car le nombre de places est limité puisque les plateformes ne sont pas infinies.  Surveillez bien cette période-là, idéale pour commencer l’année ; après les fêtes on prend de bonnes résolutions et on attaque tout de suite par un programme qui vous accompagne.La première question, très importante  — j’ai parfois regroupé des questions — c’est « Quelle est la différence par rapport à ce qui se fait actuellement ? »Quatre points :

– Par rapport à ce que la plupart d’entre nous font : prendre un magazine, prendre des conseils à droite à gauche, dans le blog La Meilleure cyclosportive de votre vie, ou ailleurs, et ce sont généralement des supports de très bon conseil, mais le problème est qu’on les empile un peu n’importe comment. Et le propre, le plus du programme « 4 heures par semaine », c’est que c’est un programme d’entraînement. Il y a une cohérence entre les séances, avec différentes périodes en fonction d’un objectif. Donc ça vous accompagne véritablement, quasiment toute l’année, jusqu’à votre objectif avec une cohérence tout du long, et ça, même si les conseils que vous avez par un super entraîneur, ou des bouquins, ou des blogs sont bons, ça ne vaut pas un programme fait et structuré à l’année, spécialement pour vous.

– Par rapport à un entraîneur : vous avez raison, un entraîneur qui vous suit au quotidien, c’est le top. Je suis préparateur mental et j’entraîne des athlètes depuis une bonne quinzaine d’années (y compris des athlètes de haut niveau) et c’est vraiment super de pouvoir adapter au jour le jour. Mais, l’inconvénient à vouloir l’adapter, et dans l’aspect relationnel, c’est qu’on glisse un peu, on oublie des fondamentaux, on s’écarte de la ligne optimale à trop vouloir l’adapter. Alors que ce programme vous permet de vraiment comprendre la structure d’un entraînement, comment on organise les séances, le pourquoi des séances, comment on les fait avec une belle explication par vidéo pour chaque exercice. Donc, c’est vous qui allez comprendre comment vous entraîner. Qui mieux que vous peut adapter votre entraînement ? Franchement, quand j’ai travaillé avec de très grands champions — et même des amateurs d’un niveau supérieur — je vous garantis que ce qui les caractérise, c’est que ce sont des gens qui comprennent ce qu’ils font. Ils ne sont pas là pour se laisser porter. J’en ai connu beaucoup qui n’analysaient pas l’entraînement et c’est une grave erreur. Je pense donc que le plus du programme « 4 heures par semaine » c’est qu’il vous donne vraiment toutes les clés pour un programme. C’est extrêmement simple, vous allez très bien comprendre étape par étape et vous pourrez ensuite structurer et adapter votre entraînement. Évidemment, le plus par rapport à un entraîneur privé, c’est aussi le prix et on le verra plus loin.

– Un autre plus du programme, c’est que ce sont des méthodes d’entraînement, comme je vous l’ai déjà expliqué, tout à fait particulières et spécifiques que j’ai la chance de pouvoir obtenir des champions de très haut niveau avec lesquels je m’entraîne. Ils ne s’entraînent pas du tout de la manière académique et standard qu’on peut apprendre dans les clubs, ou qu’on peut trouver dans les magazines ; c’est fait pour « monsieur tout le monde ». J’essaye d’adapter ces méthodes de très haut niveau à moi, dans un premier temps,  à mes clients qui sont pour la plupart comme vous et moi, des gens standard, des passionnés qui veulent se payer un bon entraînement. Je les adapte pour qu’il y ait une efficacité maximale, mais au niveau de « monsieur tout le monde » pour vraiment passer un cap. Donc ce sont des méthodes un peu particulières, notamment comment faire des séances très efficaces en moins d’une heure, une séance qui peut remplacer n’importe quelle autre séance (vous ne pouvez pas sortir parce qu’il fait mauvais, que vous n’avez pas le temps, en 10 min vous avez une séance qui se substitue), des séances beaucoup plus efficaces sur l’endurance, sur le fractionné, pour gagner de la vitesse, de la force, etc. Ces méthodes beaucoup plus performantes, je ne crois pas que l’on en voit de manière standard. Et puis, ce qui est nouveau (je n’en ai pas encore vu sur le net) c’est cet entraînement à distance, avec un format vidéo et mp3 que vous pouvez emmener avec vous, et moi je vous coache sur votre vélo depuis votre lecteur mp3 dans les oreilles. Je vous dis ce que vous avez à faire, je vous encourage, j’attire votre attention sur certains points, je vous donne les temps de travail et de récupération, et ça, je crois que c’est unique au monde, en tout cas, dans le monde francophone, c’est sûr.

Combien de temps va durer le programme ? Vous avez trois mois d’explications détaillées sur l’organisation de votre entraînement, les principes et les séances. Ensuite, vous avez trois mois un peu moins détaillés, parce que vous avez déjà les bases, et où je vous explique, sur ces bases (un mois de foncier, un mois de PMA et un mois de seuil), sur ce module qu’on reproduit toute l’année (soit quatre fois dans l’année, ou trois fois si on veut faire trois mois de coupure), comment faire évoluer, car vous aurez progressé et il y aura des entraînements différents, des structures différentes, et comment l’adapter à votre période  —si vous faites des compétitions, comment vous les faites, des longues, des courtes, de la montagne, etc. — de manière à ce que vous puissiez l’adapter toute l’année. Je vous expliquerai aussi comment faire la coupure, mais en gardant ce schéma-là pour ne pas perdre vos bénéfices de chaque année. Parce que chaque année, ceux qui font une coupure de plus de 4 semaines perdent tous les bénéfices du rythme, de la technique, des gains physiologiques qu’ils ont obtenus.

Donc, vous avez trois mois d’exercices très détaillés, trois mois d’explications plus spécifiques en fonction de vos objectifs et du coup, vous pouvez le gérer à l’année et le reproduire chaque année, car c’est un modèle évolutif et vous allez pouvoir progresser, puisque vous aurez acquis les bases et c’est vous qui allez l’adapter en fonction de vous, de vos objectifs pour progresser de manière efficace. Mais, la bonne nouvelle, c’est que les supports sont à vous à vie. L’accès à la plateforme vous sera ouvert à vie. Si on change de plateforme, vous serez prévenus, car j’aurai vos coordonnées et si je fais des évolutions, des mises à jour, vous en bénéficierez sans payer plus cher (il est évident que le prix actuel va, à terme, augmenter), donc profitez de cette première session.

Le prix : on me dit souvent « Nicolas, c’est bien, mais c’est cher ». C’est quand même 291 euros. Je vous comprends, c’est vrai que le vélo est un sport coûteux et c’est pour ça que j’ai essayé de le faire le moins cher possible. C’est aussi pour ça que j’ai vu avec Paypal pour avoir des facilités de paiement en trois et six fois. En six fois, ça revient à 48,50 euros/mois sur six mois pour acquérir un entraînement à vie. Même si je comprends que c’est une somme à sortir, je pense que ça se réfléchit. Je vous propose de réfléchir sur « c’est cher par rapport à quoi ? ». Aujourd’hui, quand on veut attaquer la saison, soyons honnêtes, combien de fois avez-vous dépensé dans une tenue, dans un gadget électronique, dans un gadget ultraléger, un pédalier ovale ? Combien avez-vous dépensé pour vous motiver ? C’est souvent dans ces prix-là, entre 100 et 300 euros chaque année, et dans ce que vous achetez il y a souvent des choses un peu superflues. C’est vrai que ça motive sur le coup, mais ça n’a rien à voir avec un entraînement qui vous structure et vous accompagne tout au long de l’année. Je ne vais pas vous forcer à l’achat, c’est à vous de réfléchir. Ce n’est pas mon but ; je tiens à ce que vous puissiez avoir les meilleures techniques de haut niveau accessibles au plus grand nombre. Je ne vais pas me justifier, mais ça me demande des investissements, du temps, et à vous de voir ce que ça peut vous rapporter en termes de résultat, de satisfaction, de progression, et d’accompagnement aussi, car par vidéo, par mail, par les coachings collectifs, on est en contact direct.

On me demande si on peut payer par chèque. Bien évidemment, vous pouvez payer par chèque. J’ai mis l’adresse juste en dessous, vous libellez le chèque à l’ordre de ma société INEC Conseils et vous me l’envoyez avec vos coordonnées mails. C’est le principe, toutes les semaines vous allez recevoir des vidéos pour vous expliquer les entraînements de la semaine.

« Est-ce que c’est adapté à mon niveau ? » Question qu’on me pose souvent. J’ai pris la question de Jean-François : « Je suis trop vieux, je ne fais plus de compétitions, je roule pour le plaisir, je ne sais pas si ce programme est adapté pour moi. » Jean-François, tu as raison de rouler pour le plaisir, c’est la clé pour nous tous. Mis à part les professionnels, et encore, j’en connais quelques-uns (on a fait une conférence dernièrement avec Rudy Mollat) pour qui le plaisir et la passion sont le moteur, même en aimant la compétition (qui est aussi un moteur). La seule réponse que j’ai à donner à Jean-François, et à tous ceux qui sont comme lui, c’est que je suis d’accord avec eux, mais est-ce qu’en étant plus performant on ne se fait pas plus plaisir ? Quand je monte l’Izoard, à l’aise en sifflotant, et que je vois mon compteur à 15 km/heure, je me fais plus plaisir que quand j’en bave à 11 à l’heure. C’est la seule réponse que j’ai à vous donner. Croyez-moi, ce sera l’état d’esprit des vidéos ; vous me connaissez, ce ne sera pas un entraînement à la dure, mais ce sera flexible, vous pourrez l’adapter, le faire à votre rythme, pas de problème, pour progresser un petit peu. Et certains pourront le faire sur deux ans, car il y a des choses qu’ils ne vont pas acquérir tout de suite. Vous prendrez une partie, vous progresserez d’un palier et l’année suivante vous prendrez une autre partie du programme. Il n’y a pas de problème.
Donc, quel que soit votre niveau, quelle que soit votre envie — et comme j’utilise des techniques et un plan structuré de haut niveau, ça marche aussi pour ceux qui sont très pointus, qui veulent vraiment passer un cap (dans les 100 premiers d’une étape du Tour, par exemple ou les 10 premiers de classiques habituelles). Au niveau bien au-dessus, on passe en semi-amateur ou professionnel, là il vous faut un entraîneur (ou contactez-moi en direct). C’est sûr que ce n’est pas un programme comme ça qu’il vous faut. Quoique, on va tester et peut-être qu’il y en a qui le feront. J’ai une ou deux demandes de mes coachés de haut niveau, je vais le tester et je vous tiendrai au courant.

Didier me dit quelque chose de très intéressant : « 4 heures de vidéo à écouter donneront 4 heures d’entraînement en moins. C’est 4 heures de conseils à appliquer en séance d’entraînement, mais ce seront quand même 4 heures à prendre sur son temps de libre. Je fais du triathlon depuis 20 ans, notamment 9 fois l’Embrunman ( alors, vraiment, Didier, bravo !), donc le temps libre se fait rare en période intensive. »

Oui, tu as raison, mais je te rassure, ce ne sont pas 4 heures de vidéo. Le programme « 4 heures par semaine », c’est comment, en 4 heures par semaine, je peux être hyper performant. C’est ça, l’esprit. J’avoue, c’est un titre un peu marketing pour flasher, mettre des références. On ne va pas s’entraîner que 4 heures, ce n’est pas ça l’idée ; c’est l’adapter de 2 séances jusqu’à 4 ou 5 séances par semaine. C’est comment s’entraîner moins et être plus performant, en s’entraînant un peu plus intelligemment. Je vous donne des méthodes qui sont beaucoup plus efficaces et vous allez voir que, contrairement aux idées reçues, le but n’est pas de s’entraîner toujours plus — notamment dans les grosses périodes, il vaut mieux garder de la fraîcheur, s’entraîner de manière plus ciblée — et vous aurez plus de temps libre tout en étant plus performants. Un autre avantage, Didier, c’est que toutes les vidéos, tous les conseils que je vous donne, toutes les séances, seront enregistrés en mp3, juste en dessous de la vidéo quand il y aura vidéo, ou sinon seulement en mp3 et donc vous pourrez l’écouter en voiture, dans les transports en commun, et sur votre vélo. Je le fais souvent, j’écoute des choses qui me stimulent, qui me motivent. Et vous pourrez aussi faire des séances avec. C’est le concept, comme je le nomme, du « rouler moins con ».

Jean-Christophe me demande « Est-ce qu’on peut l’adapter pour des sorties en groupe ? Ça me motive, c’est intéressant, mais souvent c’est un peu la pagaille. » Jean-Christophe, j’ai fait, il y a peu, une vidéo sur les sorties de groupe et je t’invite à la revoir. Les sorties de groupe, c’est une bonne source de motivation, ça permet d’apprendre à rouler en peloton, ça permet de développer du rythme, donc ça pourra totalement s’intégrer (et je vous dirai comment l’intégrer) une fois par semaine dans votre entraînement. Personnellement, je trouve qu’une fois par semaine, si le groupe est un peu plus fort que vous, ça vous fait trop travailler le rythme et ça vous fatigue. Donc, on verra comment l’adapter pour que ce soit une source de motivation sans vous griller dans l’entraînement. Et grâce à l’entraînement « 4 heures par semaine », comme vous pouvez vous entraîner moins et être plus efficace, vous serez moins fatigué et vous pourrez faire ces sorties de groupe.  D’abord, vous allez rapidement monter dans le groupe et si demain vous êtes leader, soit par le rythme, soit par votre charisme, vous pourrez leur proposer de faire les exercices, sans supplément de prix. Et vous verrez que souvent, quand il y a un leader qui structure les sorties de groupe, les gens sont d’accord.

Dernier type de question : « Comment vas-tu faire pour gérer tout le monde ? » Comme je vous l’ai dit, ma plateforme est limitée à 50 personnes; il y en a déjà 10 qui ont acheté alors que le programme n’est pas lancé et je pense qu’on va vite atteindre le nombre de 50. J’ai une plateforme bien structurée, normalement pour 100, mais je sais que jusqu’à 50 on a de la qualité, donc, c’est ma limite.

Comme vous l’avez compris, c’est vous qui allez vous gérer lors de ce programme. Ça m’a pris beaucoup de temps pour le mettre en place, mais la gestion me prendra donc moins de temps (même si j’ai encore des modules à mettre en place pour dans trois mois). Ceci dit, pour vous gérer, je serai toujours en contact avec vous avec les coachings collectifs, et par mail et dans les commentaires. Donc, on va voir, mais je pense que 50, c’est gérable. On mettra en place les règles du jeu, ne serait-ce que pour le coaching collectif, pour que je puisse répondre à chacun. Je vous tiendrai informés dans un prochain mail.

Et ça me permet de vous parler de 2 bonus pour ceux qui s’inscrivent avant. Je suis un peu gêné, car ils s’inscrivent et n’ont pas tout de suite accès à la plateforme. Donc, pour ceux qui s’inscrivent en avance et pour être mieux en relation, je vous donne deux bonus :

– le premier est un bonus exceptionnel. J’ai longtemps hésité et puis je me suis dit que maintenant, avec les smartphones c’est facile. Vous demandez à quelqu’un, une fois, de vous filmer quand vous êtes sur home-trainer, en train de pédaler. Aussi bien de face que de derrière, et je vous ferai une analyse vidéo. Vous pédalez doucement et pas de vidéo d’une heure. Juste 1 minute à vous regarder pédaler, et sans rentrer dans les moindres détails, on va tout de suite voir ensemble s’il y a des problèmes, si vous avez des réglages à faire, à ajuster selon votre style de pédalage. C’est un bonus pour récompenser votre impatience. Au moment de votre inscription je vous enverrai un message vous expliquant comment faire, et après analyse de votre vidéo, je vous dirai, à vous personnellement, quoi faire, quoi changer, etc.

– Comme la position est très importante, je vous offre un deuxième bonus (pour ceux qui s’inscrivent avant le 2 janvier). C’est l’enregistrement du webminaire sur l’efficacité gestuelle. C’est la base. Avant de commencer l’entraînement, savoir si on est bien posé sur le vélo, si on pédale bien. Ce webminaire a eu vraiment beaucoup de succès et je vous offre son enregistrement vidéo. À votre inscription, je vous enverrai le lien vers la vidéo que vous pourrez consulter quand vous voulez, comme vous voulez, pour avoir tout un tas de conseils pour mieux pédaler et mieux vous positionner. Vous avez un peu la combinaison des deux, vous m’envoyez la vidéo de votre façon de pédaler, je vous donne quelques conseils, et grâce au webminaire vous saurez comment ajuster ces conseils.

En deux mots, la dernière question : « Comment ça va se passer quand on va s’inscrire ? »
C’est très simple, vous cliquez pour vous inscrire, vous arrivez sur un lien Paypal. Attention, vous avez la possibilité de payer si vous avez un compte Paypal, et si vous n’en avez pas, vous avez un lien en dessous qui vous permet de payer par carte bancaire. À la fin de votre paiement, vous avez un bouton, à droite, « Retour vers INEC Conseils » (c’est le nom de ma société) et vous tombez directement sur la page de bienvenue du programme « 4 heures par semaine » sur laquelle je vous demande de vous inscrire (prénom et adresse mail) pour que je vous envoie le programme chez vous chaque semaine. Dans le premier mail que vous recevrez juste après votre inscription — surveillez votre boîte de courriers indésirables ou votre boîte de spams — je vous enverrai votre code personnel de membre qui vous permettra d’accéder à votre programme. Dans un premier temps, je vais mettre les entraînements au fur et à mesure, parce que je vous connais, vous êtes impatients et vous allez tout de suiÒte vouloir aller voir les autres entraînements et ce serait le bazar. Et comme la clé de l’entraînement, c’est que ce soit planifié et structuré, au début, je vais essayer de vous délivrer les programmes semaine après semaine.

Dans un premier temps, je vais vous envoyer un programme « comment bien démarrer » avec deux ou trois vidéos explicatives sur la manière de réussir le programme, les petites préparations à faire. Vous le recevrez assez rapidement. Ensuite, je vous enverrai le programme de la première semaine.

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère avoir répondu à toutes vos questions. Si vous en avez d’autres, laissez-les en dessous dans les commentaires et à très bientôt pour une prochaine vidéo.

Accéder au programme 4 heures par semaine

Vous disposez de 4 possibilités de réglement:

Par chèques (en 1 ou 3 fois): Merci d’adresser les chèques à l’ordre d’Inec Conseils, les Airelles chemin de Chadenas, 05200 Embrun-France. Joindre vos coordonnées adresse mail et téléphone pour recevoir le programme.

 




(IMPORTANT: Une fois le payement effectué, appuyez sur « Retour Inec » pour obtenir votre code de membre et recevoir votre programme chaque semaine dans votre boite mail)







+ Bénéficiez d’un bonus supplémentaire si vous réglez en 1 fois 291 €: 1 séances de coaching avec moi (valeur 100 €). 

Articles relatifs

Témoignage de Christophe sur le programme d’entrainement vélo 4 heures par semaine

Simple, direct et précis Christophe est comme le programme 4...

Notre première séance d’entraînement ensemble

900 abonné(e)s !!! Et si je vous faisais un cadeau...

Les 6 conseils pour améliorer votre entrainement en vélo

Dans cet interview je vous rappel et précise 6 conseils...

Commentaires (5)

yann

Salut nicolas, comme je te l ai dit la derniére fois, j ai une entorse qualifiée de grave .
Je me demandais, si, en avril j étais sur pied, je pourrais béneficier de ton programme 4 h par semaine avec tous les avantages et les bonus.

Ps: nicolas, si je peux me permette, le son de certaines videos est pas très bon.
Je me permets de te dire ça car si tu fais des séances téléchargeable sur mp3, il faut que le son soit au top sans soufle ou bruits parasites.

Merci encore pour tes conseils et ta bonne humeur.

Bonnes fêtes à tous!!!

Philippe

Merci pour tes réponses, j’attends le début de l’année.
Bonnes Fêtes !

alain

Salut Nicolas, les chèques ont été envoyés Vendredi 20/12/2013, merci de me tenir au courant dés réception s’il te plaît, je rejoins Philippe pour le son et même parfois pour l’image, si tu as la possibilité d’améliorer la qualité, malgré le coût exorbitant parfois des caméras et enregistreurs( faisant de la photo j’en sais quelque chose!).
Merci encore.
@+.

Gauche

Ton programme 4 h semaine me semble séduisant j ai 55 ans et j ai repris le vélo tranquille depuis 8 mois
Peux t on commencer debut janvier
Quelle difference entre le programme 4 h et l abonnement mensuel
Es ce la même chose ?

Ajouter un commentaire