Prends l’habitude, marrante, de changer d’habitude

Prends l’habitude, marrante, de changer d’habitude

Si tu as aimé cet article, découvre chaque semaine, en vidéo, comment améliorer ta moyenne tout en restant motivé. Inscris-toi ici

Retranscription Texte de la vidéo :

Bonjour les amis, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo du blog La Meilleure cyclosportive de votre vie que je fais aujourd’hui en direct de Malte où j’étais à la fin du mois d’octobre.

C’est une expérience très riche et très intéressante à plusieurs titres parce que, à Malte, il y a des habitudes, des coutumes qui sont différentes. La première qui saute aux yeux, c’est la conduite à droite dans les voitures. Ça paraît tout bête, mais passer les vitesses de la main gauche, de voir les voitures arriver d’un autre côté que d’habitude, quand on tourne dans un virage, les repères dans la voiture sont complètement différents et ça nous oblige à changer nos habitudes.
De même, ici à Malte, l’eau est assez rare et précieuse, donc on doit l’économiser. Généralement, l’eau du robinet n’est absolument pas potable et on doit prendre de grosses bouteilles d’eau de 2,5 litres. Même pour nettoyer les fruits avant de les manger, il vaut mieux les laver à l’eau minérale — croyez-moi, j’ai attrapé une petite turista. Il y a tout un tas de choses dont nous n’avons pas l’habitude en France et il faut donc changer nos habitudes.
En début de semaine, pour conduire, j’étais pataud et maladroit, j’avais peur de rouler à plus de 60 km/heure en troisième, et à la fin de la journée, j’avais pris l’habitude et maintenant je roule normalement, je passe la cinquième et roule à une vitesse tout à fait normale.

Tout ça pour vous dire que changer nos habitudes est quelque chose d’essentiel. D’ailleurs, au niveau neurologique, nous sommes faits pour développer ce changement, ces améliorations permanentes, parce qu’une espèce qui n’évolue pas est une espèce qui meurt. Ce qui fait que, dans notre cerveau (je l’ai déjà dit) la pulsion de progresser est la deuxième pulsion la plus puissante après la pulsion sexuelle.

En terme de motivation, vous devez jouer sur ce paradoxe. Quand on fait un changement, au début c’est inconfortable — comme moi de conduire à droite, au début c’était inconfortable et j’aurais pu m’arrêter —, mais le fait de continuer rend la chose intéressante et stimulante. C’est quelque chose de nouveau. Ça ne change pas ma vie, mais on peut mettre ça en œuvre quotidiennement dans notre vie et dans nos entraînements de vélo. Développez un état d’esprit de changement, parce que si vous ne faites jamais de changement, vous tomberez régulièrement dans un mécanisme d’inconfort qui vous donnera envie de ne pas changer vos habitudes. Or, dans l’entraînement on le sait, toutes les 4 à 6 semaines, il faut changer vos routines d’entraînement pour passer à un niveau supérieur, pour éviter que le corps ne s’habitue et rencontrer un effet de plateau dans votre progression. Il faut donc avoir l’habitude de créer du changement, de créer de nouvelles habitudes.

Faites-le plutôt sous forme de jeu. Ce que je vous propose, puisque je l’ai testé (c’est sûr que vous n’allez pas vous mettre à conduire à gauche), c’est de régulièrement vous amuser à vous brosser les dents de l’autre main (si vous vous brossez avec la main droite, faites-le de la main gauche), vous coiffer, manger de l’autre main. Pendant une semaine, amusez-vous à couper votre viande de la main gauche (si vous êtes droitier). Ne le faites pas une fois pour rigoler, mais pendant une semaine, le temps d’acquérir cet état d’esprit du changement. C’est-à-dire « je change jusqu’à ce que ça devienne une nouvelle habitude aussi confortable », et ainsi, je dirai que vous avez développé votre panel de jeu pour faire beaucoup plus de choses.

Vous me direz que changer de main pour se brosser les dents ou couper sa viande n’a pas un sens profond. C’est sûr. Mais c’est s’entraîner au changement. On peut, comme ça, avoir des habitudes complètement différentes qui nous font développer notre style.
Dans le vélo, par exemple, vous pouvez avoir l’habitude de toujours vous entraîner à faible intensité, tranquillement, un peu « diésel ». Je vous invite, pendant 4, 5 ou 6 semaines, à vous entraîner de manière très courte et assez intensive. À l’inverse, si vous avez l’habitude de toujours rouler avec les copains ou le club et que c’est très intensif, faites pendant 3 ou 4 semaines de la régénération très souple, pour changer vos habitudes. Il n’y a pas un entraînement qui est merveilleux. Même les merveilleux entraînements de La Meilleure cyclosportive, si vous faites toujours la même chose, vous finirez par avoir un effet plateau et vous ne développez pas cet esprit de changement.

Donc, l’action à poser c’est une action quotidienne à faire de l’autre main, ou différemment (manger le fruit avant le repas, par exemple). Changez de petites habitudes quotidiennes et, deuxième action, faites un entraînement complètement différent de ce que vous avez l’habitude de faire.

Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur « j’aime » et sur « j’aime pas » si vous ne l’avez pas aimée. Partagez-la si vous l’avez aimée. Vous pouvez vous inscrire sur le lien qui apparaît si vous êtes là pour la première fois. Et si vous voulez recevoir « 5 conseils de pro pour rester motivé et se dépasser toute l’année », cliquez juste après pour vous abonner et le recevoir gratuitement.
À très bientôt sur une prochaine vidéo, et maintenant, c’est à vous de jouer, les amis !

Articles relatifs

La plus grosse erreur qui t’empêche de progresser en cyclisme…

Quelle est selon toi la plus grosse erreur qui t’empêche...

Le moment est venu de vous lancer un défi 2014

Découvrez mon défi et mes objectifs 2014. Mais surtout pourquoi...

Renforcer votre autodiscipline chaque jour avec ces rituels

Savez-vous quel est le point commun de 70% des présidents...

Commentaires (10)

vengeon patrick

nico bonsoir tes infos et experience que tu nous mets a dispo sont tres enrichissantes et sources de motivations ! ps jai achete ton module comment passer lintersaison et suite a une mauvaise manip je lai efface pourrais tu me la renvoyer merci et malheuresement pas pu te rencontrer en live aux bosses du 13

nicolas

bonsoir nicolas changement radical nouveau boulot nouveaux horaires 2/8 et recherche de motivations et grosse fatigue je pense être aussi a la recherche de motivation pour aller rouler qu’en pense tu ?
SPORTIVEMENT

Delavault

Bonjour
j’ai une myocardite, ce qui fait que mon coeur monte vite dans les tour et cela m’empêche d’aller plus haut dans l’effort, je suis devenue diesel, si je vais plus loin dans l’effort les douleurs dans la poitrine sont plus intenses, quel sorte d’entrainement pourrait me faire progresser et pouvoir refaire des efforts comme quand je faisais de la compétition et me refaire plaisir sur le vélo!

Philippe

Salut Nicolas,

Très intéressant, ton article. Savoir qu’une espèce qui n’évolue pas est une espèce en voie de disparition si bien que la pulsion de la progression est la deuxième plus forte pulsion est une bonne raison de changer ses habitudes.
Mais j’y pense… prendre l’habitude de changer, c’est aussi une habitude… une habitude qu’il faudra aussi changer? :-p

    Pierre Bosredon

    Salut Nicolas,

    j’étais à Malte à la même période que toi…parcontre j’ai utilisé le réseau de bus, bien plus pratique…par contre je n’ai pas vu beaucoup de cyclos .

    à bientôt.

Marco

Salut Nico,
Effectivement, il faut sans cesse changer ces habitudes pour éviter de tomber dans une routine mais aussi (et surtout) pour stimuler son cerveau et augmenter sa plasticité!
Pour ma part, je suis habitué à faire des changements constamment, et cela pour m’adapter au monde des droitiers!! Et oui je suis gaucher!!
Ca parait tout bête mais essayer de manipuler votre souris d’ordi avec votre main gauche!
Pas facile et pourtant…
Pour ce qui est de l’entrainement, il faut là aussi changer ces habitudes en faisant des exercices différents à chaque fois que l’on monte sur son vélo (et surtout pour garder la motivation en période hivernal)!! Moi, je roule de temps en temps avec mon premier club de vélo (des cyclo) tantôt avec des triathlètes et tantôt avec des coureurs à pied! Ce changement me permets d’avoir des entrainements totalement différents et de côtoyer des personnes très différentes, ce qui est aussi une forme d’adaptabilité!

dominique

bonjour Nicolas
Merci pour tes vidéos et tes infos , vraiment enrichissant , je me régale à chaque fois que je lis tes rubriques conçernant les différentes préparation d’entrainement.
A voir la suite……
J’aurais était intéréssé d’avoir un plan d’entrainement grattuit , mais pour toi c’est payant!!!
A bientot

Clément

Bonsoir Nico voila maintenant quelques temps que je suis tes vidéos et conseils et tu me fais voir le vélo autrement (moins  » tete de le guidon »),

Grace a toi je ne me suis pas contenté de changer mes habitudes dans le vélo mais la vision que j’ ai de l’ entraînement (qualité plus que quantité)

Merci a toi !!!!!!

Ajouter un commentaire